Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > Culture et santé > Nord-Pas-de-Calais > Le corps d’abord : art et médecine, regards croisés
Nord-Pas-de-Calais
13 octobre 2015

Le corps d’abord : art et médecine, regards croisés

Objectifs
Bernadette A. est auteure, metteure en scène et comédienne. Le travail réalisé prend appui en partie sur des tableaux (Boucher, Velasquez…) qui représentent des nus. Il s’agit de revaloriser cette partie du corps. Bernadette A. propose un vagabondage très drôle, empreint de poésie, où ses propres réflexions croisent les tableaux et les écrits de peintres et d’auteurs.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Centre hospitalier d’Arras

2, boulevard Besnier

ARRAS 62022

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

DERUDDRE Hélène

Qualité : Directrice adjointe

Téléphone professionnel : 0321211920

Courriel : helene.deruddre@ch-arras.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Ce projet Culture-Santé s’appuie sur un partenariat pérenne par Centre Hospitalier et le Théâtre d’Arras, initié dès la saison 2010-2011 et renforcé en 2012-2013 avec l’organisation par le Théâtre d’un atelier de pratique artistique au sein du Centre de soins psychologiques pour adolescents.

La description du dispositif
Deux ateliers de pratique artistique ont d’abord été organisés avec les patients de psychiatrie adulte de la clinique Aloise Corbaz et les patients de l’UPER (filière obésité). Ce travail s’est articulé autour d’ateliers de jeu, d’improvisation et d’interviews audio. Ces « matériaux » ont ensuite donné lieu à un dispositif déambulatoire dans différents espaces de l’hôpital. Les tableaux étaient accrochés sur des chariots aménagés et accompagnées de casques d’écoute.

Les acteurs
Bernadette A. propose aux participants de rendre ces toiles vivantes. Qu’est-ce que raconte cette peinture ? comment je la traduis dans le corps, quelle histoire j’invente ? à partir d’un travail d’improvisation et de jeux Bernadette A. imagine une création née de l’imaginaire de chacun, à partir d’une œuvre. Les peintures choisies sont accrochées à un "chariot" fabriqué pour l’occasion. Il circule avec Bernadette A. dans l’hôpital et la clinique : il va dans les chambres et dans les espaces rencontre. L’action a été conduite sur la fin de l’année 2014 puis tout au long de l’année 2015. Elle a été financée par l’ARS, la DRAC, le théâtre d’Arras et le Centre hospitalier.

La réalisation

La mise en oeuvre
Ce dispositif insolite crée le décalage avec la réalité du lieu. Il interpelle et invite tout le monde à participer. Les usagers ont également bu bénéficier du parcours du spectateur et assister à des représentations gratuites au théâtre d’Arras puis à une représentation par la compagnie Zaoum à l’intérieur de l’établissement.

Le calendrier

Projet initié en :
2014

Projet mis en œuvre en :
2015

Comment et combien ?
Coût total projet : 14 100 € Financement par l’hôpital à hauteur de 2500 € et par le théâtre à hauteur de 3100 €

La communication
Le projet a été valorisé par la diffusion de plaquettes, d’actions de communication par la messagerie interne. Les représentants du théâtre d’Arras ainsi que l’artiste sont venus sur place lors de plusieurs rencontres valoriser le projet. Une présentation du parcours du spectateur a été réalisée dans le hall principal.

Et après

Les résultats
Ce projet a permis de :

  • Sensibiliser un public au spectacle vivant, à la démarche et à l’univers d’un artiste en particulier
  • Créer la surprise auprès des patients et des soignants, en insufflant une énergie différente, en créant un décalage avec la réalité, en amenant de la joie : la poésie, "l’étrangeté" et l’émotion que peuvent procurer la rencontre avec l’oeuvre et l’artiste, mais aussi l’expérience physique et concrète du jeu peuvent ouvrir de nouvelles perspectives à des patients repliés jusque là sur eux mêmes (pôle psychiatrie, service uper, gériatrie), ou en souffrance physique (cancérologie, gériatrie…).
  • Croiser les regards sur le monde médical et sur le milieu artistique, échanger les points de vue et s’enrichir de l’expérience de l’autre (artiste, patient, soignant)
  • Imaginer un lien différent entre soigné et soignant, entre hôpital et monde extérieur

Évaluation et suivi
Le partenariat avec le théâtre a été très positif. Nous avons décidé de reconduire notre collaboration sur un nouveau projet 2015/2016 autour de la musique. Ce projet comportera également un parcours spectateur.

Quelques conseils et témoignages
- Communiquer en amont avec les services de soins et les autres partenaires institutionnels

  • Permettre à un service bien avancé dans le portage des projets culturels d’être le fer de lance, et gagner au fur et à mesure la confiance et l’envie des autres services de se lancer dans l’aventure
  • Valoriser l’expérience pour permettre ensuite la naissance d’autres initiatives

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page