Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Rhône-Alpes > Un projet architectural exemplaire, s’inscrivant dans un axe de promotion de la bientraitance et de la qualité de service
Rhône-Alpes
2 décembre 2011

Un projet architectural exemplaire, s’inscrivant dans un axe de promotion de la bientraitance et de la qualité de service

1. Le porteur du projet

Coordonnées complètes
Hôpital Intercommunal de Grandris Létra
Route de l’Hôpital
69870 Grandris
Tél. 04 74 03 02 58
Fax : 04 74 03 02 20
EHPAD 156 LITS
MEDECINE : 10 LITS DONT 5 LISP

Coordonnées complètes et fonction du contact
Claire MAYNADIER, directrice Tél. 04 74 03 18 49
Courriel : direction[@]ch-grandris.fr

2. Le contexte

L’origine
Un contexte architectural vieillissant, la nécessité de recentrer l’activité sur un site unique et de réadapter les locaux au regard du vieillissement de la population. Les personnes âgées rentrent plus tard en institution et sont de plus en plus dépendantes.

Nécessité d’adapter leur lieu de vie àl leurs pathologies.

La finalité
L’objectif :offrir des espaces de soins et de vie des plus adaptés à une population âgée du territoire, répondant à un référentiel Qualité, « la Haute Qualité d’Usage » et intégrant pleinement les représentants des Usagers dans la conception architecturale.
Respecter le libre arbitre
Prévenir les risques
Prévenir et compenser les situations d’incapacité par l’adaptation des équipements
Favoriser la sociabilité par le positionnement adapté des locaux de vie
Favoriser le sentiment de confort
Faciliter l’intervention des familles

La description du dispositif
La volonté affirmée d’appliquer le nouveau référentiel de Haute Qualité d’Usage s’inscrit dans cette perspective d’offrir une Architecture totalement adaptée et façonnable sur le futur en faveur des spécificités que connaissent les personnes âgées, quant à leurs facultés, leurs sens, leur mobilité, leur orientation, leur accessibilité.

Les espaces de vie et de soins ainsi créées devront dès lors être définis comme évolutifs au gré des pathologies et des déficiences dues au grand âge

Public visé par l’opération :

Personnes âgées : en hospitalisation ou en hébergement, domiciliées sur le territoire de proximité de l’établissement

Leurs Familles
L’ensemble des professionnels de l’établissement
Les Représentants des Usagers
Les Institutions scolaires
Professionnels de Santé du Territoire

Les acteurs
Une volonté et un engagement fort des décideurs : du Directeur, Maître d’Ouvrage, soutenu par les Instances de l’établissement : Conseil d’Administration, Commission Médicale d’établissement, Comité Technique d’établissement et les groupes de travail sur le Projet Architectural réunissant les soignants.

La dimension territoriale de ce Projet s’avère ainsi majeure : l’Hôpital Intercommunal de Grandris-Létra œuvre sur l’ensemble de son action en lien étroit avec les acteurs de son territoire : les élus, les professionnels de santé, les Institutions départementales décentralisées, les partenaires associatifs du secteur du Domicile, les représentants locaux des Usagers, les écoles,…

Les axes prioritaires
Ce projet s’inscrit pleinement un axe de promotion de la bientraitance et de la qualité de service.

UNE MISE EN ADÉQUATION OPTIMALE DES BESOINS DE LA POPULATION AGEE ET DEPENDANTE ACCUEILLIE, GARANTIR LA QUALITE ET AL’ACCESSIBILTE DU LOGEMENT ET DE L’ESPACE DE VIE.

L’Hôpital Intercommunal de Grandris-Létra s’engage à : Promouvoir cette dynamique qui positionne le patient et résident au coeur du projet

3. Le réalisation

La mise en oeuvre
Difficultés : projetd’envergurequi demande du temps, coût.

Eléments facilitateurs : partenaires actifs et volontaires,

Démarche partenariale avec les élus : Député, Conseiller général, Président Communauté de Communes HVA et Syndicat des Eaux, Maires : réunion d’information, visite sur le site, participations au financement : voiries, réseaux,… Participation des équipes médicales, soignantes et logistiques à des groupes de travail afin de les associer à l’identification des besoins de ce Projet Architectural. Participation des usagers (représentant au Conseil d’Administration, au Conseil des Représentants des Usagers (CRUQ) et au Conseil de la Vie Sociale (CVS)) quant à la réflexion sur le confort et la qualité de vie du patient et du résident au sein des futures structures. Participation des usagers (représentant au Conseil d’Administration, au Conseil des Représentants des Usagers (CRUQ) et au Conseil de la Vie Sociale (CVS)) quant à la réflexion sur le confort et la qualité de vie du patient et du résident au sein des futures structures. Les usagers sont parfaitement intégrés dans ce projet : le Conseil de la Vie Sociale (CVS) et la Commission de Relation avec les Usagers et la Qualité de Prise en Charge (CRUQ), associant les représentants du Conseil d’Administration, les patients, résidents, les familles et les associations de représentants des usagers ont eu au moins 2 ordres du jour depuis 2008 consacrés à cette opération architecturale. Cette dynamique sera poursuivie sur les années futures.

