Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Provence-Alpes-Côte d’Azur > L’interactivité comme outil d’intégration adaptée : l’Usager actif dans l’Accueil d’un Nouvel entrant.
Provence-Alpes-Côte d’Azur
3 décembre 2012

L’interactivité comme outil d’intégration adaptée : l’Usager actif dans l’Accueil d’un Nouvel entrant.

Objectifs
-Améliorer l’Accueil des usagers, axe fondamental de l’accompagnement en IME, par la mobilisation réaliste des services et prestations au quotidien

  • Permettre l’implication et l’inclusion réussie des usagers dans une démarche de projet personnalisé vers la vie active et autonome
  • Développer la participation des usagers à la vie de l’institution
  • Faire émerger le sens de l’Utilité sociale, compétence de base à la responsabilisation et à la vie citoyenne
  • Consolider l’action de bientraitance et de bienveillance par le réajustement des mesures relatives aux demandes des tuteurs jeunes de l’institution.

1. Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Nom de la structure :
IME Les Maaronniers

Adresse :
31 Bd de St Loup

Ville :
MARSEILLE

Code Postal :
13010

Structure Type :
établissements médico-sociaux

Coordonnées du Contact

Nom :
DURIEU

Prénom :
Sabrina

Qualité :
Directrice Adjointe

Téléphone professionnel :
0491181494

Courriel :
imecontact@formationmetier.fr

Fax :
0491181497

2. Le contexte

L’origine
Dans le cadre de la mise en œuvre de l’évaluation interne débutée en septembre 2009 (en cours de finalisation), le travail continu sur les recommandations antérieures et celles de 2012 ont permis au comité de pilotage, suite à l’évolution de notre population et aux accompagnements nouveaux « passerelles » avec d’autres institutions de soins (HJ … ), de sélectionner vis-à-vis de l’amélioration permanente de nos pratiques professionnelles et cibler l’Accueil comme une dimension prépondérante de notre accompagnement multidisciplinaire. En s’appuyant sur 4 recommandations (respect des droits des usagers, concilier la vie en collectivité et la personnalisation de l’accueil et de l’accompagnement, l’expression et la participation des usagers (…), et la bientraitance), croisées avec l’observation des personnels et l’écoute - remarques des jeunes usagers (exprimant des méconnaissances fonctionnelles de l’institution ; qui fait quoi ? où dois je demander ça ? à qui ? comment ça marche ? ce que je dois respecter et faire ; pourquoi ? etc…) ; nous avons décidé de créer une « démarche participative d’Accueil d’un usager » avec un principe de collaboration active des jeunes déjà présents dans l’institution.

La finalité
Le projet d’accueil collaboratif du nouvel usager a pour volonté la participation au fonctionnement de l’établissement des jeunes déjà présents. Le montage de cette démarche « accueil et tutorat d’un usager par un usager » au cours de notre Procédure d’Accueil (déjà revue par le biais de l’évaluation interne concernant « l’accueil par l’équipe pluridisciplianire et ses étapes »), permet de répondre à plusieurs points essentiels :

  • L’évolution et l’amélioration de nos pratiques professionnelles au « plus près » des attentes et perceptions des accueillis par une collaboration efficiente de nos jeunes à cette démarche.
  • Le développement d’un moyen supplémentaire d’échanges-propositions réalistes avec nos jeunes (par leur expérience), en faveur d’une adaptation de nos actions à leurs besoins.
  • L’ouverture vers un autre axe d’initiatives de nos usagers pour eux-mêmes et leurs pairs.
  • L’inclusion adaptée et rapide du nouvel usager à la vie de l’établissement.
  • Une expression développée des bénéficiaires. Les usagers cibles sont donc tous ceux désirant participer à l’Accueil de nouveaux jeunes et les nouveaux arrivants en phase de pré-admission à l’IME.

La description du dispositif
La finalité du dispositif vise l’accueil qualitatif et adapté des nouveaux entrants tout en permettant la participation responsable et valorisante des jeunes actuels et, une promotion continue de la bientraitance / bienveillance dès l’Accueil.

