Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Île-de-France > communication patient : "Sur les pas de la chimiothérapie"
Île-de-France
6 décembre 2013

communication patient : "Sur les pas de la chimiothérapie"

Objectifs
Elaborer et évaluer des outils d’informations à destination des patients sur le circuit des chimiothérapies injectables de l’hôpital Foch pour :

  • Améliorer le niveau de connaissances du patient sur le circuit des chimiothérapies injectables en milieu hospitalier et notamment sur le rôle de la pharmacie
  • Amener le patient à mieux comprendre les raisons de l’attente en service de soins avant l’administration de sa chimiothérapie

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Pharmacie de l’hopital Foch

40 rue Worth

Suresnes 92151

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

Bonan Brigitte

Qualité : Chef de service

Téléphone professionnel : 01.46.25.28.92

Courriel : b.bonan@hopital-foch.org

Fax : 01.46.25.28.66

Le contexte

L’origine
Les patients traités par chimiothérapies injectables sont pour la plupart convoqués en hôpital de jour afin de recevoir leur chimiothérapie. Avant administration de la chimiothérapie, plusieurs étapes sont nécessaires pour garantir la qualité des préparations et sécuriser l’administration de ces traitements. Ces étapes impliquent un temps d’attente en service de soins variable (de 30 minutes à plusieurs heures) pouvant être à l’origine d’une insatisfaction et d’une anxiété des patients. Aussi, depuis 2011, notre établissement s’inscrit dans une démarche d’optimisation des délais de mise à disposition des préparations de chimiothérapies injectables en services de soins avec notamment la mise en place de la préparation anticipée. Cette nouvelle organisation de la production est essentielle mais n’est pas suffisante et doit aujourd’hui s’accompagner d’une information au patient, composante majeure de la satisfaction.

La finalité
Dans ce contexte, l’équipe pharmaceutique de l’Unité de Préparation des Cytotoxiques (UPC) de l’hôpital Foch (92) a décidé de concevoir des outils d’information expliquant le circuit des chimiothérapies injectables sur l’établissement.

L’idée est de communiquer sur la qualité et la sécurité mis en œuvre à chaque étape du circuit afin que le patient soit à même de comprendre les raisons de son attente en service de soins.

Les usagers cibles sont l’ensemble des patients traités par chimiothérapies injectables de l’hôpital Foch.

La description du dispositif
Ce travail s’appuie sur les recommandations du guide de la Haute Autorité de Santé (HAS) "Elaboration d’un document écrit d’information à l’intention des patients et des usagers du système de santé" qui comporte 3 étapes : la préparation, la conception et l’évaluation.

L’étape de préparation a consisté en : 1. Analyse de la pertinence de la demande (enquête auprès de 204 patients cibles) 2. Etude de faisabilité du projet (aval de la CRUQPC de l’établissement, de la cellule communication et des services de soins concernés) et constitution d’un groupe de travail 3. Définition du public cible et des objectifs des outils 4. Recherche bibliographique 5. Recueil de l’expérience d’autres établissements de santé

A l’issue de cette étape, il a été décider de concevoir une vidéo et un document écrit d’information. L’élaboration du document a suivi les conseils de rédaction et de présentation de l’HAS. Le scénario du film a été rédigé selon le schéma conseillé par Sofia Norlin.

Les acteurs
La pharmacie de l’hôpital Foch est à l’initiative de ce projet et a demandé à une interne de mener un travail de thèse en sus de ses activités au sein de l’Unité de Préparation des Cytotoxiques (UPC) sur ce sujet.

