Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Alsace > Réseau Handident Alsace
Alsace
3 décembre 2015

Réseau Handident Alsace

Objectifs
Proposer aux personnes en situation de handicap une prise en charge bucco-dentaire complète, avec une totale continuité des soins (dépistages, soins, examens radiographiques, gestes chirurgicaux et suivis réguliers dans le temps) comme une patientèle "normale".

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Réseau Handident Alsace

clinique Saint François
1-5 rue Colomé

Haguenau 67500

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

ALBECKER Sylvie

Qualité : Docteur en chirurgie-dentaire

Téléphone professionnel : 03.88.80.24.34

Courriel : sylvie.albecker@orange.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Une urgence sanitaire : La confrontation des praticiens à la difficulté de réaliser des soins dentaires chez des personnes phobiques et non coopérentes.Et donc, pour des raisons dentaires (douleurs, infections, l’apparition de troubles du comportement.

La finalité
Proposer, comme pour une population dite "normale", aux personnes en situation de handicap, une totale continuité des soins et donc une égalité dans l’accès aux soins.

La description du dispositif
Aucune personne en situation de handicaap adhérente du Réseau Handident Alsace ne doit rester sans accès aux soins. Nous proposons et nous sommes les seuls en France à le faire :

  • des dépistages systématiques
  • des cabinets dentaires ressources avec des praticiens formés
  • un service dentaire dédié proposant : anesthésie générale avec et sans intubation(avec appareils de radiologie spécifiques, en tant qu’aide aux soins et aux diagnostics)
  • des radiographies cône beam sous anesthésie générale sans intubation

Les acteurs
-L’Association des chirurgiens-dentistes participant au Réseau Handident Alsace

  • La Clinique Saint François de Haguenau
  • La Fondation Sonnenhof à Bischwiller
  • Le CHG de Haguenau

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

sensibiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

favoriser la médiation en santé dans les structures de soins, médico-sociales et à domicile en mobilisant, entre autre, les médiateurs tels que les médiateurs médicaux, les médiateurs non-médicaux, les personnes qualifiées … ;

faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CRUQPC, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé,… )

renforcer l’effectivité des droits des usagers par le traitement des réclamations et des plaintes en lien avec les représentants des usagers, quels que soient les destinataires de ces plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, …) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CRUQPC ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (e-santé, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers…).

La réalisation

La mise en oeuvre
Difficultés énormes :

  • plus de 5 années à trouver un lieu d’accueil
  • à sensibiliser le personnel médical et para-médical à la prise en charge de personnes en situation de handicap
  • à consolider les budgets institutionnels

Le calendrier

Projet initié en :
01. avant 2010

Projet mis en œuvre en :
01. avant 2010

Comment et combien ?
A la création en 2009 :

  • Clinique Saint François de Haguenau : 800 000 Euros
  • URCAM : 460 000 Euros sur 3 ans
  • ARH : 105 000 Euros, renouvelables chaque année.

La communication
-Reconnaissance à l’échelon national par la signature, par le Réseau Handident Alsace de la Charte Romain JACOB (2014).

  • Articles importants dans la presse écrite (DNA 2014 et 2015)
  • Emissions sur France 3 Région (2015)
  • Prix ADPS 2012
  • Participation au DVD de la MNH sur l’accès aux soins des personnes en situation de handicap (2015)
  • Organisation à Strasbourg de la journée nationale 2014 de l’association Santé Orale et Soins Spécifiques avec la participation du Docteur Ségolène Neuville, Secrétaire d’Etat aux personnes en situation de handicap

Et après

Les résultats
La plus value est certaine : plus aucun patient en situation de handicap adhérant au Réseau ne reste sans solution adaptée face à des problèmes dentaires. Les perspectives de modélisation sont tout à fait possibles.

Évaluation et suivi
Certification ISO et HAS Bilan des questionnaires satisfaction des patients réalisés tous les mois

Quelques conseils et témoignages
Une opiniâtreté certaine. Des chirurgiens-dentistes motivés et désintéressés, des médecins anesthésistes compliants.

Message sur le projet : une belle réussite reconnue par les utilisateurs

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page