Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Bretagne > La Passerelle : lieu d’Echange pour le Patient, Accompagnement, Soutien et Soin
Bretagne
4 décembre 2014

La Passerelle : lieu d’Echange pour le Patient, Accompagnement, Soutien et Soin

Objectifs
« Mettre le patient au coeur de notre système de soin »

La Passerelle doit permettre l’amélioration de la prise en charge des patients, en leur assurant un meilleur accompagnement et suivi, et ce avant, pendant et après leur séjour dans nos établissements. Ce dispositif a aussi pour mission d’être à l’écoute de l’entourage des patients. L’objectif est de bannir le sentiment d’abandon et d’incompréhension que peut avoir un patient dans un parcours de soin classique.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

CHP de Saint-Brieuc

58, rue Lafayette

Saint Brieuc Cedex 1 22003

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

Delanoé Dominique

Qualité : Directeur des soins infirmier

Téléphone professionnel : 07 86 62 47 83

Courriel : ddelanoe@clinique-littoral.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Notre souhait a été d’inscrire dans notre projet d’établissement un dispositif fort portant notre engagement vers nos patients. Cette initiative est née de résultats d’EPP, d’une analyse des questionnaires de sortie des patients ainsi que d’une concertation étroite entre nos Représentants des Usagers et nos instances (CLAN, CLUD, CLIN, CRUQ). Cette réflexion nous a amené à réfléchir à la création d’un espace dédié aux soins et à l’information pour que nos patients se sentent entourés au-delà d’une prise en charge classique.

La finalité
Créer un lieu favorable à l’échange et au soutien de nos patients et de leur entourage en toute gratuité pour un meilleur accompagnement.

La description du dispositif
Cette initiative est prise en charge par une équipe pluridisciplinaire composée de médecins, infirmiers, psychologues, socio-esthéticiennes, stomathérapeutes, assistance sociale, association (groupe de parole)…Ils assurent un relai auprès de nos patients et de leur entourage avant, pendant et/ou après une prise en charge dans nos établissements.

Cette équipe pluridisciplinaire peut accompagner nos patients et leurs proches par :

Un soutien psychologique
Une consultation d’annonce
Une aide pour organiser leur retour au sein de leur foyer
Une prise en charge diététique
Un suivi post-opératoire de leur cicatrice
Des réponses à leurs questions médicales
Une écoute et des échanges via des groupes de parole
Des soins pour dépasser leur mal être physique
Une aide pour la compréhension et la gestion de leur douleur
Une consultation d’éducation thérapeutique en urologie
Une consultation de stomathérapie

Les acteurs
La Direction, la Direction des soins ainsi que les membres du Comité de Direction se sont mobilisés pour permettre la mise en place de ce dispositif.

Un lieu spécifique " La Passerelle " regroupant l’ensemble des permanences et consultations a été aménagé dans une aile de l’établissement. Le personnel s’est aussi mobilisé pour animer ce lieu ainsi que les prescripteurs de ce dispositif (praticiens, personnel soignant, personnel des admissions). La mise en place de ce dispositif a été possible grâce à l’engagement général de l’établissement : un travail d’équipe pour un meilleur accompagnement du patient.

Les axes prioritaires :

Renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

Favoriser la médiation en santé dans les structures de soins, médico-sociales et à domicile en mobilisant, entre autre, les médiateurs tels que les médiateurs médicaux, les médiateurs non-médicaux, les personnes qualifiées … ;

Renforcer l’effectivité des droits des usagers par le traitement des réclamations et des plaintes en lien avec les représentants des usagers, quels que soient les destinataires de ces plaintes ou réclamations (établissements, conseils généraux, ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé, …) et par l’analyse systématique des motifs notamment à partir des rapports des CRUQPC ou des CVS et la mise en œuvre de mesures d’amélioration

La réalisation

La mise en œuvre
Elle n’a pas posé de problèmes particuliers si ce n’est de réaliser un planning d’occupation des locaux afin que chaque intervenant ne perturbe pas sa propre activité. Les consultations sont pour la plupart des consultations IDE (douleurs, ambulatoire, stomies, auto sondage, plaies et cicatrisation), l’encadrement de soins a modifié les plannings des personnels pour favoriser leur disponibilité.