Les améliorations attendues :

  • Pour le nouvel arrivant : éviter l’isolement à certains moments car le jeune ne connait pas les autres usagers ni les rythmes éducatifs qui cadencent les temps de récréations et de travail ; se familiariser de manière efficace et directe à tout ce qui fait le fonctionnement de l’IME (temps d’expression en ateliers, classes, les récréations et les activités proposées, les habitudes des jeunes, le temps de repas, les rencontres avec des acteurs de l’IME au-delà du pôle pédagogique comme l’agent de service, la secrétaire…) ; être réassuré par la communication et l’accompagnement d’un pair (au-delà de l’équipe de suivi).
  • Pour le jeune tuteur volontaire de cet accompagnement : la stimulation de sa capacité à communiquer, le développement du sentiment d’utilité sociale, le travail de responsabilisation et d’autonomisation, la valorisation personnelle.
  • Pour l’institution : favoriser un nouvel espace de participation des usagers, permettre un regard complémentaire sur notre fonctionnement, engager des évolutions de moyens, outils et démarches déjà présentes, solliciter d’une autre manière des jeunes qui « n’osent pas » et consolider l’interactivité avec nos usagers et leurs responsables légaux.

Ce dispositif est prioritairement destiné aux usagers de l’IME (entrants comme déjà présents) entre 15 et 20 ans (ND : avant 14 ans, il est plus difficile de mobiliser un tuteur).

Les acteurs
La procédure a été réfléchie, construite et évaluée de la manière suivante : 1.L’observation globale de la période de pré-admission est faite par l’équipe de direction. Cette période est une véritable phase d’inclusion et d’implication à long terme. Elle permet de déceler des difficultés d’adaptation pour certains usagers dans les premiers temps suite, à un accompagnement « tutoral » uniquement fait par les adultes. Des études en psychologie sociale soulignent le principe de « reconnaissance entre pairs » comme un processus facilitateur d’appartenance, comme vecteur de cohésion et comme facteur d’intégration réussie.

2.Ce questionnement a été posé avec l’ensemble de l’équipe au cours des préparations de groupes de travail de l’évaluation interne dès janvier 2012. Les éléments évoqués par les professionnels de terrain désignent effectivement un intérêt à inclure ce que nous nommons « l’action du collectif dans l’accueil individuel ».

3.Les réunions d’expression, en février 2012, dans chaque section, éducative comme pré-professionnelle, ont été basées sur ce thème auprès des jeunes afin qu’ils se positionnent sur cette proposition de participation à l’accueil des « nouveaux ». La grande majorité des usagers ont été en accord de participation à cette nouvelle procédure et à la fonction dite de « tutorat ». Un protocole d’accueil et de tutorat a été développé en groupes de travail de l’évaluation interne et proposé aux usagers. Les réunions d’expression par la suite ont permis de travailler, avec eux, à la fois le maintien de nécessités administratives et pédagogiques de l’accueil-entrée à l’IME en l’adaptant de manière opérationnelle à partir de leurs expériences, souhaits, demandes et besoins.

Les axes prioritaires :

Faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et des outils adaptés pour l’activité libérale ;
Renforcer l’effectivité des droits des usagers par la mise en place d’outils favorisant le traitement des réclamations et des plaintes comme la prise en compte de ces dernières dans une démarche qualité
Mobiliser les professionnels de santé pour la promotion des droits des usagers

3. Le réalisation

La mise en oeuvre
L’IME accueille des usagers en « entrées permanentes ». Nous avons pu initier cette démarche nouvelle d’accueil et de tutorat en avril 2012. Il s’agit donc d’un début de mise en œuvre de procédure. Entre avril 2012 et juin 2012 nous avons reçus 4 nouveaux usagers. Après la période de pré-admission institutionnelle (accueil social, accueil thérapeutique, accueil éducatif et de direction), les périodes d’insertion ont été posées avec un emploi du temps personnalisé pour chaque usager. En connaissance du prévisionnel d’admission des nouveaux usagers, les enseignants et éducateurs des sections concernées ont pu, en réunion d’expression, informer de l’arrivée d’un nouvel élève et ainsi travailler la procédure, les étapes, les nécessités et le volontariat d’accompagnement de cet entrant. Il en ressort, compte tenu de la période courte d’essai de cette action ( car nous somme en fin d’année) que sur toutes les sections pré-professionnelles, au moins un jeune s’est porté volontaire afin d’accompagner le « nouveau » ou la « nouvelle » dans la découverte de son nouvel établissement, de son groupe de travail, de ses éducateurs et enseignants, des activités et fonctionnements etc…. L’engagement de présence et de repas partagé sur la période dite a été honoré. Les échanges avec les adultes/ usager-tuteur/ nouvel entrant se sont bien réalisés sous la forme de trois petites réunions.

