Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Nord-Pas-de-Calais > VISA (Vie Intime Sexuelle et Affective) au sein de l’ARPHA
Nord-Pas-de-Calais
3 décembre 2015

VISA (Vie Intime Sexuelle et Affective) au sein de l’ARPHA

Objectifs
Donner la place à la question de la sexualité et de la vie intime de la personne accueillie en établissement médico-social. Accompagner les équipes dans la réponse aux questionnements des usagers dans le domaine de la vie intime sexuelle et affective

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

ARPHA

6 rue du chêne

Quesnoy sur Deûle 59890

Type de la structure :
établissements médico-sociaux

Coordonnées du contact

VOISIN MELANIE

Qualité : AMP Porteur du projet

Téléphone professionnel : 0320789529

Courriel : mvoisin@arppha.org

Fax :

Le contexte

L’origine
Parler de vie affective et sexuelle de personnes handicapées n’est pas aisé ; il s’agit d’un sujet délicat difficile à aborder en raison de sa complexité. Il importe qu’il soit traité avec beaucoup de sensibilité, de respect mais aussi de connaissances du domaine du handicap et des réalités institutionnelles.Toute approche de la sexualité dans l’institution doit avant tout situer la place de la sexualité dans l’ensemble du projet d’accompagnement individuel et social de la personne en situation de handicap. La sexualité doit avoir sa place reconnue dans le projet global de l’institution pour ne pas être négligée. La prise en compte de la sexualité viendra renforcer le projet de vie personnelle, soutenir le développement de la personnalité, accompagner la personne handicapée dans son adaptation à la société. La sexualité, étant une dimension de la vie sociale, Placée au centre de la relation à l’autre, est une clef de l’éducation et de la vie relationnelle épanouie.

La finalité
Il s’agit dans ce projet de donner la place à la question de la sexualité de la personne accueillie et accompagnée, que ce soit de la part des habitants que de celle des professionnels. Il est nécessaire d’accompagner les équipes sur les différents questionnements liés à l’accompagnement et les difficultés ressenties face à l’affectivité l’intimité et la sexualité rencontrées sur le terrain auprès des habitants et d’améliorer les connaissances des encadrants et résidents vis-à-vis des réponses que l’on peut apporter aux résidents dans le domaine de la vie intime, affective et sexuelle.

La description du dispositif
2 axes de travail ont été déclinés :

  • la rédaction et la communication de la Charte Visa
  • le projet d’atelier d’échanges soit en interne soit avec l’intervention de professionnels. Les objectifs suivants ont aussi été identifiés : Permettre le droit à une éducation et une information. Favoriser l’émergence des demandes en termes d’affectivité, d’intimité et de sexualité Analyser la demande de manière à cibler de façon concrète la nature de la demande et sa légitimité Partager en équipe les perceptions et les représentations Optimiser et modifier les pratiques éducatives.

Les acteurs
Le groupe VISA est composé de professionnels pluridisciplinaires volontaires de chaque groupe. L’Equipe est constituée : D’un animateur De la psychologue D’une éducatrice spécialisée De plusieurs Aides Médico-Psychologiques D’un chef de service D’un kinésithérapeute D’une infirmière Du porteur de projet

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

La réalisation

La mise en oeuvre
La Charte Visa a été rédigée et diffusée (cf fichier pdf joint) Des ateliers d’échanges ont été organisés en interne avec intervention du groupe VISA dans les réunions d’équipe. La lettre de mission et le fonctionnement du groupe VISA ont été clairement définis. (cf 2ème pdf joint) Des ateliers ont aussi vu le jour avec des professionnels comme le planning familial. Différentes pierres posées depuis juin 2012 : Séminaire, visio-conférence avec Marcel Nuss "dela prise en charge à la prise en compte de la sexualité de la personne handicapée et court métrage "Corps solidaires", visite de l’établissemnt la Reine Fabiola (analyse de pratiques)… 10 réunions du groupe Visa entre sept 2012 et juillet 2014 :Tout ce travail a abouti à la rédaction et diffusion de la Charte VISA, l’organisation des ateliers d’échange. A aujourd’hui, les réunions ont lieu à la demande sur une problématique spécifique mais au quotidien, la démarche VISA est clairement intégrée dans les mentalités

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2012

Comment et combien ?
Le groupe VISA a désormais besoin d’une reconnaissance du travail accompli ; le label « droit des usagers de la santé » nous permettrait encore plus d’afficher notre mobilisation pour le droit à la Vie Intime, sexuelle et affective pour les personnes en situation de handicap.

Les ateliers mis en place avec le planning familial pour informer les résidents et aider les encadrants coutent environ 70€ la séance. Six ateliers ont déjà été organisés ; d’autres le seront au fur et à mesure des demandes des usagers Du matériel spécifique a également été acheté et nous sommes en attente d’un budget pour un lit médicalisé double, facilitant les relations intimes. Un autre investissement en temps est aussi coûteux : avec des rencontres individuelles, privilégiées encadrant / usager sur des sujets précis (pose préservatif par ex, ou encore questionnements sur la relation avec le partenaire)

La communication
L’implication et l’information de tous est la clé de réussite de ce projet VISA

  • en interne : * article VDN et visio- conférence avec Marcel Nuss, psychologue en juin 2012 * Journées Interprofessionnelles de l’ARPHA en avril 2014 : présentation de la Charte aboutie
  • présentation au CA ARPHA en avril 2014.
  • présentation aux CVS de la Charte par l’intermédiaire des parents représentants courant 2014

Et après

Les résultats
Charte validée par le Conseil d’administration ARPHA en avril 2014 et inscrite dans le projet d’établissement de l’ARPHA Réunions du groupe Visa selon les besoins et les questionnements pour continuer à avancer Présence d’un membre du groupe VISA aux réunions d’équipe pour aborder la thématique affective et sexuelle

Évaluation et suivi
difficile au vu du sujet traité, pas d’indicateur si ce n’est le nombre de rencontres-ateliers plannings familial (6). les rencontres et questionnements individuels n’ont pas été tracés.

Quelques conseils et témoignages
Extrait d’un compte-rendu d’atelier organisé avec le planning familial : un encadrant : « Les résidents me disent avoir appris certaines choses. Très contents de la séance. Bonne participation avec des questions. Pour certains une grande émotion a été ressentie de pouvoir parler de certains sujets. Les jours qui ont suivi la séance j’ai été interpelé pour parler de certaines situation » Témoignage d’une résidente au sujet de cet atelier : « j’ai bien aimé, je voudrais le refaire, je voudrais rencontrer de nouveau Marie-Noëlle* » *Marie Noëlle est l’infirmière du planning familial

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page