Le calendrier
Cette démarche, initiée en 2008 a vocation à se pérenniser durant les phases de conception, d’études et de travaux et au-delà, lors de l’exploitation des bâtiments réhabilités ou construits : Les travaux commenceront en Novembre 2011 pour terminer premier trimestre 2013.

Comment et combien ?
Moyens financiers mobilisés : apport, prêt, demande de subventions… Moyens humains mobilisés : réunion, groupe de travail… Un calendrier de phasage des travaux est en cours d’élboration par l’entreprise générale sélectionnée.

La communication
L’exemplarité de ce Projet a suscité une pré-information élargie depuis l’année 2008 : Auprès des élus du territoire concerné : Conseiller général, Maires : organisation d’une réunion présentant les projets de l’Hôpital en Septembre 2008. Auprès de la population : création sur le site internet de l’établissement d’une rubrique explicitant le Projet Architectural. Sur les années 2009-2013 : Auprès des élus du territoire concerné : Pérennisation de cette réunion annuelle d’échanges sur le Projet Architectural Installation itinérante dans les Mairies de la maquette du nouvel établissement, afin que chaque élu ou citoyen des Communes concernées puissent visualiser le Projet et mieux l’appréhender dans ses dimensions architecturales Auprès de la population : Site Internet : mise à jour régulière de la rubrique sur le Projet Architectural Visite de la maquette itinérante Communication dans la presse quotidienne et hebdomadaire du territoire du Beaujolais Communication dans la presse spécialisée : à orientation « Environnementale » ou « Hospitalière »Visite du site en 2013 : « portes ouvertes » à l’attention des élus, des autorités de tarification (ARS et Conseil général), des professionnels spécialisés, des familles, de la population dans son ensemble.

4. Et après

Les resultats
L’objectif : offrir des espaces de soins et de vie des plus adaptés à une population âgée . Respecter le libre arbitre Prévenir les risques Prévenir et compenser les situations d’incapacité par l’adaptation des équipements Favoriser la sociabilité par le positionnement adapté des locaux de vie Favoriser le sentiment de confort Faciliter l’intervention des familles

L’espace de vie et son usage, façonné par l’art architectural, doit ainsi être abordé sous l’angle de l’accessibilité, de la perception, du ressenti de la personne âgée dépendante, en vue de promouvoir le plus longtemps possible le maintien de leur autonomie et leur intégration « sociale » au sein de la collectivité de l’établissement, au-delà de leurs particularités physique, sensorielle, cognitives, due principalement au grand âge.

Un aménagement d’espaces sera egalement conçu tel à un « centre de village », avec un décor de rue piétonne, des lampadaires, un agrément de centre (fontaine, fleurs,…), permettant ainsi aux résidents de converser et de se distraire dans un lieu chaleureux et socialisant. Un axe fort au Projet : une incitation forte au maintien des liens sociaux et relationnels des résidents au sein et à l’extérieur de l’établissement

Le projet présente une démarche d’exemplarité. Il est complètement transposable, diffusable, au contraire, la volonté de l’établissement est de s’inscrire dans une démarche forte de diffusion de cette expérience, de valorisation auprès des acteurs institutionnels, économique, associatifs du territoire du Beaujolais et au-delà de celui-ci.

Evaluation et suivi
Le suivi et l’évaluation du projet est prévu et assuré par l’Assistance à Maîtrise d’Ouvrage (AMO) HQE durant les concepts et études de Maîtrise d’œuvre, les travaux et deux années d’exploitation des nouvelles structures. Les éventuels écarts entre les prévisions de consommations et les résultats effectifs pourront être quantifiés et expliqués. Des outils pérennes d’évaluation seront ainsi créés. Introduction d’enquêtes de satisfaction auprès des usagers : 2013-2014.

Quelques conseils et témoignages
Le projet présente une démarche d’exemplarité Le projet, dans sa dimension (140 lits), dans son rayonnement (sanitaire et médico-social), dans son exemplarité associant deux démarches novatrices (HQE Label Effinergie et HQU), s’inscrit dans une problématique forte de valorisation d’un territoire rural avec des propriétés paysagères remarquables préservées. Il devra être promoteur d’un Beaujolais innovant, dynamique, promoteur d’une sensibilisation aux nouveaux défis de la planète envers des populations diverses (enfants, familles, professionnels des filières écologiques : filière bois, par exemple), l’Hôpital Intercommunal de Grandris-Létra, acteur économique, sanitaire et médico-social majeur du territoire, deviendra dès lors un vecteur essentiel pour le Beaujolais de diffusion de l’ensemble de ces problématiques ouvrant aux acteurs du Beaujolais un terrain de visite, d’exposition, de manifestations professionnelles ou associatives particulièrement instructif et incitatif aux initiatives futures, un catalyseur de cette politique volontariste développée dans le cadre de l’Approche Leader et du CDRA.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page