Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Champagne-Ardenne > Sensibilisation au Handicap en établissement de santé
Champagne-Ardenne
3 décembre 2015

Sensibilisation au Handicap en établissement de santé

Objectifs
Il s’agit de sensibiliser les professionnels de santé travaillant en établissement de santé, aux difficultés que peuvent rencontrer les personnes en situation de handicap dans leur parcours d’hospitalisation, de l’accueil à la sortie ; d’informer sur les conséquences des différents handicaps, et apporter une approche du secteur médico-social, pouvant également être une ressource pour les professionnels.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

URIOPSS Champagne-Ardenne

14, avenue HOCHE

51100 REIMS

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

DUPIN Chrystelle

Qualité : Conseillère technique Personnes Agées, Personnes Handicapées, Santé

Téléphone professionnel : 03.26.85.83.56

Courriel : c.dupin@uriopss-ca.asso.fr

Fax : 03.26.49.06.71

Le contexte

L’origine
Depuis sa création en 2010, le Comité d’Entente du champ du Handicap de Champagne-Ardenne, dont l’URIOPSS Champagne-Ardenne assure l’animation des séances et le secrétariat, n’a cessé de produire des contributions visant à alerter et sensibiliser les pouvoirs publics au handicap. Le Comité d’entente de Champagne-Ardenne travaille sur la question de l’hospitalisation des personnes en situation de Handicap depuis 2014. Suite à la réalisation d’un questionnaire à destination des établissements de santé de la région, un établissement a pris contact avec le comité d’entente, et lors d’une rencontre, a exprimé ses besoins en matière de sensibilisation des professionnels. Le comité d’entente a donc imaginé un programme de formation – sensibilisation gratuit, à destination de ce public, qui pourrait être réalisé dans l’ensemble des établissements de santé de la région qui en fera la demande.

La finalité
La finalité est bien une amélioration de la connaissance du handicap et de ses conséquences par les professionnels de santé, afin de permettre un accueil adapté tenant compte des besoins spécifiques de la personne (en lien avec les objectifs de la Charte Jacob).

La cible du projet est donc les professionnels de santé, quel que soit leur fonction (aussi bien l’accueil/secrétariat que les soignants, médicaux et paramédicaux et agents de service) des établissements de santé de la région.

La description du dispositif
Les membres du Comité d’Entente de Champagne – Ardenne propose de sensibiliser les professionnels de santé travaillant en établissement de santé au Handicap sous forme de session d’information pouvant être modulé d’une 1 heure d’intervention à 1 journée.

Le programme de ces sessions sera découpé en 7 modules d’une durée d’1 heure pouvant être proposés à la carte aux établissements en fonction des besoins et des attentes des directions et salariés (d’une heure à une journée).

Pré-programme : description des principaux modules proposés :

Accueil / La communication /Le secteur médico-social/Les accompagnants/ Les types de handicap et le parcours de la personne handicapée/ Les urgences/ l’hebergement /Etc. Ces sessions de formations seront animées par un binôme composé d’un salarié de l’URIOPSS ( conseillère technique personnes âgées, personnes handicapées, santé) et d’un bénévole ( représentant des familles, personnes handicapées ou d’un directeur d’établissement).

Les acteurs
Le Comité d’entente de Champagne-Ardenne réunit 26 associations et fédérations de la région des secteurs social, médico-social et sanitaire (cf. liste des membres en pièce jointe), dont l’URIOPSS, fédération du secteur social, médico-social et sanitaire qui assure depuis plusieurs années ce comité d’Entente. Le comité d’Entente est à l’origine du projet. Ce comité réunit et associe plusieurs professionnels œuvrant pour l’amélioration de la qualité des soins et de l’accompagnement des personnes en situation de handicap et la promotion de leurs droits.

Les supports des actions de sensibilisation vont être produits par l’URIOPSS et validés par le Comité d’Entente, et les membres seront amenés à accompagner l’URIOPSS dans la réalisation des actions de sensibilisation. Les programmes comprendront le public visé, les objectifs, le contenu détaillé, les horaires et la durée le nom et prénom des intervenants.

Les axes prioritaires :

sensibiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Les membres du Comité d’Entente assureront la réalisation, le suivi et l’évaluation de ces sessions de formation. Dans le cadre de ce projet, le Comité d’Entente s’appuiera sur ces membres ( composés de représentants des familles, de personnes handicapées et de professionnels) et ses partenaires afin de faire connaître ces actions de sensibilisation. La communication sur ces actions se fera au travers de l’ensemble des réseaux des 26 associations et fédération de la région afin de toucher l’ensemble des établissements de santé de la région.

Le calendrier

Projet initié en :
2014

Projet mis en œuvre en :
2015

Comment et combien ?
Fin 2015 :

  • Réalisation des supports de communication
  • Finalisation des programmes des sessions
  • Diffusion de l’information auprès des établissements de santé par courrier, mail à l’aide d’un document présentant les objectifs et le programme Janvier – Février 2016 :
  • Planification des sessions de formation
  • Organisation logistique Février à Décembre 2016
  • Mise en œuvre des actions de sensibilisation
  • Evaluation régulière afin d’ajuster les contenus aux besoins et attentes des établissements Décembre 2016 :
  • Bilan des actions proposées au cours de l’année et préparation des actions 2017 Les moyens humains mis à disposition :Un réseau de bénévoles et de professionnels du secteur médico-social

La communication
Ces actions de sensibilisation seront valorisés dans tous les outils de communication des associations et fédérations présentes au sein du Comité d’Entente à travers : les revues, les newsletters, les sites internet, par mail.

La presse sera également informée de ces actions

Et après

Les résultats
Ces actions de sensibilisation peuvent être modélisables. Ils ont un caractère innovant au regard de la modulation possible du contenu, de la souplesse dans le contenu, des horaires d’intervention.

Évaluation et suivi
L’évaluation de ce projet sera qualitative et quantitative.

Indicateurs qualitatifs : questionnaires d’évaluation remise après chaque session d’information Indicateurs quantitatifs :

  • Nombre de sessions de sensibilisation mise en place
  • Nombre de personnes sensibilisées
  • Nombre d’établissements de santé touchés Les questionnaires d’évaluation remises après chaque session de formation permettront une évaluation continue de ces actions et permettront d’ajuster si nécessaire les contenus, la communication, le format….

Quelques conseils et témoignages
- Etre convaincu de l’intérêt de la démarche

  • Avoir une bonne connaissance du handicap et du territoire d’intervention (notamment une connaissance des structures médico-sociales de terrain permettant de faire le relais)

Qu’auriez vous envie de passer comme message sur ce projet ?

Pour les gestionnaires de ces établissements, il s’agit de s’interroger sur la prise en compte du handicap, et de les sensibiliser aux besoins spécifiques des personnes porteuses de handicap, déjà fragilisées, pour lesquelles l’hospitalisation est un moment critique. Nous souhaitons que les établissements de santé s’engagent.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page