Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > Culture et santé > Nord-Pas-de-Calais > Partenariat avec l’Hippodrome, scène nationale de Douai
Nord-Pas-de-Calais
17 décembre 2014

Partenariat avec l’Hippodrome, scène nationale de Douai

Objectifs
Conventionné depuis 2013 dans le cadre du programme Culture-Santé, le centre hospitalier de Douai, en partenariat avec l’Hippodrome, scène nationale de Douai vise à sensibiliser les patients, le personnel et les visiteurs à la création contemporaine, et notamment dans le domaine du spectacle vivant. Ce partenariat, vise également à donner l’opportunité aux artistes de puiser et d’enrichir leur travail dans un environnement autre, et de venir à la rencontre des divers publics de l’hôpital. Deux temps forts ont permis de s’adresser de manière transversale à tous les publics : La compagnie Kubilai Kahn Investigations est venue créer un parcours chorégaphique « nos gestes nous créent » dans les espaces publics du centre hospitalier au travers d’une expérience collective, où public et artistes ont décidé et dessiné les lieux par leurs regards ; La compagnie Gare Centrale (théâtre d’objets et marionnettes) a interprété deux petites formes poétiques au cœur de l’hôpital.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Centre Hospitalier de Douai

route de Cambrai
BP 10740

DOUAI 59507

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

SPRIMONT Anne

Qualité : Assistante Communication

Téléphone professionnel : 03 27 94 70 81

Courriel : dcom@ch-douai.fr

Fax : 03 27 94 71 14

Le contexte

L’origine
Le Centre Hospitalier de Douai a engagé depuis plusieurs années une politique d’ouverture vers les structures culturelles de la ville pour contribuer à répondre à la prise en charge du patient dans sa globalité et aux besoins du personnel. La politique culturelle de l’établissement a pour objectif de stimuler le « mieux vivre à l’hôpital », de favoriser l’insertion de tous dans la vie hospitalière, et de favoriser les espaces de sensibilisation aux processus de création d’artistes.

La description du dispositif
Les patients, le personnel et les visiteurs.

Les acteurs
Le Directeur de l’établissement a confié le suivi du projet au service Communication avec le soutien de la DRAC et de l’ARS du Nord Pas-de-Calais dans le cadre du programme régional Culture-Santé, et le partenaire culturel.

La réalisation

La mise en oeuvre
La création de la balade chorégraphique s’est déroulée en deux phases. Tout d’abord, le chorégraphe Franck Micheletti et une musicienne sont venues à la rencontre du personnel hospitalier de différents services (médical, paramédical, administratif), durant 4 jours et ont enregistré des paroles attentives et sensibles, des sons spécifiques au milieu hospitalier (pleurs de nouveau-né, incubateur, IRM…), en vue de devenir le matériau d’une création sonore. Dans une deuxième phase, Franck Micheletti est venu accompagné deux danseurs et d’une musicienne pour imaginer le parcours chorégaphique. Pour cela, ils se sont inspirés des lieux et des espaces publics : hall d’accueil, mezzanine, salles de réunions, patios, espace rencontre en Pédiatrie, jardin en Psychiatrie adulte, salle d’animation en EHPAD.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2014

Comment et combien ?
Des échanges ont eu lieu au préalable avec l’Hippodrome. L’information est passée dans les instances de l’hôpital. Des rencontres avec le chorégraphe et la musicienne ont été organisées avec le personnel afin de concrétiser le projet.

La communication
En interne : une annonce sur intranet et des affiches ont été réalisées pour tous les services. En externe : 2 articles dans la presse locale, un reportage sur une radio locale, une insertion dans le programme Culture-Santé Nord Pas-de-Calais ainsi que dans le catalogue des spectacles de l’Hippodrome.

Et après

Les résultats
Les résultats ont été très positifs. Chaque représentation avait ses spécificités et s’adaptait à l’espace et au public (bande son et chorégraphie différente) pour rendre le spectacle accessible : énergique dans les salles de réunions, ludique en Pédiatrie, douce en EHPAD, légère dans le jardin de la clinique de Psychopathologie de l’adulte. Un temps suspendu pour les patients qui ont pu oublier leur hospitalisation. De plus, la proximité des danseurs intensifiait l’émotion. Ces balades chorégraphiques ont également permis aux patients et au personnel de porter un nouveau regard sur les espaces qui les entouraient, de ressentir des émotions, une poésie dans des lieux habituels et fonctionnels. Ce type d’action originale favorise la surprise et la découverte. Pour la compagnie, l’expérience était une première dans le milieu hospitalier. Les métiers de l’hôpital ont beaucoup à voir avec le souci du corps. La danse a aussi cette notion de vulnérabilité et de soin du corps. Un point commun qui s’est révélé être une source d’inspiration pour le chorégraphe.

Évaluation et suivi
Des temps d’échanges réguliers entre la compagnie, la structure culturelle partenaire et les référents culturels de l’hôpital, tout au long du projet. Une écoute réciproque et des ajustements apportés au fil de l’eau. La réalisation d’un bilan afin de vérifier l’adéquation avec les objectifs de la convention régionale culture-santé.

Quelques conseils et témoignages
Il faut tenir compte des spécificités et des contraintes du milieu hospitalier pour mener à bien le projet. Les artistes ont toujours œuvré dans le plus grand respect des patients et ont su adapter leur démarche artistique.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page