Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Picardie > Epicerie Sociale Amiènoise "Le Plein de Courses"
Picardie
4 décembre 2014

Epicerie Sociale Amiènoise "Le Plein de Courses"

Objectifs
 Apporter assistance à des personnes en recherche d’Insertion  Lutter contre la précarité  Créer, de gérer des structures d’Insertion par l’Alimentaire en y intégrant un accompagnement social et professionnel des personnes.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

UDAPIA

5 rue Vaquette

Amiens 80090

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

Lefevre Marie-Charlotte

Qualité : Directrice

Téléphone professionnel : 0322721676

Courriel : marie.charlotte.udapia@gmail.com

Fax : 0360124013

Le contexte

L’origine
Trois Associations se sont rassemblées pour répondre à un besoin des publics en situation de précarité. Les trois associations étaient La croix rouge française, la société Saint-Vincent de Paul et le secours Catholique, elles voulaient que les personnes sortent de l’assistanat.

La finalité
L’objectif du projet est de donner les moyens aux personnes en les rendant responsables de leur projet d’insertion. les améliorations attendues sont de s’adapter aux besoins des usagers et leurs donner les moyens nécessaires pour une insertion durable. les usagers cibles sont les personnes de l’agglomération amiènoise en situation de précarité et qui souhaitent s’engager dans un parcours d’insertion.

La description du dispositif
Le dispositif permet aux personnes en situation de précarité d’accéder à un lieu "ressources" leurs permettant de se dynamiser par des rencontres, par des ateliers pédagogiques préventifs animés par des professionnels, de sortir de l’isolement et de réduire aussi leur taux d’endettement. Les axes d’amélioration sont permanents car nous essayons de répondre toujours au plus prêt des besoins des usagers. Les personnes cibles sont les personnes en situation de précarité dans l’agglomération Amiènoise, près de 80% des personnes sont des allocataires du RSA, près de 60% sont des familles monoparentales, plus de 90% des familles sont en situation de surendettement.

Les acteurs
Les trois Associations membres fondateurs sont à l’initiative du projet et ont créé l’Epicerie Sociale Amiènoise. Les financeurs ont travaillé à l’élaboration du projet.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

La réalisation

La mise en oeuvre
il n’y a pas eu de difficultés majeures rencontrées. les partenaires impliqués dans l’action sont : la CAF : animations de 3 ateliers par groupe accueilli, accompagnement social pour les personnes Mylène Debeauvais : Diététicienne, animations de 4 ateliers Edf : interventions sur la maîtrise des consommations énergétiques Finances et Pédagogies : interventions sur les services bancaires CPAM : 2 ateliers sur le bilan de santé et le service : santé active En savoir + : 2 ateliers sur les gestes éco-citoyens Services publics de quartier : 1 atelier sur la présentation et les services rendu auprès des habitants du quartier Atelier d’insertion le cordon bleu : présentation de l’atelier d’insertion dans le cadre de la mobilisation vers l’emploi Bien dans ses baskets : 1 à 2 ateliers sont proposés pour sensibiliser le public accueilli à la pratique de sport. APREMIS : va intervenir à partir de janvier. Les usagers participent activement aux différentes activités proposées.

Le calendrier

Projet initié en :
01. avant 2010

Projet mis en œuvre en :
01. avant 2010

Comment et combien ?
Les dossiers d’inscription sont établis avec les référents sociaux et les familles. Chaque dossier est étudié en comité de décision. Les personnes sont accueillies 1 demi-journée par semaine, participent à des ateliers pédagogiques, ont accès au magasin où elles règlent 20% du prix d’achat. pour la réalisation de l’action une salle d’ateliers, une cuisine pédagogique, une salle d’accueil, un magasin, deux zones de stockage sont nécessaires. Le cout moyen annuel est de 190000€, 3 salariés permanents et 8 bénévoles contribuent au fonctionnement. L’action est subventionnée en quasi-totalité, environ 8000€ proviennent des ventes du magasin. de nombreux partenaires extérieurs contribuent à la réalisation de l’action.

La communication
les formes de communication sont variées, audiovisuels : plusieurs reportages télévisés. presse : article dans la presse spécialisée, manuels scolaires, presse locale. interventions à la radio. présence sur les réseaux sociaux. Le conseil général de la Somme a diffusé un DVD décrivant notre action. Sanofi-Aventis, il y a quelques années avait également avec l’ARS créé un court-métrage sur notre projet.

Et après

Les résultats
il y a une réelle plus-value apportée par ce projet au service de l’usager, nombreux sont ceux qui améliorent leurs situations, qui souhaitent continuer à améliorer leur quotidien, plus de 20% des personnes quittent notre association avec un travail ou une formation en vue, ce qui n’était même pas envisageable au bébut de leur parcours. ils ont repris confiance en eux et se sont engagés dans un parcours de soin et/ou de prévention, en accédant au bilan de santé par exemple ou en étant accompagné par la diététicienne.

Évaluation et suivi
3 bilans sont effectués pendant et juste après le passage à l’Epicerie Sociale, le premier, au bout de 4 semaines, permet de confirmer les attentes des personnes ou des familles sur l’accueil effectué sur les premières semaines.Le second bilan à mi-parcours est effectué pour voir l’évolution de la situation de la famille et permet de voir s’il est possible d’atteindre les objectifs. Le dernier bilan est effectué avec le référent social et la famille et permet de faire le point sur la situation, de rendre compte de l’atteinte des objectifs notés dans le contrat, ce dernier bilan permet aussi d’orienter la famille vers d’autres structures selon ses besoins. Les personnes améliorent leur situation financière pour plus de 60% d’entre elles, elles entrent dans une dynamique d’insertion. Nous souhaitons toujours améliorer notre action en tenant compte des besoins des usagers et de l’évolution de notre société. notre action est renouvelée et il y a toujours une liste d’attente.

Quelques conseils et témoignages
- avoir un réseau de partenaires très large et important

  • mettre l’usager au coeur du projet
  • avoir de bonnes connaissances en hygiène et sécurité alimentaire

Notre projet est au coeur des relations humaines et souhaite contribuer à l’épanouissement et le mieux-être de chacun pour permettre une meilleure insertion.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page