Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Centre > Mise à jour du site « infosdroitssociaux45 » (santé, logement, ressources)
Centre
6 décembre 2013

Mise à jour du site « infosdroitssociaux45 » (santé, logement, ressources)

Objectifs
Faciliter l’accès à l’information sur les droits sociaux existants, notamment pour les personnes rencontrant des difficultés de santé et/ou bénéficiaires de minima sociaux, tout en favorisant l’insertion sociale et professionnelle d’usagers volontaires de deux associations qui parrainent chacune un G.E.M (Groupe d’Entraide Mutuelle).

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

L.E.A (Lieu d’écoute et d’accompagnement)

1 BOULEVARD JEAN JAURES

ORLEANS 45000

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

BEHRA MARIE-ODILE

Qualité : DIRECTRICE

Téléphone professionnel : 02.38.54.08.61

Courriel : assolea@voila.fr

Fax : 02.38.54.08.61

Le contexte

L’origine
Au printemps 2008, une enquête menée par les services publics/institutionnels du Loiret, impliqués dans le dispositif P.A.R.A.D.S (Pôle d’Accueil en Réseau pour l’Accès aux Droits Sociaux) avec l’appui de 125 associations, a révélé la méconnaissance des droits sociaux existants, par une grande majorité de la population rencontrant des difficultés de santé et/ou bénéficiaires de minima sociaux.

L’une des réponses apportée par les membres de ce dispositif à cette problématique, sera la mise en ligne en décembre 2009 du portail internet "infosdroitssociaux45".

Pour mettre à jour ce site, l’ensemble des partenaires impliqués dans ce projet décideront trois ans plus tard, d’en confier la réalisation à deux associations d’usagers du secteur social (L.E.A et Passerelle 45), lors d’une réunion de commission de représentation des usagers.

La finalité
La finalité est double :

Mettre à jour le site « infosdroitssociaux45 » (santé, logement, ressources …) qui a pour principal objectif de centraliser l’information sur les droits sociaux existants provenant des différents sites institutionnels que sont la C.P.A.M, la C.A.F, la M.S.A, …, pour en faciliter l’accès, notamment aux personnes rencontrant des difficultés de santé et/ou bénéficiaires de minima sociaux

D’autre part, permettre aux usagers volontaires des deux associations de pouvoir s’investir et s’épanouir autour d’un projet d’intérêt général alliant travail en équipe, technicité et innovation, et passer ainsi d’une entraide mutuelle à une entraide solidaire.

Les améliorations attendues concernent :

- le développement des connaissances sur les droits sociaux existants

- la participation à l’insertion sociale et professionnelle d’usagers volontaires de deux G.E.M impliqués dans ce projet.

La description du dispositif
La finalité est double :

Mettre à jour le site « infosdroitssociaux45 » (santé, logement, ressources …) qui a pour principal objectif de centraliser l’information sur les droits sociaux existants provenant des différents sites institutionnels que sont la C.P.A.M, la C.A.F, la M.S.A, …, pour en faciliter l’accès, notamment aux personnes rencontrant des difficultés de santé et/ou bénéficiaires de minima sociaux

D’autre part, permettre aux usagers volontaires des deux associations de pouvoir s’investir et s’épanouir autour d’un projet d’intérêt général alliant travail en équipe, technicité et innovation, et passer ainsi d’une entraide mutuelle à une entraide solidaire.

Les améliorations attendues concernent :

- le développement des connaissances sur les droits sociaux existants

- la participation à l’insertion sociale et professionnelle d’usagers volontaires de deux G.E.M impliqués dans ce projet.

Les acteurs
L’initiative de ce projet prend sa source dans des discussions entre partenaires réunis au sein d’une commission de représentant des usagers : La Direction de la Cohésion Sociale, la C.P.A.M du Loiret, La C.A.F du Loiret, la Mairie d’Orléans et deux associations du secteur social (L.E.A et Passerelle 45).

Ce travail conduira par la suite à une réflexion commune : Ne serait-il pas plus judicieux de confier à des usagers volontaires d’un G.E.M, plutôt qu’à la société d’informatique qui a créé le site, la mise à jour et la maintenance du site internet « infosdroitssociaux45 » ?

Prioritairement, Il s’agira de mettre à jour le site, qui comporte un certain nombre d’informations devenues au fil du temps obsolètes et des liens externes inactifs. Dans un deuxième temps, l’idée est d’apporter des améliorations en terme de fonctionnalité et de lisibilité du site.

