Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Haute-Normandie > Voc’Appli
Haute-Normandie
3 décembre 2015

Voc’Appli

Objectifs
Finaliser la création d’une application de vocalisation personnalisable sur tablette pour des personnes en situation de déficiences intellectuelles et de handicaps qui ont la volonté de communiquer mais qui n’ont pas la possibilité d’oraliser ni d’accéder au langage écrit.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

ARRED

600 rue herbeuse

BOIS-GUILLAUME 76230

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

MALLET Gilles

Qualité : Responsable Qualité

Téléphone professionnel : 02 35 65 62 61

Courriel : respqualite@arred.fr

Fax : 02 35 65 65 50

Le contexte

L’origine
La Maison d’Accueil Spécialisée "la maison de l’ARRED" accueille des personnes polyhandicapées avec des pathologies ne permettant pas toujours une communication évidente avec les professionnels médico-sociaux, soignants, administratifs ou encore leurs familles.

Pour ces personnes, toute la difficulté est de communiquer tant sur le plan expressif que réceptif afin de se comprendre. Certaines sont capables d’oraliser, d’autres n’en ont pas ou plus la possibilité. Parmi ces dernières, quelques-unes ont mis en place des codes gestuels ou des mimiques pour se faire comprendre à minima mais ne peuvent exprimer leurs ressentis.

Or communiquer est important pour le lien social à construire avec les autres, pour exprimer ses besoins en lien avec sa santé, son quotidien, son environnement aussi bien sur le plan matériel qu’affectif.

La finalité
L’intérêt et le pari de ce projet portent sur la qualité même des échanges entre les usagers et leurs familles, les professionnels et accompagnants.

Une synthèse vocale adaptée peut permettre à la personne d’interagir avec le monde qui l’entoure : répondre à une question, interpeller pour une douleur ou un besoin, raconter un évènement,…

Ces échanges peuvent alors gagner en spontanéité, en instantanéité (et donc en rapidité) et permettre aussi à tout usager d’entretenir son appétence à vouloir communiquer.

Nous avons cherché dans le commerce ce qui existe au titre de synthèse vocale adaptable et personnalisable. Il existe des solutions coûteuses, souvent complexes d’appropriation, équipées de nombreuses fonctionnalités ne répondant pas aux besoins tels que nous le recherchions.

L’idée de créer une application sur tablette a alors émergé au sein de l’équipe pluridisciplinaire de l’ARRED, comme solution intéressante et prometteuse à amener aux usagers.

La description du dispositif
La finalité du projet (cf. diaporama et vidéo pièce jointe 1 "Voc’Appli") est de construire une application sur tablette, personnalisable en tout point, très simple d’utilisation, qui cible la communication, au bénéfice de tous les usagers porteurs de déficiences intellectuelles qui en auraient l’utilité, même s’il est nécessaire de passer par une période d’apprentissage.

Les acteurs
Un cahier des charges (cf. annexes 1 et 2 de la pièce jointe 2 "Descriptif détaillé") a été établi avec la collaboration pluridisciplinaire d’une équipe médico-sociale (orthophonistes, ergothérapeutes, médecins, éducateurs spécialisés) et d’une équipe dite plus « technique » (ingénieur qualité et informaticien).

Un stagiaire en informatique, accueilli pendant cinq semaines avec l’appui des équipes présentées ci-dessus, a développé notre prototype, nommé « Voc’Appli ».

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

renforcer l’effectivité des droits des usagers par le traitement des réclamations et des plaintes en lien avec les représentants des usagers, quels que soient les destinataires de ces plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, …) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CRUQPC ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (e-santé, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers…).

La réalisation

La mise en oeuvre
L’idée a émergé fin juillet 2014 et s’est concrétisée au 3ème trimestre 2014 par la mise en place d’un projet d’accueil (cahier des charges) sur cinq semaines (Janvier-Février 2015) d’un stagiaire en BTS informatique ; le prototype est né à l’issue de ce stage et a ensuite été nommé Voc’Appli.