Un groupe de travail pluridisciplinaire a été réuni. Il comprend des représentants :

  • de la pharmacie (chef de service, pharmacien adjoint, interne en pharmacie, cadre de santé)
  • des unités de soins d’Oncologie et de Pneumo-oncologie (médecins, cadres de santé)
  • de la CRUQPC (Commission des Relations avec les Usagers et de la Qualité de la Prise en Charge) : deux représentants dont un appartenant au CISS Ile-de-France (Collectif Interassociatif Sur la Santé)
  • de la direction juridique de l’hôpital (juriste)
  • de la cellule communication de l’hôpital

Les axes prioritaires :

faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et par la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés au secteur ambulatoire (CRUQ-PC « territoriale » ou « ambulatoire ») ;

renforcer la mesure de l’effectivité des droits des usagers par la mise en place d’indicateurs qualité et d’outils favorisant le traitement et l’analyse systématique des réclamations et des plaintes ;

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (télésanté, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers) ;

La réalisation

La mise en oeuvre
Aucune difficulté particulière n’a été rencontrée tant sur le plan humain que sur le plan financier. Le personnel de l’hôpital et les représentants des usagers ont adhéré au projet et accepté d’y travailler. La présence sur l’hôpital, d’un professionnel de l’audio-visuel a permis d’envisager la réalisation d’une vidéo.

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2013

Comment et combien ?
L’ensemble des frais nécessaires à la réalisation de ce projet ont été pris en charge par la cellule communication de l’hôpital.

La communication
Compte tenu des moyens à disposition, l’équipe a décidé dans un premier temps de diffuser les outils sur le site Internet de l’hôpital et dans les services cliniques concernés. Au moment de la consultation d’annonce infirmière, le patient sera informé de l’existence de ces deux outils. Un exemplaire du document écrit lui sera remis et s’il le désire, il pourra visionner le film. Le document écrit sera également à disposition des patients au niveau des présentoirs dans les services cliniques concernés.

Ce travail a fait l’objet d’une thèse d’exercice et sera présenté dans le cadre de congrès pharmaceutiques à des collègues pharmaciens qui pourront rapporter notre expérience et la transposer au sein de leur établissement.

Et après

Les résultats
204 patients ont répondu à l’enquête préliminaire à l’élaboration des outils. Deux tiers ne savent pas qui prépare et où sont préparés leur traitement. Parmi les 204 patients interrogés, 159 (78 %) sont intéressés par le développement d’un outil d’information sur le circuit des chimiothérapies injectables à l’hôpital Foch et souhaitent que le support de l’information soit un document écrit (n=106),une vidéo (44). 41 suggèrent de délivrer cette information au cours d’une visite de l’UPC.

Deux outils d’information ont été élaborés : un triptyque (cf. pièce jointe) et un film professionnel de 10 minutes

http://we.tl/utpo9Mq98o

Ils décrivent de manière chronologique les étapes clés du circuit des chimiothérapies : recueil des données cliniques et biologiques, prescription, validation pharmaceutique, préparation, contrôles, dispensation et administration.

L’idée de faire visiter l’Unité de Préparation des Cytotoxiques a été abandonnée pour le moment car jugée trop chronophage.

Évaluation et suivi
L’évaluation de la compréhension et de la présentation du film et du triptyque ont été évalués respectivement par 29 et 84 patients à l’aide de questionnaires de satisfaction. Ces outils répondent aux attentes de plus de 90% des patients interrogés. Dans le cadre du suivi, un calendrier de mise à jour des documents a été établi. Ce calendrier prévoit la révision des outils tous les 2 ans sauf modification majeure de fonctionnement du circuit. Des indicateurs permettant d’évaluer l’impact des outils (audience, connaissance de l’existence des outils, atteinte des objectifs de départ, satisfaction des patients, aspect pratique et utile) ont été établis.

Quelques conseils et témoignages
Cette étude démontre que la demande d’information des patients traités par chimiothérapie est réelle. Informer le patient sur le déroulement des soins notamment dans le domaine de la cancérologie revêt donc une importance particulière et apparaît comme un point important pour augmenter la satisfaction des patients. Ce travail propose une démarche explicite et rigoureuse permettant de répondre à cette demande en élaborant des outils d’information de qualité, validés par les utilisateurs.

Pour mettre en œuvre un tel projet, il est conseillé de faire :

  • une préparation préliminaire du projet avec chaque acteur impliqué dont les représentants des Usagers
  • intervenir le public cible en amont et en aval de la conception pour recueillir les besoins et évaluer les outils

Le lien pour le film (http://we.tl/utpo9Mq98o) est valide une semaine. Si au moment de la lecture du dossier de le lien n’est plus fonctionnel, merci de reprendre contact avec nous

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page