Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Auvergne > Emission TV " Santé 1ère "
Auvergne
9 novembre 2011

Emission TV " Santé 1ère "

1. Le porteur du projet

Coordonnées complètes
Société Clermontoise de Télévision – CLERMONT I 1ère
40, rue Morel Ladeuil
63 000 Clermont-Ferrand
Tél : 04.73.17.66.66
Fax : 04.73.17.66.67
Courriel : sct[@]centrefrance.com
Site internet : www.clermont1ere.com
S.A. au capital de 3.000.000 euros RCS Clermont-Fd 329 327 043 ( 84B127)

Coordonnées complètes et fonction du contact
Nelly BUET - Adjointe à la Direction
Tél. 04 73 17 66 76 - 06 03 79 49 37
Courriel : nelly.buet[@]centrefrance.com

2. Le contexte

L’origine
Dès septembre 2010, Clermont 1ère a souhaité lancer une émission mensuelle de 13 minutes sur la santé, qui puisse être parrainée par un organisme privé, et en collaboration étroite avec les principaux acteurs de santé de la région Auvergne.

La finalité
L’objectif visé par la Chaîne est de réaliser une émission sur la santé en Auvergne, qui aborde des thématiques de santé publique d’intérêt général, avec le concours de tous les acteurs locaux de ce secteur d’activité.

Ce programme s’inscrit dans la grille de Clermont 1ère, chaîne généraliste, et s’adresse donc au grand public, sur un bassin de 620 000 individus âgés de 15 ans et plus, équipés TV. L’émission s’adresse principalement à des adultes âgés de 25 ans et plus (¨Structure d’âges des téléspectateurs de Clermont 1ère : 25 - 49 ans = 34,1 % / plus de 50 ans = 56,4 %. Source : Médiamétrie 2011)

La description du dispositif
Le contenu (du titre aux thématiques choisies) est défini par un comité éditorial, composé des représentants des organismes suivants :

  • Agence Régionale de Santé,
  • Fédération Hospitalière Auvergne,
  • Centre Hospitalier Universitaire de Clermont-Ferrand,
  • Centre Jean Perrin,
  • Conseil Général du Puy de Dôme,
  • Conférence Régionale de Santé et de l’Autonomie,
  • Union Régionale des Professionnels de Santé,
  • Fédération Hospitalière Privée,
  • Observatoire Régional de la Santé Auvergne,
  • Union Régionale des Pupilles de l’Enseignement Public
  • Collectif Inter Associatif sur la Santé Auvergne.

A raison d’un enregistrement par mois, 10 émissions doivent être réalisées en 2011 (rediffusion pendant l’été). Elles sont produites dans les conditions du direct dans les studios de Clermont 1ère, grâce à la régie plateau multi-caméras, avec interviews de 2 à 3 invités et reportages extérieurs. Chaque émission est multidiffusée à raison de 10 passages par programme et mise en ligne sur le site Internet de la chaîne.

Les acteurs
L’équipe de Clermont 1ère, en collaboration avec la journaliste Catherine ALAZARD, qui depuis 3 saisons sur la chaîne, réalisait des chroniques santé, et en accord avec le parrain Novartis, a souhaité mettre en place un comité éditorial dès novembre 2010 pour bâtir les émissions 2011.

La première émission "Santé 1ère" a vu le jour en janvier 2011, sur le thème d’introduction "La santé et les auvergnats", avec pour invités le Directeur Général de l’ARS Auvergne, M. François Dumuis, et le Président de la CRSA, M. Michel Doly

Les axes prioritaires
Depuis janvier 2011, 6 émissions ont été réalisées, consultables à l’adresse www.clermont1ere.com :

1. La santé et les auvergnats
2. L’accident cardiaque
3. La vie après l’infarctus
4. La vérité sur les cancers
5. La vie pendant et après le cancer
6. Le droit des usagers

Elles visent toutes à communiquer en direction du grand public sur les principales pathologies ou sujets de santé qui concernent en premier chef les auvergnats, afin de leur permettre de :

