Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Champagne-Ardenne > OPTIMISER LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EN SITUATION DE HANDICAP
Champagne-Ardenne
3 décembre 2015

OPTIMISER LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EN SITUATION DE HANDICAP

Objectifs
Le questionnaire du C.E.R et celui réalisé par l’ARS et le CRSA ont pour objectif d’établir une photographie de ce qui est réalisé en Champagne Ardenne au regard de l’accès à la santé des personnes en situation de handicap. Pour compléter cette démarche, il nous a semblé pertinent de recueillir, à partir d’une grille, les difficultés et/ou des besoins des professionnels du CHU, afin de réfléchir ensuite aux actions d’amélioration en articulation avec les autres partenaires (CER,URIOPSS,CRSA…)

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

CHU - Direction des relations avec les usagers et des droits des patients

45, rue Cognacq Jay

REIMS 51092

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

MARTY Alain

Qualité : Directeur des relations avec les usagers

Téléphone professionnel : 03 26 78 35 86

Courriel : amarty@chu-reims.fr

Fax : 0326784126

Le contexte

L’origine
Afin d’améliorer l’accès aux soins des personnes en situation de handicap, et dans le cadre de la prise en compte de la charte Romain Jacob, le CHU a sollicité les associations de bénévoles qui interviennent à l’Espace d’Ecoute et d’Information du CHU afin de recueillir leurs idées et/ou suggestions (cf réunion du 16/06/2015).

Les membres du Comité Droits et Information du Patient (DIP), comité interne au CHU, ainsi que ceux de la CRUQPC ont été également sollicités (cf réunion du 18/06/2015). Suite à cette sollicitation, Madame Méresse, correspondante Champagne Ardenne de l’Association Prader Willi, a informé le CHU du travail en cours du Comité d’Entente Régional (CER) du champ du handicap en Champagne Ardenne.

Une rencontre, avec Madame Dupin du CER et conseillère technique à l’URIOPSS, le 8 juillet, a permis de réfléchir à une complémentarité et une articulation du projet d’amélioration de la prise en charge de la personne en situation de handicap.

La finalité
1) A partir du recueil des difficultés, attentes et/ou besoins des professionnels de santé du CHU dans l’accueil et la prise en charge des personnes en situation de handicap, définir des actions d’amélioration en collaboration avec le CER.

2) Aider les professionnels dans la prise en charge des personnes en situation de handicap. Cette aide peut se structurer sous différents aspects : information, sensibilisation, mise en place d’outils adaptés, communication avec les acteurs des autres établissements, adaptation des locaux…). Ces actions vont permettre ainsi d’optimiser l’accès aux soins des personnes en situation de handicap.

3) Ce projet est destiné non seulement à l’ensemble des professionnels soignants du CHU, mais également aux usagers (patients, aidants et professionnels hors CHU).

4) Les usagers cibles : les personnes en situation de handicap, leurs aidants et accompagnants.

La description du dispositif
Le questionnaire recueille les difficultés, les besoins et/ou attentes des professionnels de santé du CHU, pour les consultations et l’hospitalisation dans la prise en charge des patients handicapés selon la classification suivante :

  • Déficience intellectuelle, Handicap physique ou moteur,Handicap psychique,Polyhandicap,Handicap sensoriel. 2 cadres de santé du Comité DIP ont été sollicités pour l’élaboration de cette grille. Ce questionnaire a été envoyé, le 23/07, à l’ensemble des cadres et médecins du CHU. L’exploitation des données va permettre, dans un premier temps, de classifier ce recueil de données par thématiques (logistique, moyens humains, supports….). L’exploitation sera présentée en réunion du Comité DIP-CRUQPC afin de réfléchir aux actions à mettre en place et à leur articulation. Néanmoins, avant même le bilan de ce recueil, des pistes peuvent d’ores et déjà être envisagées au regard de différents domaines d’actions possibles.

Les acteurs
L’idée de ce recueil a été suggérée par la Direction des relations avec les usagers et des droits des patients, lors de la rencontre avec Madame Dupin de l’URIOPSS.

Les cadres de santé et les médecins qui ont été destinataires de ce questionnaire. Le Comité DIP-CRUQPC : dans un premier temps, deux cadres pour l’élaboration de la grille de recueil, et dans un second temps avec l’ensemble des membres pour les actions d’amélioration à mettre en place.

Ce travail se fera également en concertation avec le CER par le biais de Madame Dupin.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Difficultés rencontrées en date du 15 septembre : exhaustivité des réponses des services

Eléments facilitateurs de la réalisation du projet : La Direction des relations avec les usagers et des droits des patients qui porte ce projet.

Comment sont impliqués les partenaires notamment les usagers : Les représentants des usagers de la CRUQPC dans le cadre de leur participation au Comité DIP-CRUQPC qui seront associés pleinement aux actions d’amélioration à mettre en place et à la communication à définir.

Le calendrier

Projet initié en :
2015

Projet mis en œuvre en :
2015

Comment et combien ?
Les moyens nécessaires sont exclusivement des moyens internes.

A ce terme de la réalisation : pas d’appel à des partenaires extérieurs.

La communication
Pour que ce projet trouve toute sa place, cette organisation doit se réaliser en étroite collaboration avec d’autres directions et/ou instances du CHU (Direction des soins, Comité DIP-CRUQPC), le CER, et l’URIOPPS.

La communication doit être structurée en interne et en externe. Il conviendra de réfléchir aux différents vecteurs de communication : Intranet, affiche, internet, communiqué de presse…

Et après

Les résultats
La plus-value de cette action repose sur une transversalité interne (professionnels, directions, instances) et une articulation avec des acteurs hors CHU (CER, URIOPSS) permettant une complémentarité dans le travail déjà initié par le CER, l’URIOPSS, l’ARS et le CRSA avec pour objectif final le service rendu au patient.

Ce travail peut tout à fait être transposé dans un autre établissement de santé.

Évaluation et suivi
L’évaluation portera sur le bilan des actions mises en place face aux difficultés recensées et sera réalisée par la Direction des relations avec les usagers.

Les réclamations mais également les courriers de remerciements serviront d’indicateurs à cette action.

Quelques conseils et témoignages
La réussite du projet repose sur la dynamique portée par le CHU en travers de l’implication des professionnels et des directions ainsi que par l’interaction avec les autres acteurs de santé hors CHU dont les associations.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page