Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Lorraine > Santé vous bien à l’AVSEA
Lorraine
3 décembre 2015

Santé vous bien à l’AVSEA

Objectifs
Faciliter l’accès à la prévention et aux soins des populations fragiles ou vulnérables
Mieux informer et accompagner les usagers des structures, sur la santé
Agir sur la surconsommation de soins
Favoriser le développement du lien social auprès de ces populations
Valoriser les compétences psychosociales et la pratique de ces populations sur leur capacité à mieux gérer leur capital santé

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

CPAM des Vosges

14, rue de la Clé D’Or
CS 30584

Epinal Cedex 88015

Type de la structure :
caisse primaire d’assurance maladie

Coordonnées du contact

RIBS Isabelle

Qualité : Responsable du Service Prévention

Téléphone professionnel : 0329643407

Courriel : isabelle.ribs@cpam-epinal.cnamts.fr

Fax : 0329643414

Le contexte

L’origine
Les personnes concernées sont en situation de handicap physique et ou psychique, ce qui fait qu’elles sont plus fragiles et nécessitent un accompagnement plus ou moins important suivant la structure ou la personne même si elles disposent pour certaines d’une forme d’autonomie.

L’action a émergé au foyer de la Tuilerie à Epinal géré par l’AVSEA, composé essentiellement de personnes déficientes visuelles au nombre de 19.Il est rattaché administrativement à l’ESAT des Tilleuls, permettant à ses résidents non seulement de se loger mais également de manger collectivement, d’être accompagné sur le plan médico-social, administratif…

Une jeune stagiaire issue d’une formation diplômante en économie sociale et familiale présente dans la structure en 2013 a établi un diagnostic mettant en exergue le manque de connaissances des 19 résidents sur des thèmes de santé et plus particulièrement sur la nutrition avec de mauvaises habitudes alimentaires.

Le Directeur de l’établissement a ainsi sollicité le service Prévention de la CPAM des Vosges pour initier et mettre en place un projet avec comme point de départ des séances sur l’alimentation-théorie, pratique- pour poursuivre le cas échéant sur d’autres thèmes de santé.

Un 2e projet a vu le jour à la résidence Nausicaa à Epinal également gérée par l’AVSEA, offrant un logement sécurisant (au nombre de 18) à des personnes en situation de fragilité psychique, dans un cadre propice à l’insertion sociale et à l’autonomie.

Une réunion avec la responsable de l’établissement a permis d’identifier le public et ses besoins et de poser les jalons d’une action en santé spécifique. Une 1ère rencontre avec les résidents a permis de faire connaissance et de recenser les thèmes souhaités sur la base d’un questionnaire remis à chacun. 2 séances sur l’alimentation et le tabac ont eu lieu depuis le mois d’avril 2015 avec un moment de convivialité à l’issue, la structure ne disposant pas d’une cuisine et une salle à manger collective.

Un 3e projet s’est construit au foyer d’hébergement La Résidence à Mirecourt, composé de 21 studios et une chambre d’urgence, établissement médico-social dont la mission est d’offrir aux travailleurs de 2 ESAT un hébergement sans service de restauration, avec une aide aux actes de la vie quotidienne, à la gestion financière, administrative etc…

Une réunion a eu lieu avec le Directeur de l’établissement et le chef de service au mois d’avril 2015 afin de présenter la structure, son public et les attentes des encadrants. Une réelle volonté d’améliorer l’hygiène de vie des résidents a émergé.

Une rencontre avec une quinzaine de personnes toutes volontaires a permis de faire émerger des besoins à charge pour elles de les retranscrire dans un questionnaire pour permettre la réflexion dans le respect de l’anonymat. Les séances vont démarrer au mois de septembre 2015

La finalité
Permettre aux résidents des 3 structures de se mobiliser autour de la santé et créer une dynamique de groupe les rendant acteurs d’un projet leur appartenant afin d’améliorer leurs comportements favorables à la santé et leur estime de soi. Réduire la consommation de soins des personnes en la rendant plus rationnelle.

Travailler sur les ressources inhérentes à chaque résident en faisant émerger les capacités à mieux être de chacun.

Accroître les connaissances sur les maladies, les conduites addictives , les comportements positifs en matière de santé.

La description du dispositif
Les premières actions au nombre de six se sont donc déroulées au foyer de la Tuilerie de mars à décembre 2013 ,la convention étant conclue jusqu’au 31 décembre 2013, et les thèmes qui ont été abordés sous forme d’ateliers ont été riches et variés : les produits laitiers, le pain et les céréales, les fruits et légumes, les boissons, la courgette, la carotte.

Le déroulement de ces rencontres était toujours le même et comportait trois phases :

1 théorie (rappel de connaissances sur le produit, apports nutritionnels, quantité recommandée),
2 découverte et présentation des produits,
3 atelier cuisine au cours duquel, les produits ont permis la réalisation de délicieuses recettes concoctées par un cuisinier venu bénévolement et c’est donc, avec les papilles en éveil et les estomacs remplis que se terminait chaque atelier.

En début d’année 2014, la CPAM des Vosges et le Foyer de la Tuilerie se sont retrouvés pour faire le bilan l’année précédente en vue de définir les modalités de ce partenariat et ce, après que les résidents aient été consultés par le biais d’une ’’enquête de satisfaction’’ (ressenti, souhait de poursuivre ou pas, choix des outils), laquelle a mis en évidence qu’en grande majorité, les résidents souhaitaient poursuivre l’expérience.

