Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Île-de-France > « Histoires de droits », un kit pédagogique sur les droits en psychiatrie
Île-de-France
4 décembre 2014

« Histoires de droits », un kit pédagogique sur les droits en psychiatrie

Objectifs
Objectifs 1 - Renforcer la connaissance et le respect des droits des usagers des services de psychiatrie 2 - Mettre à disposition des usagers, des proches et des professionnels (santé/social) de nouveaux outils de sensibilisation aux droits des usagers 3 - Favoriser l’implication d’usagers rétablis dans le développement de cet outil (empowerment) 4 - Participer à la lutte contre la stigmatisation dans le champ de la santé mentale

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Psycom

11, rue Cabanis

Paris 75014

Type de la structure :
Autre

Coordonnées du contact

Caria Aude

Qualité : Directrice

Téléphone professionnel : 0145657395

Courriel : a.caria@psycom.org

Fax : 0145658986

Le contexte

L’origine
Les recommandations de l’OMS (Helsinki 2005) soulignent la corrélation essentielle entre le respect des droits des personnes et la lutte contre la stigmatisation des troubles psychiques, objectif premier du Psycom. Le dernier plan ministériel « Psychiatrie et santé mentale » valorise la promotion des droits des usagers. Or, les droits des usagers des services de psychiatrie sont complexes et mal connus. Pour que ces droits vivent et soient respectés il ne suffit pas de les faire connaître, mais surtout d’aider à leur appropriation. D’autant que la loi ne se positionne pas sur tous les sujets qui inquiètent la psychiatrie : les libertés individuelles dans les services de soins, les questions autour de l’intimité, les conditions d’hospitalisation.

La finalité
Le Psycom a développé ce kit pédagogique d’information sur les droits des usagers des services de psychiatrie pour aider l’ensemble des acteurs (professionnels, usagers, familles) à échanger sur les questions de droits. Ce kit pédagogique se compose d’un jeu (cartes, dé, sablier), d’un guide pour l’animateur et d’une clé USB qui recense des ressources et des brochures d’information sur les droits.

Cet outil, clair, accessible et facile d’utilisation est développé autour de situations concrètes. Il invite les participants (de 2 à 8) à approfondir leurs connaissances, à réfléchir à des situations ambivalentes et à envisager des pistes d’actions pouvant améliorer ou renforcer le respect des droits (« Savoir + », « Penser + », « Agir + »). Ce kit pédagogique s’adresse en premier lieu aux usagers des services de psychiatrie. Il a cependant été pensé pour être utilisé par l’ensemble des acteurs de santé mentale : usagers, proches et professionnels.

La description du dispositif
Il n’est pas nécessaire d’être un expert des droits en santé mentale pour jouer ou animer ce kit. Le kit pédagogique s’articule autour de 3 grandes rubriques :

  • les droits dans le soin
  • les droits dans la cité
  • les droits fondamentaux

Les questions proposées s’appuient sur des situations types et invitent les participants à débattre et construire des réponses à plusieurs. Des informations détaillées sont proposées pour compléter les réponses et les échanges des participants. Ces éléments d’information se trouvent sur les cartes de jeu et sur une clé USB contenant une liste de ressources. Enfin, à l’issue de sa participation, chaque participant garde une « fiche mémo » listant ce qu’il a appris, ce qu’il souhaite mieux comprendre ou les démarches qu’il aimerait réaliser. Cette fiche indique une liste de structures et numéros utiles. (Règle du jeu en annexe) L’outil sera diffusé gratuitement (hors frais de port) à toute personne en faisant la demande en France.

Les acteurs
Le Psycom, à l’initiative de ce projet, s’inscrit dans une démarche participative active des usagers, des proches et des professionnels du champ de la santé mentale. Ce kit a été élaboré avec l’appui d’un Comité technique mixte composé de psychiatre, juriste, psychologue, médiateur de santé-pair, travailleur social, proche…

Ce Comité a permis de définir : les objectifs, les stratégies d’approches, les contenus. Puis, 3 focus group ont été réalisés. Le premier réunissait des usagers des services de psychiatrie, le second des proches et le troisième des professionnels du champ de la santé mentale (sanitaire, social, droit…). Ces focus group ont permis de recueillir les besoins et attentes des différents acteurs et de définir les thèmes à développer dans le kit. Enfin une dernière phase a consisté tester une version pilote du kit, avec deux groupes de personnes accueillies en hôpital de jour et des adhérents d’un groupe d’entraide mutuelle, avant de valider le prototype final.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

sensibiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (e-santé, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers…).

