Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Midi-Pyrénées > La Cyberprévention
Midi-Pyrénées
6 décembre 2014

La Cyberprévention

Objectifs
Sensibiliser, former, prévenir et prendre en charge les usagers, dans l’utilisation du net.
Encourager les usagers à s’impliquer dans une démarche de partage d’informations.
Faciliter l’accès au savoir à des personnes vulnérables.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

FOYER D’HEBERGEMENT DE LA CLARE

67 rue du Bac de Cos
Domaine de la Clare

ALBIAS 82350

Type de la structure :
établissements médico-sociaux

Coordonnées du contact

BERGUES Nadine

Qualité : Directrice

Téléphone professionnel : 0563671349

Courriel : n.bergues@adapei82.com

Fax :

Le contexte

L’origine
Suite à une commission de sécurité, le Foyer d’hébergement s’est vu dans l’obligation de déménager du domaine de la Clare à Albias pour Montauban, pour des questions de non-conformité. Ce déménagement a été l’occasion de répondre aux attentes des usagers, en ouvrant de nouveaux appartements au cœur de la ville de Montauban, où nous avons pu accéder à Internet. Un projet de sensibilisation aux risques cybernétiques a donc vu le jour dans un partenariat avec la gendarmerie de Nègrepelisse et l’équipe éducative L’équipe a repensé l’accompagnement à l’autonomie dans une optique d’accès aux services de droit ordinaire et de participation responsable, et à la protection des personnes. L’utilisation d’internet en est un exemple.

La finalité
Le projet s’inscrit dans une volonté d’accompagnement du développement de l’autonomie des personnes accueillies au foyer d’hébergement, et de l’accroissement de leurs capacités d’agir sans risque sur Internet.

La description du dispositif
Dans une volonté d’ouverture de l’établissement sur son environnement, une réunion d’information sur la « Cyber prévention » ouverte à plusieurs personnes handicapées dont trois du foyer a eu lieu, avec le Major Marty. Ces trois usagers du foyer d’hébergement, guidés par l’équipe éducative, se sont engagés pour transmettre leurs connaissances nouvellement acquises à leurs pairs, agrandissant ainsi le nombre de personnes sensibilisées aux problèmes de prévention. Pour cela, il y a eu :

  • La rédaction d’une présentation par les 3 résidents ayant bénéficié de la formation Facile à lire et à comprendre et une mise en forme sur Power point.
  • Un entrainement à la présentation du power point.
  • Trois réunions de présentation du power point au Foyer d’hébergement. Notre but était de créer une émulation autour d’un apprentissage de l’autonomie, de faciliter l’accès au savoir, de centraliser et de transmettre aux personnes handicapées toute information utile à leur vie quotidienne.

Les acteurs
Initiative du projet : une animatrice, une conseillère en économie sociale et familiale, du Foyer d’hébergement. Groupe de travail : Les trois usagers du Foyer d’hébergement, le major de la gendarmerie de Négrepelisse, l’animatrice, la conseillère en économie sociale et familiale, l’ensemble de l’équipe éducative, la chef de service, la secrétaire Les partenaires : les travailleurs handicapés de l’ESAT Jean Carrio, l’animatrice de soutien.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CRUQPC, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé,… )

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (e-santé, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers…).

La réalisation

La mise en oeuvre
Les interventions du groupe bénéficient à l’ensemble des salariés de l’établissement et à certaines familles. La participation des usagers et l’intérêt porté à ce thème leur a permis d’acquérir de réelles connaissances. La confiance en soi est renforcée et contribue au changement de regard des uns sur les autres. Ce projet est généralisable à d’autres établissements ou services. L’ESAT Henri Fontanié, géré par l’ADAPEI12-82, a déjà mis en place en partenariat avec le commissariat de Montauban des « conférences débats » sur le même sujet. Des réunions ont lieu sur le temps de travail des personnes handicapées, réunissant près de vingt personnes. Elles se tiendront à minima tous les ans. Pour conduire les personnes à une plus grande autonomie et responsabilité afin de pouvoir être en capacité de se protéger elles-mêmes, ces projets ne peuvent se faire sans leurs implications.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2014

Comment et combien ?
Phase de sensibilisation à la question de la cyber-prévention Phase d’implication de plusieurs usagers dans la participation à la prévention des risques induits par l’usage d’internet. Phase de partage des retours d’expérience : questionnaire de satisfaction auprès des usagers et analyses.

Participation financière des établissements : • Temps de travail libérés des trois usagers orateurs sans retenue salariale par l’ESAT, • Coût constant pour les salariés engagés dans l’action. Moyens humains : • Des membres de l’équipe éducative du foyer d’hébergement de La Clare (Animatrice, CESF, ME, AMP, chef de service éducatif) • Des personnes handicapées • Les délégués du Conseil à la Vie Sociale • Le Major MARTY de la gendarmerie de Négrepelisse Moyens matériel : • Mise à disposition des salles de réunion de matériels logistiques et bureautiques (rétroprojecteur, photocopieuse, ordinateurs, véhicules…)

La communication
En interne : réunions d’information, affichage, charte de l’utilisation d’internet pour les usagers, projet d’établissement A l’extérieur : site internet de l’association, plaquette.

Et après

Les résultats
Les apports de ce projet sont d’avoir :

  • fédéré l’ensemble des parties prenantes autour d’une problématique partagée,
  • défini un dispositif de transmission d’information le plus uniformément transposable à l’ensemble des personnes handicapées parce que l’égalité des droits suppose une égale possibilité d’accès
  • mutualisé de façon constructive toutes leurs compétences pour une participation de tous
  • suscité et soutenu des démarches individuelles volontaires, autonomes et responsables favorisant leur propre gouvernance
  • encouragé un mouvement d’entraide et solidaire
  • favorisé l’expression de chacun.

Évaluation et suivi
La quasi-totalité des résidents (29) a participé à la cyberprévention. Ils ont tous renseigné le questionnaire proposé. Trois d’entre eux ont donné de leur temps personnel afin de sensibiliser à leur tour tous les résidents. L’ensemble des personnes accueillies au foyer ont répondu sans aucune réticence au questionnaire de satisfaction. Ils expriment leur intérêt pour le thème abordé et leur satisfaction d’une intervention animées par certains d’entre eux. Nombreux sont ceux qui stipulent avoir découvert et appris. Enfin beaucoup souhaitent renouveler l’expérience sur d’autres thèmes comme la violence ou la vie en collectivité notamment. 4 résidents volontaires ont participé à une nouvelle « information/formation » sur le même thème et conduite en partenariat avec l’ESAT Henri Fontanié de Montauban et le commissariat. Les participants, dans leur ensemble, ont manifesté le désir d’organiser de nouvelles actions. Ils se sont donc approprier et l’information et la démarche.

Quelques conseils et témoignages
A l’ère du numérique, l’information passe par la toile. Outil prodigieux de découverte et d’échange, il n’en est pas moins nécessaire de savoir s’y déplacer sans tomber dans les pièges qui sont tendus. La prévention est le passage obligé qui va permettre à des usagers plus vulnérables que d’autres de partir à la découverte du monde. L’équipe éducative du foyer d’hébergement de la Clare établissement de l’ADAPEI 12-82 relève ce défi.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page