Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Île-de-France > Radio-CITRON
Île-de-France
3 décembre 2012

Radio-CITRON

Objectifs
Par la mise en place de la radio nous voulons :

  • faciliter les passerelles entre les patients/usagers et la société ;
  • changer l’image que l’opinion publique a du handicap psychique et aider les personnes à revaloriser l’image d’eux-même, légitimer leur place dans l’espace public ;
  • partager la différence à travers ce que les personnes handicapées psychique peuvent dire ;
  • légitimer la place des personnes souffrant de handicap psychique dans l’espace collectif qu’est la cité.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Association l’Elan Retrouvé

23 rue de la Rochefoucauld

PARIS 75009

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

GERAUD François

Qualité : Directeur de l’Association

Téléphone professionnel : 01 49 70 88 58

Courriel : francois.geraud@elan-retrouve.asso.fr

Fax : 01 42 81 11 17

Le contexte

L’origine
Pour notre projet, nous nous sommes inspirés de "La Colifata", un projet crée depuis 21 ans par le psychologue Alfredo Oliveira et animée par des patients de l’hôpital psychiatrique de Buenos Aires, qui jouit d’une notoriété très forte dans le pays et même au-delà des frontières. Des expériences similaires ont commencé en Italie, en Espagne, en Angleterre, en Suède, au Mexique,en Uruguay, au Chili, au Portugal,au Costa Rica et en France.

La finalité
Radio Citron donne la parole à des patients/usagers de nos services de soins psychiatriques et de nos structures médico-sociales et à toutes personnes de la société civile qui souhaite s’exprimer sur la psychiatrie ou faire découvrir un projet. Les bénéficiaires concernés souffrent de handicap psychique et sont souvent dé-insérés socialement. Il s’agit d’une cinquantaine d’usagers et de patients.

Les résultats de cette activité sont :

  • le développement de passerelles entre patients/usagers et le monde ordinaire ;
  • le changement des regards portés sur le handicap psychique ;
  • la revalorisation de l’image des patients/usagers et l’amélioration de la confiance en soi ; le développement du lien social.

La description du dispositif
Radio Citron prend ses racines dans une demande des personnes prises en charge dans nos établissements de soins et médico-sociaux. Il s’agit d’une radio web ouverte à tous, consultable sur "radiocitron.com". Ce projet, soutenu et encadré par des professionnels est conçu comme une tribune pour les patients/usagers leur permettant, tout à la fois d’exprimer leurs talents mais également leur opinions sur ce qu’ils vivent, pensent et ressentent. Radio Citron est un espace de pluralité, où la différence est dé stigmatisée, elle est une chance, permettant une approche différente des sujets et permettant à la fois la réhabilitation et la réinsertion sociale des personnes.

Les acteurs
Le Service d’Accompagnement à la Vie Sociale de Cadet et son ancienne chef de service, Mme LAURY sont à l’origine de Radio Citron. Le projet, poursuivi par le nouveau chef de service Alfredo OLIVERA, rassemble aujourd’hui les personnes prises en charge à l’Hôpital de jour de la Rochefoucauld ainsi qu’à l’Hôpital de jour de la Folie Régnault et le SAVS du 18ème arrondissement (Championnet).

Les quatre services qui participent ont mis en place un atelier radio toutes les semaines pour préparer, d’une part, les rubriques de l’émission générale du Samedi et d’autre part, pour réaliser le montage de l’émission précédente. Pour les rubriques, nos patients et usagers écrivent des textes, témoignages de vie, billets d’humeur, musique, évocations littéraires, revue de presse, micro-trottoir, reportages. Le jour de l’enregistrement général, des débats de société ou philosophiques sont réalisés avec un animateur ou un invité particulier.

L’organisation de l’enregistrement est agencée par un tableau de programmation, où chacun peut s’inscrire au début de l’émission. Pour sa diffusion sur internet, l’émission qui peut durer 3 heures selon la programmation prévue, est monté pour permettre une meilleure écoute, mais tous les thèmes traités sont maintenus.

En revanche, nous sélectionnons dans ce temps ouvert, quelques minutes montées professionnellement, qui sont diffusées régulièrement, toutes les semaines, sur des radios publiques nationales.

L’échange avec les auditeurs est capital et peux se faire à plusieurs niveaux : à l’intérieur de l’Elan Retrouvé et avec le grand public. Ce sont des échanges écrits sur notre site internet et par téléphone. Lors de l’enregistrement général des auditeurs pourront être présents et intervenir.