L’implication et le soutien des instances, la diffusion d’une plaquette d’information, la présentation du projet aux Représentants des Usagers et la mise en place d’une ligne téléphonique spécifique ont grandement participé au succès du projet.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2014

Comment et combien ?
A ce jour, le projet repose uniquement sur un autofinancement du CHP sans aucune aide extérieure.

Humainement, le projet s’articule autour de 1 correspondant social, 7 IDE, 2 psychologues, 1 socio-esthéticienne, 1 chirurgien vasculaire (bénévole), ce qui représente 3.6 Équivalent Temps Plein.

Des locaux non utilisés au sein de nos établissements ont été réhabilités pour pouvoir accueillir l’ensemble des consultations. La zone" La Passerelle " comprend 3 salles de consultation, 1 salle de soin et 1 salle dédiée aux groupes de paroles et aux permanences sociales.

Un fléchage spécifique a été mis en place à toutes les entrées de l’établissement jusqu’à la zone dédiée pour faciliter l’accès des patients aux consultations " La Passerelle ".

La communication
Ce projet s’est appuyé, dans un premier temps, sur une communication interne forte via notre journal interne, la distribution de flyers et la pose d’affiche dans les endroits clés de nos établissements. Au plus proche des patients, les équipes soignantes, d’admission et d’accueil ont été sensibilisé à ce dispositif afin de pouvoir orienter les situations nécessitant un accompagnement personnalisé vers La Passerelle (patient démuni, soutien psychologique, complément d’information…).

Une communication spécifique sera mise en place sur le futur site internet de l’Hôpital Privé des Côtes d’Armor.

Et après

Les résultats
Les résultats peuvent se mesurer selon plusieurs critères plus ou moins quantifiables : Une mobilisation et un intérêt croissant des équipes internes (médicales, para-médicales, administratives) pour participer et faire vivre ce dispositif. Une certaine fierté pour les équipes de porter cette initiative pour les patients. Une grande satisfaction des Représentants des Usagers et des Usagers eux-mêmes.

Après seulement 3 mois d’ouverture, plus de 550 consultations ont été portées gratuitement par La Passerelle, preuve concrète de la réussite générale de ce concept (mobilisation du personnel, satisfaction du patient).

De plus, cette initiative a été partagée avec l’ensemble des directeurs des établissements sanitaires mutualistes lors de leur dernier CODIR pour permettre la généralisation de ce dispositif dans l’ensemble de leurs établissements.

Évaluation et suivi
L’activité est suivie mensuellement par le correspondant social (taux de fréquentation des consultations) et transmis à la Direction.

Perspectives d’évolution : l’analyse des résultats, a amené la Direction à repenser l’intégration de ce dispositif dans notre futur site - l’Hôpital Privé des Côtes d’Armor (regroupement de 4 établissements privés sur un site unique).

Les perspectives d’évolution de ce dispositif sur ce site s’appuient sur la fusion de La Passerelle et CARIS (dispositif d’accompagnement du patient à la Clinique Armoricaine de Radiologie - HPCA en 2016).

Avec le succès remporté auprès des patients, la surface initialement dédiée à La Passeralle et au CARIS va être doublée dans le nouvel établissement. L’objectif est de développer ce dispositif en élargissant le nombre de discipline représentée et en multipliant les intervenants. Afin de marquer notre engagement, La Passerelle/CARIS sera disposé à l’entrée du bâtiment pour le rendre visible et accessible aux patients.

Quelques conseils et témoignages
Avant de mettre en place un dispositif " La Passerelle ", il est incontournable de réaliser une étude de faisabilité et d’évaluer les ressources disponibles au sein de l’établissement. Pour donner de la cohérence au projet et ne pas perdre le patient, il semble essentiel de créer une unité de lieu dédiée au dispositif.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page