Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Picardie > Création d’un parcours sportif et thérapeutique
Picardie
9 novembre 2011

Création d’un parcours sportif et thérapeutique

1. Le porteur du projet

Coordonnées complètes
Centre Hospitalier de Noyon - EHPAD Saint-Romuald
Avenue Alsace Lorraine
60400 NOYON

Coordonnées complètes et fonction du contact
Justine LEIBIG, Directrice Adjointe - Direction des Droits des Patients
Tél : 03 44 23 60 04
Courriel : j.leibig[@]ch-noyon.fr
Marie-Hélène CUENIN, Chargée des relations avec les usagers - Direction des Droits des Patients
Tél. 03 44 44 43 91
Courriel : mh.cuenin[@]ch-noyon.fr

2. Le contexte

L’origine
Le projet a été conçu en 2004 par une kinésithérapeute, un cadre de santé, un médecin.

L’idée de départ était de modifier l’espace en herbe se situant devant la résidence pour personnes âgées qui ne permettait pas de s’y promener.

La finalité
L’aménagement était initialement prévu pour un parcours pratiquable par tous permettant aux résidents de sortir se promener accompagnés par leur famille. L’ambition aidant, ce parcours s’est transformé en jardin d’agrément pour finalement y ajouter une dimension thérapeutique.

Les objectifs poursuivis étaient les suivants :

1) Préserver la déambulation chez les personnes atteintes de Maladie d’Alzheimer ou troubles apparentés
2) Prévenir la perte d’autonomie et préserver les capacités restantes
3) Permettre la réalisation d’exercices physiques sous le contrôle de la kinésithérapeute ou de l’ergothérapeute
4) Lutter contre l’ankylose, la sarcopénie, les troubles de l’équilibre (facteurs de risque de chute)
5) Permettre l’exposition à la lumière naturelle pour favoriser le métabolisme de la vitamine D
6) Agir sur les troubles de l’humeur par l’exposition à la lumière naturelle
7) Stimuler les sens olfactifs et visuels pour favoriser les réminiscences chez les patients présentant des troubles cognitifs
8) Créer un espace de convivialité pour favoriser le rapprochement et le maintien du lien social, les échanges entre les résidents et leurs proches.

La description du dispositif
Parti pris architectural L’objectif était de créer un espace ouvert permettant au personnel soignant d’avoir une vision globale du site.

  • Un cheminement permet aux résidents de se promener tranquillement, les ramenant automatiquement à leur point de départ, de part la forme en ellipse du cheminement.
  • Il est longé par une haie créant un espace plus privatif et évitant aux personnes âgées de trop s’éloigner, en délimitant l’espace accessible et visuel.
  • Cette haie basse est accompagnée de massifs vivaces et arbustifs apportant couleurs, arômes et parfums éveillant les sens de chacun.

Ces massifs sont agrémentés de bancs permettent le repos et la conversation.

Ces bancs sont ombrés par des arbres plantés à l’écorce et floraison remarquable ainsi que par les arbres existants conservés.

Les mobiliers d’exercice installés rendent possible des exercices d’éveils et sportifs pour maintenir la forme des usagers.

Ils sont entourés d’arbustes de couleurs et de formes variées rappelant le rythme des saisons et égayant le site.

En synthèse

Déambulation à la lumière du jour, mobilier d’exercice de plein air, repos dans un espace aéré et végétation attrayante : l’ensemble permet une meilleure prévention des risques médicaux des personnes âgées par la création d’un espace adapté à leurs besoins physiques et à leur bien-être mental.

Les acteurs
- La directrice adjointe chargée du secteur personnes âgées

  • L’ingénieur du Centre Hospitalier (service technique)
  • Les membres du groupe de réflexion : une kinésithérapeute, un cadre de santé, un médecin
  • Deux architectes paysagistes

Les axes prioritaires
L’axe prioritaire est la promotion de la bientraitance.

3. Le réalisation

La mise en oeuvre
La principale difficultée a été de trouvé des partenaires financiers. Le recours à un maître d’œuvre paysagiste a été facilitant. Les usagers et leur famille ont soutenu le projet (notamment le président du Conseil de vie sociale).

Le calendrier
- 2004 : groupe de réflexion pluridisciplinaire

  • fin 2005 : lancement des appels d’offre
  • septembre 2006 : choix de la maîtrise d’œuvre
  • juin 2008 : analyse des offres pour les aménagements
  • septembre 2008 : début des travaux
  • 05/06/2009 : inauguration
  • 2006, 2007, 2008, 2009 : demandes de subventions et recherche des financeurs

Comment et combien ?
La réalisation a comporté 3 tranches :

1- VRD et cheminement : côut de 56 300 €
Le cheminement principal est réalisé en enrobés ocre, les aires équipées de matériels d’activité seront revêtues en sol souple de couleur rouge bordeaux,l’aire réservée au kiosque a été traitée en matériau stabilisé.
2- Equipement sportif et mobilier : coût de 39 000 €
Installation d’un body gouvernail, d’un body taïchi, d’un body tripode, d’un body vélo, d’une tour d’activiés pour personnes à mobilité réduite, de 3 bancs doubles à dossiers, de 2 corbeilles
3- Espaces verts : coût de 27 500 €
Arbres à écorce, floraison et feuillage décoratifs, haies basses, vivaces, graminées, vivaces couvre-sol, arbustes à fleur, tapissants, aromatiques.

Pour la partie financement, il a été fait appel à plusieurs partenaires :

- le Conseil général - le Conseil régional - la Communautés de commune - la Caisse d’Epargne - la Société de Gérontologie et de Gériatrie de la Région Picarde - le Rotary Club - des Laboratoires pharmaceutiques - des Organismes de retraite - des entreprises privées - l’Association "Au rayon d’argent" - le Centre Hospitalier de Noyon.

La communication
Le parcours sportif a été inauguré le 5 Juin 2009.

Un article est paru dans le journal interne du Centre Hospitalier qui est diffusé aux parteniares médico-sociaux de la ville.

Une convention d’exploitation et d’entretien du parcours a été signée avec la ville de Noyon.

4. Et après

Les résultats
1- améliorer la prise en charge des résidents souffrant de la maladie d’Alzheimer en proposant une zone de déambulation spécialement adaptée pour eux. 2- accroître le bien être et l’autonomie des résidents.

Évaluation et suivi
Chaque utilisation du parcours est tracée.

  • 2010 : 255 utilisations
  • fin septembre 2011 : 734 utilisations , soit une progression déjà enregistrée à la fin du 3° trimestre 2011 de 188% par rapport à l’année 2010.

Quelques conseils et témoignages
Ce projet est le fruit d’un travail d’équipe réunissant plusieurs compétences : le médecin chef de service, le médecin coordonnateur, le cadre supérieur de santé, le kinésitérapeute, le responsable des services techniques et la directrice adjointe chargée des personnes âgées.

C’est un bel exemple de management participatif qui n’aurait jamais vu le jour sans un esprit de cohésion autour d’une même volonté.

La documentation

Note d’intention (PDF - 21.6 ko)

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page