Deux nouvelles conventions ont été signées depuis, la santé est au coeur des débats avec l’alimentation en toile de fond par le biais des ateliers cuisine.

Le programme pour 2014 était le suivant :

Une animation (autour de la fraise, l’orange, la tomate, la courgette, le potiron) selon la saison a été proposée de février à novembre 2014 et en débutant par un quizz qui permet d’évaluer les connaissances des participants et d’apporter des réponses, notamment à certaines idées reçues et remise d’un cadeau. Ensuite, 30 minutes sont consacrées à un thème de santé : sommeil, activité physique, méfaits du tabac, hygiène bucco-dentaire, puis vient le moment de la préparation du repas (avec le cas échéant, les légumes qui auront été cultivés et récoltés au Foyer), instant privilégié où des résidents volontaires se joignent à Didier, le cuisinier pour la confection des mets qui seront ensuite dégustés par tous.

Le but est que la santé associé au plaisir gustatif puissent faire progresser les personnes déficientes visuelles sur le plan des connaissances, des habitudes de vie et crée du lien social ce, dans une ambiance chaleureuse et conviviale. Fort de cette expérience, un programme d’actions s’est mis en place à la Résidence Nausicaa et au foyer La résidence à Mirecourt

Les acteurs
Le Directeur du Foyer de la Tuilerie, de la résidence Nausicaa, du Foyer de la Résidence
Le personnel encadrant et accompagnant des 3 établissements
Le personnel du service prévention de la CPAM des Vosges
Une administratrice de l’Association

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

favoriser la médiation en santé dans les structures de soins, médico-sociales et à domicile en mobilisant, entre autre, les médiateurs tels que les médiateurs médicaux, les médiateurs non-médicaux, les personnes qualifiées … ;

faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CRUQPC, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé,… )

La réalisation

La mise en oeuvre
L’apport de connaissances sur des thèmes de santé d’un point de vue théorique face à un public inégalement captif n’était a priori pas évident, mais la diversité des intervenants, l’implication des résidents et des encadrants ont facilité la mise en oeuvre du projet.

Les usagers ont également été actifs dans la réalisation des plats pris en commun à l’issue de la séance

Le programme de l’année 2013 a été établi à raison de séances mensuelles dédiées à la nutrition :

Les groupes alimentaires, les boissons… à travers le goût, le toucher, l’odeur. Partage de connaissances de manière interactive
Découverte des aliments avec la notion de plaisir, dans la convivialité et la bonne humeur L ’année 2014 s’est poursuivie sur des thèmes de santé de manière bimestrielle :

L’hygiène alimentaire
L’hygiène corporelle
L’activité physique
Le tabac
Le sommeil

L’année 2015 s’est poursuivie sur

La sexualité avec Dr Valence, gynécologue
Les maladies cardio-vasculaires avec Dr Admant, cardiologue
L’estime de soi sous forme d’atelier avec une socio-esthéticienne et une psychologue
L’alcool avec un membre d’une association néphaliste
Le diabète avec l’AFD Lorraine

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2013

Comment et combien ?
Une animatrice en prévention coordonne l’ensemble de l’action et participe à toutes les séances, en lien avec la responsable de service.

Un cuisinier émanant d’une structure médico-sociale encadre les ateliers cuisine.

Le personnel du foyer est présent à toutes les séances

Des professionnels de santé et des membres d’associations de malades chroniques interviennent ponctuellement en fonction du thème de la séance

Les interventions ne sont pas facturées mais sont à valoriser

La communication
Valorisation du projet dans les documents de communication de la CPAM des Vosges et de l’AVSEA, Présentation de l’action à la journée des associations médico-sociales organisées par la Ville d’Epinal

Et après

Les résultats
Les résidents du foyer de la Tuilerie ont réellement accru leurs connaissances sur les thèmes traités, ils sont demandeurs d’informations sur la santé, ont la volonté de changer leurs habitudes et pour certains ont modifié certains de leurs comportements.

L’évolution des séances dans le temps a démontré un changement positif de l’expression des échanges entre les participants, une plus grande socialisation, un plaisir à participer en surmontant son handicap physique.

Ce constat positif nous a incités à transposer cette action dans deux autres établissements de l’AVSEA en tenant compte des besoins et des publics différents.

Évaluation et suivi
L’évaluation a été faite sous forme de questionnaire adressé à chaque résident du Foyer à la fin de l’année 2014.

Le service prévention a établi des compte-rendus des séances d’animation et des réunions de travail, le calendrier des interventions.

Les indicateurs ont été :

Sur le processus
Nombre et typologie des participants aux différentes séances
Nombre et typologie des partenaires intervenants et leur degré d’implication face à ce public
Nombre et typologie des séances avec les équipes des établissements

Sur le résultat

Typologie des connaissances acquises
Nombre de résidents déclarant modifier une plusieurs mauvaises habitudes
Nombre et type de modifications entreprises sur déclaration de la personne au niveau de la consommation de médicaments, de consultations médicales, qualité du sommeil etc… (non encore mis en œuvre, à expérimenter à la résidence Nausicaa)
Modification dans l’environnement pour améliorer le lien social au sein

Quelques conseils et témoignages
Notre rôle en tant qu’acteur de la prévention est essentiel face à ce public fragile.
Le handicap ou la maladie psychique n’est pas un frein à agir sur la modification des comportements favorables à la santé.
L’implication des résidents du foyer de la Tuilerie quant à la participation aux séances et aux ateliers dans esprit chaleureux et convivial en est la preuve

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page