Le cahier des charges de développement d’un outil numérique a été formalisé avec la collaboration pluridisciplinaire d’une équipe médico-sociale (orthophoniste, ergothérapeutes, médecins, éducateurs spécialisés…) et d’une équipe dite plus « technique » (ingénieur qualité et informaticien).

Au fur et à mesure de la conception de l’outil, des essais sur trois résidents de "La maison de l’ARRED" avec implication des familles ont été conduits. Un prototype opérationnel et disponible sur deux tablettes Samsung® a été finalisé pour constituer un support concret utilisable à améliorer.

Le calendrier

Projet initié en :
2014

Projet mis en œuvre en :
2015

Comment et combien ?
Le projet s’est construit jusqu’à présent sur la base de l’implication des usagers et des professionnels, et de l’accueil d’un stagiaire en BTS informatique. Les deux tablettes prototypes opérationnels à ce jour ont été acquises grâce à un don d’un particulier. Aucun partenaire extérieur n’est intervenu à ce stade du projet. Le projet se chiffre davantage en temps investi par les personnels ARRED pilotes du projet : Mme Croze (Orthophoniste), M. Meraste (informaticien) et M. Mallet (Responsable qualité).

La communication
Le prototype Voc’Appli 2015 a fait l’objet d’une communication via une campagne d’essais internes à l’ARRED (usagers, familles et professionnels), et élargie en externe à des établissements de proximité : Unité Mobile d’Evaluation et de Suivi des Handicaps "Les Herbiers", et encadrement soignant du service ORL du Centre de Lutte Contre le Cancer Henri Becquerel. Ces essais ont permis de présenter l’outil et de recueillir les impressions et demandes concrètes d’amélioration des utilisateurs, usagers et professionnels.

Et après

Les résultats
Le prototype a été évalué cet été. Les résultats détaillés sont inscrits dans la pièce jointe 2 "Descriptif détaillé".

A la question "Voc’Appli" constitue t il un outil qui favorise la communication, 96% des retours sont affirmatifs.

Le point fort de l’outil est son coté personnalisable en tout point, qualité relevée par les deux établissements extérieurs qui nous demandent de les tenir informés de la suite donnée au projet.

Évaluation et suivi
Des essais internes à l’ARRED et ouverts à d’autres établissements Rouennais ont été conduits en juillet 2015 pour recueillir, via un formulaire support, les impressions et demandes concrètes d’amélioration des utilisateurs, usagers et professionnels. Les ressentis sur la prise en main, l’emploi de Voc’Appli, ainsi que les suggestions d’évolution sont reprises en annexe 3 de la pièce jointe 2 "Descriptif détaillé".

Tous les retours vont permettre à l’équipe pilote projet Voc’Appli d’établir un deuxième cahier des charges pour la fin d’année 2015. Suggestions d’amélioration :

Disposer d’une tablette plus adaptée au niveau de la sensibilité du toucher Améliorer le volume sonore de telle sorte que l’application soit audible dans un milieu ordinaire de vie Protéger les tablettes avec une coque rigide Disposer d’un stylet adapté Etendre la dimension des différentes rubriques Disposer d’une bibliothèque de catégories et pictogrammes paramétrables et évolutifs

Quelques conseils et témoignages
Des hypothèses d’utilisation de Voc’Appli sont envisageables dans d’autres domaines du fait de la qualité première de l’application à savoir "personnalisable en tout point".

Pour un public d’enfants porteurs de déficiences, sans langage mais ayant des capacités cognitives de catégorisation ou de mémorisation et des capacités praxiques

Dans des cas d’impossibilité d’oraliser et/ou d’écrire pour des patients en services de Pédiatrie, Neurologie, ORL, Cancérologie…

Utilisation de l’application comme interface commune de communication dans des situations de bilinguisme, d’illettrisme, et/ou de précarité afin d’échanger sur des antécédents médicaux/demandes administratives/détection ou expression des douleurs en auscultation (ex : Médecins du Monde, La Croix Rouge, patients étrangers hospitalisés…).

Les pilotes du projet se tiennent à disposition de toutes personnes qui souhaitent avancer communément sur une application similaire de vocalisation personnalisable.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page