Les axes prioritaires :

faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et par la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés au secteur ambulatoire (CRUQ-PC « territoriale » ou « ambulatoire ») ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Paradoxalement, les difficultés techniques rencontrées se révèlent être le « moteur » principal de ce projet pour les usagers volontaires des deux G.E.M.

La plupart des participants a un niveau d’étude assez élevé. Réfléchir en équipe à des solutions techniques ou à la mise en place de nouveaux outils, leur donne l’occasion de renouer avec un travail intellectuellement enrichissant. C’est une action qui les valorise et qu’eux-mêmes peuvent valoriser professionnellement.

Autre difficulté, chacun des partenaires fonctionnels a sa propre méthodologie de travail à laquelle il est nécessaire de s’adapter.

Depuis le début de la mise en place de ce projet, l’implication des usagers est grandissante. Ils sont placés au cœur du dispositif de cette action, le travail se fait à leur rythme. Nous n’avons pas de contraintes en terme de délais, nous pouvons donc privilégier la qualité du travail. A l’heure actuelle, quatre usagers à L.E.A participent régulièrement à cette action.

Le calendrier

Projet initié en :
2011

Projet mis en œuvre en :
2012

Comment et combien ?
Chaque trimestre une réunion est organisée avec l’ensemble des partenaires de cette action. En parallèle, les deux associations d’usagers se réunissent mensuellement pour échanger et harmoniser leur façon de travailler.

En 2012, au démarrage de l’action, l’association L.E.A s’est appuyée sur son parc informatique utilisé pour les ateliers internet. En 2013, la Cohésion sociale a fait un don aux deux associations G.E.M de plusieurs ordinateurs assez récent pour leur permettre de travailler dans de bonnes conditions.

A L.E.A, cette action a nécessité le redéploiement de l’animateur de l’atelier internet sur une matinée dans la semaine. A cela, on peut ajouter le temps consacré aux différentes réunions avec les partenaires de l’action à la fois pour la Directrice et l’animateur.

En 2012, la Cohésion sociale partenaire de cette action, a versé une subvention de 1500 € à chacune des deux associations d’usagers.

La communication
A l’heure actuelle, notre meilleure « publicité » pour cette action reste le site lui-même. La qualité du contenu et sa fonctionnalité représente notre plus belle vitrine pour démontrer tout l’intérêt de ce projet.

A plus ou moins long terme, les structures institutionnelles porteuses de cette action doivent tenter de le valoriser au niveau national.

La communication passe également par les nombreux acteurs institutionnels impliqués dans ce projet.

Et après

Les résultats
Ce site apporte une plus-value intéressante dans le domaine de l’information sur les droits sociaux existants ( santé, logement, ressources ) notamment à destination des personnes rencontrant des problèmes de santé et/ou bénéficiaires de minima sociaux ; En regroupant sur un même site les données liées à ces problématiques, Il en facile l’accès en comparaison des sites « pléthoriques » de la C.P.A.M et/ou de la C.A.F.

Autre atout majeur de ce projet, la mise à jour de ce site est réalisée par des personnes qui rencontrent elles mêmes des difficultés. Elles sont donc plus à même de comprendre leurs problèmes dans leur quête d’information.

A plus ou moins long terme, l’objectif est de pouvoir modéliser ce site pour qu’il devienne transposable aux autres départements.

Évaluation et suivi
Le suivi et l’évaluation de l’action se situent à plusieurs niveaux :

lors des séances hebdomadaires de travail à L.E.A et à Passerelle 45 regroupant les usagers participants ainsi que l’animateur (organisation de notre travail en interne) lors de la réunion mensuelle entre les deux associations à la fois par les animateurs et les usagers volontaires (harmonisation de notre organisation fonctionnelle) lors des réunions trimestrielles avec les deux associations d’usagers et les structures institutionnelles (amélioration de notre organisation générale)

Tous ces temps de réflexion, d’échanges et de concertation nous ont amenés à modifier à plusieurs reprises notre mode d’organisation.

Quelques conseils et témoignages
Vu le nombre important de partenaires et donc de personnes participant à cette action, une gestion rigoureuse de la communication est incontournable. Elle doit à la fois être régulière et coordonnée par une personne ressource.

Du point de vue humain, c’est un projet très enrichissant pour l’ensemble des participants ; qui peuvent mettre à profit leurs compétences et leurs connaissances pour aider les personnes fragilisées. Ce projet permet également de passer d’une entraide mutuelle à une entraide solidaire.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page