Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > Culture et santé > Nord-Pas-de-Calais > Politique Culturelle de l’EPSM des FLANDRES à BAILLEUL
Nord-Pas-de-Calais
3 novembre 2015

Politique Culturelle de l’EPSM des FLANDRES à BAILLEUL

Objectifs
la politique culturelle développée au sein de l’EPSM DES FLANDRES entend faire évoluer l’image de la psychiatrie et soutenir son inscription dans la cité, soutenir le principe de démocratisation culturelle au bénéfice des patients, de leur famille, des visiteurs et des professionnels. la mise en oeuvre de cette politique tend également à assurer une meilleure prise en charge (soins et vie) au sein des structures grâce à un accompagnement différent

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

EPSM des FLANDRES

790, route de Locre

BAILLEUL 59270

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

VANDERSLUYS thierry

Qualité : coordonnateur culturel

Téléphone professionnel : 0688062159

Courriel : thierry.vandersluys@epsm-des-flandres.com

Fax :

Le contexte

L’origine
Depuis 2005, l’EPSM des Flandres a inscrit la culture parmi ses objectifs stratégiques.

Mise en œuvre par un coordonnateur culturel recruté à cet effet, la politique de l’EPSM DES FLANDRES se décline sous la forme du développement d’actions artistiques et culturelles sur l’ensemble de ses sites hospitaliers et ambulatoires, de résidences d’artistes ou encore d’accompagnement des partenaires du territoire.

D’abord structurée autour d’un festival annuel "art et Psy", cette politique culturelle se caractérise aujourd’hui par une grande diversité des actions dans lesquelles sont impliqués autour des artistes, à la fois les patients, les équipes de professionnels, les partenaires et institutions du territoire (structures médico-sociales, education nationale, municipalité…)

La description du dispositif
Cette politique culturelle étant l’occasion de porter un autre regard sur la maladie mentale et de penser le soin différemment grâce à la valorisation des compétences de chacun, elle est destinée à toucher un public trés large par les synergies qu’elle est à même de mettre en place : soignants - soignés - grand public - famille - collégiens - lycéens… grâce aux rencontres et à la mixité des publics autour des projets développés

Les acteurs
La politique est initiée depuis maintenant 10 ans et inscrite dans le projet d’établissement. Les projets, quelque soit leur durée, sont systématiquement valorisés et partagés avec équipes soignantes pour s’assurer de leur appropriation et leur diffusion au sein des services.

Les actions culturelles mises en place peuvent s’organiser sur plusieurs mois et impliquent donc une réelle disponibilité et un véritable engagement des participants pour favoriser le développement d’actions innovantes et ambitieuses et leur réussite.

L’artiste est au centre de cette mise en œuvre, mais suppose qu’il puisse aussi être accompagné et intégré pleinement dans la dynamique et le fonctionnement des services.

Les partenaires financiers sont la DRAC et l’ARS via le programme "Culture-Santé", le Conseil Général du Nord, la municipalité de Bailleul.

Certaines structures et associations culturelles sont également partenaires des projets

La réalisation

La mise en oeuvre
Avoir un coordonnateur culturel à temps plein est facilitateur pour initier les projets (que nous voulons ambitieux et innovants), les faire vivre, et assurer le lien entre tous les intervenants.

Il est également possible de s’appuyer sur des personnes ressources au sein des services de soins… de plus en plus de professionnels se sont investis dans la mise en œuvre et le partage avec les patients et résidents, et des artistes assurent des vacations tout au long de l’année au sein des unités de soin les institutions du territoire sont également partie prenante : collège, municipalité, structures médico-sociales avec lesquels des partenariats ont été actés par convention, sans oublier les partenaires culturels : VIVAT, LaM, association FRUCTOSE, FRAC…., mais aussi des échanges avec des structures artistiques spécialisées dans la prise en charge du handicap psychique en France ou à l’étranger : Association QUANTA, Centre Reine Fabiola (Belgique, Musée du Dr GUISLAIN à GAND…

Le calendrier

Projet initié en :
01. avant 2010

Projet mis en œuvre en :
2016

Comment et combien ?
L’EPSM a fait le choix de consacrer une ligne budgétaire à la réalisation des actions culturelles. Celle-ci a pu être pérennisée et confortée financièrement grâce à la convention tripartite signée entre la DRAC - l’ARS et l’EPSM des Flandres.

Humainement, les ressources consacrées à ces actions culturelles sont importantes en terme de présence tout au long de leur déroulement et d’accompagnement des patients…

La communication
les modes de communications sont multiples : participation active à des événements culturels : Dunkerque 2013 - festival NORD MAGNETIC, journées européenne du patrimoine, journée mondiale pour la maladie d’Alzheimer, semaine d’information sur la santé mentale (SISM).

La presse est systématiquement conviée lors des évènements qui ont pour certains fait l’objet de reportages

De même, la valorisation des évènements en interne est également assurée via le réseau INTRANET, le journal interne, la mise en place d’expositions et de vernissages

Et après

Les résultats
Cette politique culturelle constitue une élément fort à plusieurs niveaux :

  • la valorisation de la mixité des publics
  • une "autre rencontre" et un "autre regard" de/sur l’autre (famille-patient ; soignant-soigné ; artiste-soigné….) grâce à la valorisation des compétences artistiques et des capacités méconnues
  • ouverture de la psychiatrie dans la cité
  • découverte du monde de l’expression artistique

Évaluation et suivi
chaque évéènement culturel fait l’objet d’une évaluation en interne, mais aussi avec les correspondants au sein de l’ARS et de la DRAC.

Les indicateurs : nombre de participants actifs, nombre de visiteurs…questionnaires de satisfaction

Quelques conseils et témoignages

  • marquer une véritable volonté de développer l’activité culturelle en l’inscrivant dans le projet de l’institution.
  • s’appuyer sur des personnes ressources au sein des services
  • valoriser et reconnaître pleinement les artistes et leur travail et les accompagner dans la compréhension du public spécifique de la santé mentale

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page