Tous les 2 mois, le samedi, nous enregistrons 2 à 3 heures d’émission qui rassemble les rubriques de chaque service impliqué dans cette radio et le direct (axe développé depuis début 2012), avec les différents débats ou jeux littéraires sur des sujets très divers.

Les axes prioritaires :

Faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et des outils adaptés pour l’activité libérale ;

Mobiliser les professionnels de santé pour la promotion des droits des usagers

La réalisation

La mise en oeuvre
Le matériel technique léger que nous avons choisi pour l’enregistrement de cette émission permet d’ouvrir ces espaces de parole à tous ceux qui souhaitent partager cet échange avec nous. Nous nous déplaçons sur différents lieux selon les thèmes que nous traitons. Certains sujets sont traités dans les différents services impliqués de l’Association, d’autres donnent la parole à des personnes extérieures à l’institution, mais dont les interviews sont réalisées par nos patients-usagers, d’autres sont débattus en direct, lors de la rencontre de toutes les équipes le samedi tous les 2 mois.

Le calendrier

Projet initié en :
01. avant 2010

Projet mis en œuvre en :
01. avant 2010

Comment et combien ?
Les moyens matériels sont : la mise à disposition pour les enregistrements des locaux du siège et du SAVS, de matériel de radio professionnel acquis par l’Association grâce à des subventions de la Mairie de Paris. Les coûts sont de 25 000 € en moyenne par an.

Les moyens financiers de la radio sont ceux acquis par le biais de subvention, principalement la mairie, les dons et les fonds propres de l’Association. La Mairie de Paris, l’Union Européenne, REDEVCO, le Centre Valeyre, les hôpitaux de jour de secteur, France inter et Radio France nous soutiennent.

Les moyens humains mobilisés sont les équipes pluridisciplinaires du SAVS et de nos hôpitaux de jour sur la base du volontariat, les patients/usagers de nos services. Cette équipe a bénéficié du retour d’expérience d’Alfredo Olivera, fondateur de "la Colifata", et de son aide méthodologique. En termes de prestataires extérieur, nous bénéficions de l’appui sur l’écriture des textes radiophoniques mais aussi de l’aide d’un monteur radio professionnel.

La communication
Les actions de communication et de valorisation autour de l’innovation sont :

  • l’inauguration à Radio France ;
  • la diffusion de programme sur France Inter
  • la réalisation de reportage sur les chaines nationales ;
  • la publication d’articles de presse dans les journaux nationaux (Libération, le Monde…) ;
  • la réalisation d’un site internet dédié ;
  • l’inscription sur les réseaux sociaux (twitter et facebook).

Et après

Les résultats
La Radio Citron permet aux patients/usagers de voir valoriser leurs compétences, intellectuelles, émotionnelles, leur culture d’actualité, leur esprit critique des événements et de reconquérir leur confiance en eux. Par son ouverture sur le web, notre espace radiophonique de parole et d’échange, favorise la resocialisation par la rencontre avec l’autre, qu’il soit usager ou non. Cet aspect de réhabilitation sociale des patients/usagers grâce à la reconnaissance de leur travail permet d’enclencher un processus de réintégration, la radio étant le média de l’évolution de la représentation de la maladie psychique dans nos sociétés. La radio devient le support d’une connaissance mutuelle, un outil de compréhension réciproque contribuant à changer les perceptions de l’opinion publique.

Évaluation et suivi
La création d’un site internet (http://radiocitron.com/) dédié à la Radio a permis de mettre en place des indicateurs :

  • le nombre de visiteurs unique par mois ;
  • le nombre de leads (formulaires de contact permettant les échanges avec le grand public) par mois ;
  • le taux de conversion (nombre de leads / nombre de visiteurs) par mois ;
  • le nombre de pages vues par mois ;
  • la durée moyenne de connexion sur le site internet ;
  • les pistes radio les plus écoutées.

Ces indicateurs sont évalués mensuellement et annuellement. Une évaluation à lieu au travers de l’enquête de satisfaction annuelle sur le taux de satisfaction sur les activités réalisées.

Quelques conseils et témoignages
Les conseils que nous pouvons donner pour mener à bien un tel projet sont :

  • du temps et de l’implication des professionnels et des usagers ;
  • un engagement au long cours sur cet outil afin de capitaliser l’apprentissage de la mise en place d’une radio ;
  • des moyens, des subventions dédiées, techniques afin de transformer le projet en réalité ;
  • des compétences et des formations.
Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page