  • mieux connaître leur système de santé à proximité : ainsi, une meilleure information sur la prise en charge des patients favorise le respect des droits des usagers
  • s’exprimer sur leur système de santé local ou régional pour le faire évoluer en fonction de leurs besoins : en effet, chaque émission comporte une séquence de micro-trottoirs ou de témoignages de patients, qui sert de base de réflexion, d’analyse et de travail pour les professionnels et experts de santé présents sur le plateau
  • constater l’implication forte de l’ensemble des acteurs de santé de la région dans un effort de communication et de réflexion via cette émission : les membres du comité éditorial sont cités en générique de fin. En outre, ils participent activement à la préparation de l’émission et viennent témoigner en plateau, selon leur domaine de compétences
  • prendre connaissance de l’offre de soins dont ils peuvent bénéficier

3. Le réalisation

La mise en œuvre
Le défi majeur est désormais de faire connaître encore davantage cette émission auprès du grand public, en valorisant son contenu dans différents médias et supports de communication locaux (presse écrite, opérations de relations publiques, mailings…) et via les instances représentatives du comité éditorial. S’agissant de la promotion de l’émission, les membres du comité éditorial sont de plus en plus impliqués, pour communiquer sur ce rendez-vous TV. La présence des usagers dans l’émission au moyen de témoignages (interviews, micro-trottoirs…) favorise également la notoriété du programme auprès du grand public

Le calendrier
La première réunion du projet a eu lieu en avril 2010. La rédaction du projet, s’est faite entre mai et septembre 2010. La composition du comité éditorial s’est concrétisée entre septembre et novembre, avec la rencontre de chaque représentant des instances conviées. Le premier comité éditorial s’est tenu le 18 novembre 2010 et la première émission était enregistrée en janvier 2011.

Comment et combien ?
La chaîne a mis ses moyens de production (6 techniciens / 1 journaliste / 1 cadreur - monteur) au service de l’émission SANTE 1ère et l’a pleinement intégrée dans sa grille de production fraîche. Elle a créé un décor spécial pour l’émission et compte inscrire cette démarche dans la durée. Le parrain (organisme privé) a permis de réunir des fonds pour produire cette émission mais n’intervient pas sur le contenu de l’émission.

La communication
Les émissions sont mises en ligne sur les sites clermont1ere.com et lamontagne.fr

Un article relatif aux émissions vient régulièrement appuyer la sortie d’une nouvelle émission dans le journal La Montagne (édition Puy de Dôme) Une carte postale de promotion de l’émission est en cours d’élaboration, pour une diffusion via le réseau des instances du comité éditorial.

Création d’une adresse email sante1ere[@]clermont1ere.com grâce à laquelle l’équipe éditoriale peut recueillir des questions ou témoignages d’usagers D’autres projets de promotion sont à l’étude (réseaux sociaux…)

4. Et après

Les résultats
La première plus-value pour l’usager est une meilleure connaissance de son système de santé. Ensuite, cette émission permet de vulgariser des comportements utiles et des connaissances nécessaires en cas de pathologie (ex : les gestes essentiels en cas d’infarctus…) Enfin, cette émission renvoie une image positive du système de santé en général, dont tous les acteurs (professionnels de santé comme gestionnaires d’établissements de soins, usagers ou encore dirigeants de politiques de santé publique) sont réunis dans un même projet au service du patient.

A ce jour, l’émission Santé 1ère rassemble environ 10 000 téléspectateurs par émission. En outre, sur Internet, plus de 1 500 internautes ont consulté les 6 programmes réalisées depuis janvier 2011.

Une réflexion est menée pour développer ce concept dans d’autres régions, en partenariat avec d’autres télévisions locales

Évaluation et suivi
Le comité éditorial se réunit tous les trimestres, et revient sur les 3 émissions récemment enregistrées. Les critères retenus sont :

  • une thématique qui réponde aux attentes des usagers auvergnats et qui s’inscrive dans un programme éditorial annuel
  • la clarté de l’exposé
  • la présence systématique de reportages de patients

Si le sujet abordé est trop difficile d’approche en 13 minutes, le comité peut décider de lui consacrer 1 série de deux ou trois émissions

Quelques conseils et témoignages
1. Commencer par constituer un noyau dur TV / Parrain / animateur

2. Rencontrer un par un tous les dirigeants des instances représentatives du système de santé de la région concernée pour les convaincre du projet

3. Veiller à promouvoir ce projet pour une montée en puissance de sa notoriété dans les six premiers mois en utilisant les différents médias pour toucher un public le plus large possible (réseaux sociaux, presse écrite…)

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page