Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Midi-Pyrénées > E-learning " Droits des patients en fin de vie"
Midi-Pyrénées
6 décembre 2013

E-learning " Droits des patients en fin de vie"

Objectifs
Formation par e-learning des professionnels de santé au respect des droits des patients en fin de vie

Objectifs :

  • Renforcer la connaissance des professionnels de santé sur les droits de la personne soignée en fin de vie, sur leurs fondements éthiques, leurs principes et leurs modalités.
  • S’assurer que chaque professionnel a reçu une information fiable, complète et transposable dans sa pratique.
  • Garantir la compétence des professionnels et des équipes en charge des patients en fin de vie.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

CHU de TOULOUSE

2, Rue Viguerie - - 31059
TSA 80035 - Cedex 9

Toulouse 31000

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

ISOPET Dominique

Qualité : Cadre de Santé

Téléphone professionnel : 0561776633

Courriel : isopet.d@chu-toulouse.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Le projet « Formation par e-learning des professionnels de santé au respect des droits des patients en fin de vie » s’inscrit dans l’axe 4 de l’appel à projet « Label et concours 2013 – Droits des usagers » : mobiliser les professionnels de santé aux moyens d’action de formation aux droits des usagers.

L’amélioration de la qualité de la prise en charge des personnes soignées constitue l’axe directeur du projet de soins du CHU de Toulouse. La bientraitance en constitue une dimension importante. Ce projet constitue une nouvelle étape de la mobilisation institutionnelle sur le sujet.

Durant l’année 2008, la Direction des Soins du CHU de Toulouse a mené une démarche de recherche-action auprès de 1770 professionnels de santé. Cette étude (N. Péoc’h et C. Ceaux 2009 [a] ; 2009 [b]) a eu pour principal objectif d’analyser les connaissances, les attitudes et les pratiques des différentes catégories de professionnels de santé, toutes filières confondues, associées à la perception de la loi Léonetti [c]

a - Péoc’h, N. & Ceaux, C. (2009a). « La loi Léonetti relative aux droits des malades et à la fin de vie… De l’évaluation de sa connaissance à la réflexion sur les pratiques professionnelles », in Revue RSI, n°98, septembre, pp. 69-79.

b - Péoc’h, N. & Ceaux, C. (2009b). « La loi Léonetti relative aux droits des malades et à la fin de vie… Contribution à l’analyse des pratiques professionnelles par la recherche-action », in Gestions Hospitalières, n° 490, novembre, pp. 534-539.

c - Loi n° 2005-370 du 22 avril 2005, relative aux droits des malades et à la fin de vie

Cette étude reposait notamment sur une enquête associant des questions de connaissances (personne de confiance, directives anticipées,…) et des questions liées à la mise en pratique professionnelle (attitudes et comportements, prises de position,…). Les résultats avaient mis en évidence que les savoirs théoriques sur la loi Léonetti n’étaient pas acquis. De plus, les acquis cognitifs étaient perçus comme difficilement transférables dans les conditions objectives de la situation de travail. Les professionnels interrogés présentaient des difficultés à combiner les savoirs théoriques, les savoirs d’action, la situation et le contexte de l’action, notamment autour des questions fondamentales que sont l’accompagnement de la fin de vie, les représentations sociales de la mort, la finitude et la singularité de l’humain.

Dans le cadre de la procédure de certification V2010 et sous l’impulsion conjointe de la Direction de la qualité et de la gestion des risques et de la Direction des soins, un groupe de travail a été constitué et s’est réuni tous les mois depuis l’automne 2011 sur le sujet des droits des patients en fin de vie et des modalités concrètes de leur respect. Ce groupe associait en particulier des médecins et des professionnels paramédicaux issus des activités et secteurs plus particulièrement concernés (gériatrie, soins palliatifs, spécialistes de la prise en charge de la douleur, réanimation, pédiatrie, cancérologie,…), ainsi qu’un représentant des usagers. Des documents pédagogiques (flyers) ont été réalisés. Les directives anticipées ont fait l’objet d’un document de recueil spécifique explicite pour les patients et les professionnels.

La finalité
Face à cette connaissance et cette prise de conscience perfectibles des professionnels de santé sur le sujet des droits du patient en fin de vie, dans tous les secteurs de soins de l’établissement (MCO, SSR, SLD,…) et compte tenu de la mission d’enseignement du CHU de Toulouse pour toutes les catégories professionnelles, une formation orientée vers l’action est apparue comme la décision la mieux appropriée. Le projet a donc eu pour objectifs de concevoir puis de diffuser cette formation à grande échelle.