Nous constatons une difficulté pour la plus petite section (12-14 ans) car ces jeunes ont plus d’appréhension à se saisir de ce rôle d’accompagnateur / tuteur. Ils sont encore jeunes dans l’institution et plus fragiles. L’élève accompagnateur de cette section a eu recours à l’aide renforcée de l’adulte dans son action de tutorat.

Nous envisageons donc, pour la rentrée de septembre, concernant cette partie des usagers ( de la plus petite section) de proposer aux jeunes de la section des « grands » , en fin de parcours à l’IME ( par leur âge et leur préparation à l’accès à la vie active) de tutorer les plus jeunes arrivés. Ce rôle de « responsable » pourrait être un élément facilitateur pour l’accès à la vie adulte et cela sera rassurant et protecteur pour ces plus jeunes arrivants.

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2012

Comment et combien ?
Etant en phase d’essai-réajustement de « l’accueil participatif de l’usager par l’usager », 4 jeunes ont été accompagnés entre avril et juin 2012. L’équipe de la section d’appartenance reste mobilisée dans sa pratique habituelle et complémente son action par les réunions de suivi avec l’accueilli et le jeune tuteur.

Au moment de l’Accueil Institutionnel, nous expliquons cette démarche complémentaire mise à la disposition du jeune. Celui-ci ainsi que son responsable légal donnent, ou non, leur accord à cette accompagnement tutoral.

Les moyens mobilisés restent donc les mêmes et nous n’avons pas de redéploiement des effectifs.

La communication
La mise en œuvre toute récente de cette démarche d’accueil et d’accompagnement à la vie en collectivité, a fait l’objet de la réalisation d’un protocole de « la fonction de tutorat de l’usager par l’usager en accueil », en déclinant les objectifs pour tous, le déroulement et les nécessités. Il s’agira dans le temps, d’améliorer cette démarche en fonction des remontées des jeunes.

4. Et après

Les resultats
Les actions en cours ne permettent pas encore de tirer les bénéfices de manière significative de cette nouvelle démarche « de participation de l’usager dans l’établissement ».

Cependant, pour les jeunes accompagnés, ils expriment une satisfaction à cet accueil par un « pair ». On observe une rapide participation aux temps éducatifs et une création de liens amicaux. On note aussi, lors des rencontres avec les adultes pendant ces suivis, une meilleure connaissance des espaces, des personnes et du fonctionnement de l’institution.

Pour l’IME, nous avons pu aussi réajuster notre procédure en proposant une rencontre avec tous les acteurs de l’institution (comptable, agent de maintenance etc…), élément peu pratiqué encore dès l’accueil. Cela permet à la fois une meilleure représentation de l’IME par le jeune arrivé, une connaissance et une surveillance précise et plus rapide.

Evaluation et suivi
Cette démarche va être reconduite dès la rentrée scolaire de septembre auprès des nouveaux élèves attedus. Il s’agit dans le cadre de la gestion du « volontariat » de réfléchir sur l’association positive des personnes entre « volontaire et accueilli ».

La fin du premier trimestre permettra d’établir un bilan des accueils partagés « adulte/ jeune usager ». Nous souhaitons travailler dans le cadre de l’évaluation interne un questionnaire permettant de relever les éléments à travailler, améliorer ou supprimer.

Un point intermédiaire lors du CVS d’octobre 2012 permettra de pré-établir le questionnaire à destination du tuteur et du nouveau.

Quelques conseils et témoignages
Il est nécessaire, dans le cadre de la participation impliquée de tous, de vérifier que le nouvel entrant est en accord avec cette proposition d’accompagnement.

Il est indispensable de ne pas donner l’accord directement à la ou les personnes qui se sont proposées comme « tuteur » avant d’en avoir informé le pôle thérapeutique (psychologue et psychiatre) afin de mesurer la cohérence et la sécurité du lien « tuteur/ accompagné ».

Aucun témoignage pour l’instant n’a été recueilli. Ils seront faits au cours du premier trimestre 2012-2013.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page