Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Aquitaine > La promotion de la bientraitance en Haute-Gironde
Aquitaine
6 décembre 2013

La promotion de la bientraitance en Haute-Gironde

Objectifs
Promouvoir la bientraitance
Décloisonner les pratiques en proposant une approche pluri-professionnelle
Promouvoir le bien-être des patients et de leurs proches

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Centre Hospitalier de la Haute-Gironde

97, rue de l’Hôpital
BP90

Blaye 33394

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

APECHE Valérie

Qualité : Présidente du comité de bientraitance

Téléphone professionnel : 05.57.33.41.80

Courriel : v.apeche@chblaye.fr

Fax : 05.57.33.41.42

Le contexte

L’origine
La direction a validé en 2010 la création d’un Comité de bientraitance au sein de l’établissement. Plusieurs professionnels ont en effet émis le souhait de développer le concept de la bientraitance. Cela a été créé en parallèle à la préparation de la certification V 2010. Les premiers axes de travail du comité de bientraitance ont été la création d’une fiche de déclaration de suspiscion de la maltraitance (avec installation de plusieurs boites aux lettres au sein de l’établissement), et la rédaction de scénètes dans l’objectif de développer la culture de la bientraitance.

La finalité
- Développer une culture de la bientraitance au sein de l’établissement ;

  • Améliorer la prise en charge des patients en proposant une approche plus personnalisée

Public cible :

  • pour tout le personnel en contact avec les patients (et pas seulement des soignants)
  • au bénéfice des usagers
  • pour le grand public et les aidants familiaux

La description du dispositif
- Création de scénettes et représentations théâtrales : Ce projet a été créé en 2011 par le comité de bientraitance. Ils ont rédigé des textes évoquant la vie quotidienne du personnel dans les services hospitaliers, en contact avec les patients. Ces textes ont été rédigés en deux temps : une scénette jouée en version maltraitance et la même scénète rejouée en version bientraitance. En 2011, ces scénettes ont été jouées au Centre Hospitalier, pour l’ensemble du personnel. En 2012, le Centre Hospitalier a souhaité développer la culture de la bientraitance vers l’extérieur en proposant des représentations au grand public : 1 soirée grand public à Blaye et 1 représentation lors d’un Forum destiné aux aidants familiaux et aux partenaires extérieurs. L’objectif était d’amener le public à réfléchir sur ses pratiques, en lui montrant des scènes du quotidien.

  • Des actions de formation depuis 2012 : Ces actions de formation sont intégrées dans le plan de formation du centre hospitalier. Il s’agit d’une formation d’une journée, intitulée "Bientraitance en établissement de santé". Elle est dispensée par la Présidente du comité de bientraitance. Elle est destinée à tout professionnel hospitalier en contact avec les patients.
  • Une journée de sensibilisation sur la bientraitance, en juin 2013, à l’occasion de la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance. Cette journée s’est déroulé sur le parking du Centre Hospitalier. Elle a été animée par les membres du Comité de bientraitance. L’objectif était de présenter au grand public (patients, accompagnateurs, professionnels) l’action du comité de bientraitance et les nouveaux supports de communication créés en 2013 (Charte de la bientraitance du Centre Hospitalier). Près de 100 personnes ont visité le stand.

Les acteurs
C’est le comité de bientraitance de l’établissement qui est à l’origine de ce projet. Il est composé de :

  • 1 membre de la direction
  • 1 médecin
  • 1 représentant des usagers
  • 1 représentant du CHSCT
  • 1 assistante sociale
  • 1 membre des services administratifs
  • 1 représentant de chaque service.

Les axes prioritaires :

mobiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Le comité de bientraitance, à l’origine de ce projet, n’a pas rencontré de difficultés dans la mise en oeuvre des actions. Il a été rejoint par plusieurs professionnels de l’établissement qui l’ont aidé à décliner et mettre en œuvre ces actions : médecin, aide-soignante, assistante sociale, cadre, direction. Les usagers sont représentés par un représentant d’association d’usagers, qui est membre du comité de bientraitance.

Le calendrier

Projet initié en :
2010

Projet mis en œuvre en :
2011

Comment et combien ?
Le budget a été porté par le Centre Hospitalier, qui a permis la création du comité de bientraitance et donc la mise à disposition de personnel pour travailler à l’élaboration de ce projet. Les professionnels ont également donné de leur temps bénévolement, notamment pour les répétitions et les représentations théâtrales. Le centre hospitalier a été soutenu par des partenaires lors de l’ouverture de son projet vers l’extérieur :

  • Mairie de Blaye avec la mise à disposition d’une salle communale pour la représentation théâtrale
  • MSA de la Gironde qui a intégré les scénettes dans le programme du Forum d’aide aux aidants 2012 qui s’est déroulé à Saint-Savin.

La communication
La communication a été assurée par l’équipe communication du Centre Hospitalier de la Haute-Gironde :

  • création d’affiches et de flyers
  • enregistrement des scénètes sur support DVD
  • invitation de la presse.

Et après

Les résultats
La plus-value du projet : une grande sensibilisation du personnel et du grand public, ainsi qu’une prise de conscience des actes de la vie quotidienne et de leur répercussion sur les patients.

Comment cette action peut-elle être généralisée : En ouvrant une démarche vers :

  • tous les services de l’établissement
  • vers le grand public, en adaptant le contenu des scénettes
  • ouverture des formations prochainement vers les structures partenaires du territoire, par l’intermédiaire de l’organisme de formation du Centre hospitalier

Évaluation et suivi
Le comité de bientraitance a évalué chacune de ses actions :

  • feuilles d’émargement et fiches d’évaluation des formations
  • feuilles d’émargement pour les représentations théâtrales

Quelques conseils et témoignages
Conseils :

  • Étendre la culture de la bientraitance à tout le personnel de l’établissement en contact avec les usagers (et pas seulement les soignants)
  • Développer des actions avec des équipes pluridisciplinaires pour favoriser les échanges de pratiques
  • Permettre à chacun de réfléchir à ses propres pratiques, tout en étant jamais dans le jugement

Témoignages :

  • "Le comité de bientraitance est un indispensable poil à gratter et un agitateur d’idées".
  • "La formation fait réaliser que certains actes ou paroles sont maltraitants".
  • "La formation permet de différencier la bientraitance et la maltraitance ; elle est une bonne remise en question de nos gestes et paroles au quotidien".
Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page