Il se positionne en complémentarité des approches développées par les structures d’éthique du CHU (Comité d’Ethique Hospitalier) et de la région (Espace Régional d’Ethique de Midi-Pyrénées.

L’objectif ultime du projet est ainsi de garantir la mise en œuvre des actions concrètes assurant le respect des droits des patients en fin de vie et de développer la culture des soins palliatifs.

La description du dispositif
Le projet lui-même comporte la réalisation d’un diaporama sonorisé de 45 minutes, interactif, accessible de tout ordinateur disposant d’une connexion intra- ou internet. La construction pédagogique de la session de e-learning s’est appuyée sur la Loi et les éléments de communication qui l’ont accompagnée, sur apports théoriques et pratiques tirés des bases documentaires et sur l’expertise des auteurs. Des vignettes cliniques et des mises en situation sous la forme d’exercices doivent permettre aux apprenants d’intégrer et d’appliquer leurs acquis dans les pratiques professionnelles.

Une évaluation est intégrée au e-learning. Il s’agit d’un QCM-QUIZZ qui permet de vérifier et / ou de consolider les connaissances acquises (sous la forme de révision des unités complémentaires).

Par ailleurs, tout au long du module, des exercices de synthèse et une liste de questions fréquentes réalisée sur les bases des questions formulées au décours de la session permettent de s’assurer de la bonne compréhension du cours par les apprenants.

Les acteurs
A l’initiative de la direction de la qualité et de la gestion des risques d’une part, de la direction des soins d’autre part, le groupe de projet est composé professionnels de santé médicaux et non médicaux, d’un représentant des usagers et de professionnels du centre multimédia.

Les axes prioritaires :

mobiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Le groupe de projet s’est réuni à intervalles rapprochés, avec relecture du travail collectif entre les réunions. L’élaboration du contenu a été réalisé selon une trame standard conçue par la direction de la formation et commun à tous les dispositifs de E-learning ;
La conception et les premières adpatations après test du support visuel et des commentaires ont nécessité plusieurs mois afin de prendre en compte toutes les dimensions du sujet, ainsi que la grande diversité des situations.
La participation effective d’un représentant des usagers a été une source d’enrichissement du projet.
Les assistants multimédia ne se cantonnant pas à leur expertise technique se sont investis dans les débats de fond, représentant de fait la société civile.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2013

Comment et combien ?
La réalisation a été effectuée par les personnels du CHU de Toulouse. Elle a nécessité, notamment, 18h de réunion sur les 8 premiers mois de travail.

Un extrait des supports visuels figure en pièce jointe.

La communication
Une fois les tests et ajustements initiaux réalisés, le dispositif d’e-learning sur les droits du patient en fin de vie conçu par le groupe de travail du CHU de Toulouse sera en premier lieu déployé dans l’institution.

A l’opposé d’autres formations par e-learning réalisées au sein du CHU de Toulouse et concernant des fondamentaux de la sécurité sanitaire, pour lesquelles il existe une obligation de participation, l’inscription à cette formation s’effectuera de manière volontaire. La seule obligation du professionnel engagé sera d’achever le cycle, évaluation des acquis comprise.

Le dispositif d’e-learning sur les droits du patient en fin de vie sera proposé dans le catalogue du plan de formation. Dès sa disponibilité, l’outil fera l’objet d’une communication auprès des professionnels de l’établissement : messagerie interne, « une » de l’intranet, journaux internes…

Une communication externe sera réalisée après évaluation de l’impact cognitif et opérationnel du dispositif, ainsi que d’éventuelles corrections.

Et après

Les résultats
La plus-value attendue pour les patients est que chaque soignant ait une connaissance précise des droits des patients en anticipation et dans ces situations de fin de vie, et des possibilités de leur mise en œuvre dans la pratique quotidienne.

Évaluation et suivi
Une évaluation en ligne doit permettre de vérifier les connaissances acquises par l’apprenant.
Une reproduction de l’étude initiale menée par le CHU de Toulouse est envisageable à distance et souhaitable de manière à pouvoir évaluer l’impact de l’outil sur l’ensemble des professionnels de santé.
Une formation complémentaire en présentiel restera à construire pour pouvoir répondre aux questions qui vont immanquablement surgir.

Quelques conseils et témoignages
Réaliser un e-learning (le plan, les supports visuels, les commentaires, les quizz et éléments interactifs) représente une charge importante : une forte motivation est nécessaire, de même qu’un rythme de rencontre soutenu pour garder le fil du travail.

Une expertise est indispensable : expertise technique (équipe multimedia maitrisant les principes et outils de l’e-learning) ; expertise sur le contenu (professionnels expérimentés et ayant des expériences variées, juristes spécialisés en droit de la santé,…)

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page