Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Bourgogne > Référentiel de savoirs pour les représentants d’usagers
Bourgogne
4 décembre 2014

Référentiel de savoirs pour les représentants d’usagers

Objectifs
Permettre aux usagers qui sont dans des représentations d’approfondir leurs connaissances et d’identifier leurs besoins pour agir efficacement dans les représentations (formation, accompagnement)

Valoriser les personnes qui occupent des représentations en mettant en évidence le savoir lié à leur expérience profane (expérience du vécu)

Donner des outils d’aide à la représentation aux représentants d’usagers et aux professionnels qui les soutiennent

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

APF Direction Régionale

13 rue de Madrid

Monéteau 89470

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

Dolidzé Sabrina

Qualité : Responsable Régionale du Développement Associatif

Téléphone professionnel : 0633564092

Courriel : sabrina.dolidze@apf.asso.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Un questionnaire et des entretiens auprès des usagers qui ont des représentations et des professionnels qui les accompagnent.

Ce questionnaire a mis en exergue le besoin pour les personnes d’être soutenues et accompagnées, et le besoin pour les professionnel d’avoir un outil qui les aide à cibler les formations nécessaires et les besoins en accompagnement.

Ces dernières années, l’évolution des représentations d’usagers par leur nombre et leur complexité a mis en évidence la diversité des situations et des savoirs mobilisés dans l’exercice de représentant d’usagers.

La finalité
Consolider les droits des usagers par la représentation

Aider les représentants d’usagers à prendre du recul concernant les représentations occupées (distance par rapport à son action, à sa situation, aide à la priorisation des représentations occupées, transmettre leur savoir avant de quitter une représentation…)

Élaborer un référentiel de savoirs dans les représentations utilisable par tous au-delà de la formation(représentants et professionnels qui les accompagnent)

La description du dispositif
Une formation-action avec des représentants d’usagers s’est déroulée sur 4 jours. La formation visait à faire prendre du recul aux représentants d’usagers ayant participé à la formation.

La finalité de la formation-action était l’élaboration d’un référentiel identifiant les savoirs liés aux représentations d’usagers.Il s’appuie sur 4 types de savoirs : les compétences techniques, les compétences organisationnelles, les compétences relationnelles et les compétences d’adaptation.
Chacune de ces compétences, identifie des domaines de savoirs qui peuvent être mobilisés dans les représentations.

Ainsi, le référentiel identifie le savoir de toutes les représentations d’usagers possibles (ce qui ne signifie pas qu’il faut avoir tous ces savoirs pour occuper une représentation donnée).

Il convient ensuite de cibler les savoirs par rapport aux besoins de telle ou telle représentation.

Les acteurs
l’Association des Paralysés de France, Direction régionale de Bourgogne est à l’origine du projet. La formation-action a été ouverte aux représentants d’usagers de la région qui le souhaitaient (suite à des financements FIR obtenus par l’ARS).

Dans la réalité, les personnes inscrites à la formation étaient pour la plupart des personnes participant au Comité d’Entente Régional de Bourgogne. Le contenu, mais aussi l’architecture du document, s’est intégralement co-construit au cours de la formation.

Les axes prioritaires :

Renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

Sensibiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

Favoriser la médiation en santé dans les structures de soins, médico-sociales et à domicile en mobilisant, entre autre, les médiateurs tels que les médiateurs médicaux, les médiateurs non-médicaux, les personnes qualifiées … ;

Faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CRUQPC, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé,… )

Renforcer l’effectivité des droits des usagers par le traitement des réclamations et des plaintes en lien avec les représentants des usagers, quels que soient les destinataires de ces plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, …) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CRUQPC ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration

La réalisation

La mise en œuvre
Difficulté :
Au démarrage, difficulté pour les représentants à décrire ce qu’ils font de A à Z quand ils sont en représentation (nécessaire pour identifier ensuite les compétences) : c’est comme demander à un mille pattes comment il fait pour marcher…

Élément facilitateur :
Les participants à la formation-action avaient plusieurs représentations d’usagers "plusieurs casquettes" et ont pu faire profiter de leurs expériences pour enrichir le référentiel.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2014

Comment et combien ?
Le projet a coûté 11 000 euros. 8920 euros ont été financés dans le cadre de l’appel à projet démocratie sanitaire de l’ARS en 2013 (financement FIR)

Le reste a été financé par l’association (coûts d’intervention de personnel).

La communication
Le projet a été finalisé en juillet 2014. Communication auprès des associations du comité d’entente.

Communication par l’ARS (auprès du Ministère)

Communication (à venir) par l’IREPS Bourgogne.

Communication au sein du réseau de l’Association des Paralysés de France.

Les financements n’intégraient pas la partie communication.

Beaucoup de choses sont encore possibles en terme de communication.

Et après

Les résultats
Une suite est envisagée pour 2015 : travailler sur l’utilisation de ce référentiel, définir plusieurs modèles d’utilisation (en auto-utilisation par des représentants d’usager), définir plusieurs modèles d’utilisation de façon accompagnée par une association…)

Évaluation et suivi
Nombre de participants à la formation-action Qualité des participants Satisfaction des participants à la formation-action par le biais d’un questionnaire

Documentation produite à l’issue de la formation action Décision de poursuivre la démarche à l’issue de l’évaluation.

Quelques conseils et témoignages
Ce document ne doit pas occulter le principe de vote dans le cadre des représentations. Une personne est légitime dans sa représentation car elle a été élue/désignée pour représenter les usagers. Elle a un mandat de représentation.

Le référentiel doit être un outil utilisé pour accompagner la personne élue dans le cadre de sa représentation et lui permettre d’identifier et de cibler les connaissances qui lui permettront d’agir efficacement pour représenter les usagers.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page