La réalisation

La mise en œuvre
Le projet s’est construit sur une année. La démarche participative en œuvre a nécessité du temps, de l’adaptation et de nombreux allers-retours entre les différentes personnes ayant participé à l’élaboration du kit pédagogique « Histoires de droits ».

Ce kit a été réfléchi et construit avec des usagers des services de psychiatrie, des proches, des psychiatres, psychologues, travailleurs sociaux, juristes… Les contenus comme les différentes phases de relecture et de test ont été nourris, construits et critiqués par plus de 25 protagonistes différents.

Cette méthode a été d’une grande richesse, tant au niveau des échanges que des contenus proposés, et a permis d’aboutir à un prototype qui a reçu un accueil très positif lors des 3 tests.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2014

Comment et combien ?
Une chargée de mission du Psycom a développé le projet dans son intégralité.

Le projet a été divisé en deux phases de financement :

Phase 1 : conception du kit pédagogique « Histoires de droits », avec l’accompagnement de l’agence Valorémis, spécialisée en conception d’outils de médiation ludique à vocation pédagogique et/ou éducative.

Phase 2 : reproduction en nombre du kit pédagogique « Histoires de droits » et démarche promotionnelle réalisée par un prestataire extérieur en cours de recherche.

Financement : Les deux phases ont fait l’objet de deux demandes de subvention à la Direction Générale de la Santé. (15 000€ et 20 000€). Le Psycom a participé à hauteur de 20% des dépenses à chacune des phases. Les divers participants au projet ont été sollicités à titre gracieux.

La communication
Une vidéo courte de présentation d’utilisation du kit réalisée par l’ESAT Turbulences est mise en ligne sur les sites du Psycom, Valorémis et autres sites partenaires. Elle est accompagnée d’un descriptif court permettant de comprendre la démarche, les objectifs visés et la dynamique de construction du jeu. Une communication a été réalisée par le Psycom et Valorémis afin d’annoncer la mise à disposition du kit. Le groupe de travail a élaboré des stratégies d’approche promotionnelle auprès des différents publics ciblés par le kit pédagogique « Histoires de droits » et a identifié les partenaires relais potentiels. Le Psycom a développé le kit pédagogique « Histoires de droits », en format géant, adapté à l’animation de stands et événementiels qui a été présenté à l’occasion de plusieurs événements publics (stands, colloques…).

Et après

Les résultats
500 exemplaires "d’histoires de droits" ont été mis à disposition gratuitement (hors frais de port)depuis janvier 2015. Fin mars 2015, il restait 93 kits disponibles. Ces chiffres autorisent à penser que cet outil répond à un besoin fort. Les commandes ont été réalisées à 50% par des structures de soins et/ou médico-sociales et à 30% par des associations d’usagers et des GEM, 20% des autres demandes proviennent de structures juridiques, établissements de formation, collectivités territoriales, particuliers…Le cœur de cible de ce projet a donc été atteint. Majoritairement, le kit a été utilisé en groupe mixte (usagers, proches et professionnels) permettant ainsi que nous l’avions espéré de croiser les points de vue.

Évaluation et suivi
Un suivi des profils des demandeurs et de l’usage qu’ils comptaient en faire a été mené. Une évaluation plus approfondie va être menée en mai/juin 2015 par mail dans un premier temps puis dans une démarche qualitative en interrogeant des utilisateurs réguliers du kit. Une relecture et une mise à jour des contenus est prévue durant l’été 2015 avant la réédition "d’histoires de droits" fin 2015.

Quelques conseils et témoignages
Le kit pédagogique « Histoires de droits » a été pensé, construit, relu et testé par des acteurs de santé mentale de divers horizons. Les usagers des services de psychiatrie et leurs proches ont été impliqués à chacune des étapes du projet.

Cette co-construction a permis de proposer un outil innovant répondant à un besoin de terrain et saisissable par des publics variés. L’approche participative induit forcément un travail plus long et des remises en question régulières. Elle est néanmoins indispensable pour proposer un outil adapté, répondant à de réels besoins sur un sujet complexe où la dimension éthique est omniprésente.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page