Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Île-de-France > Citoyens seniors de Générations 13, usagers et acteurs du système de santé dans une dynamique de réseau
Île-de-France
3 décembre 2012

Citoyens seniors de Générations 13, usagers et acteurs du système de santé dans une dynamique de réseau

Objectifs
Mobiliser ce groupe senior du 75013 et alentours dans la promotion de la santé globale.
Maintenir le lien social avec les adhérents vieillissants isolés et en déficit de santé et recueillir de l’information.
Participer efficacement à la circulation de l’information : mise en commun des ressources, écoute, incitation à faire remonter l’information.
Développement d’un partenariat plus étroit avec les institutions sociales, médicosociales ou sanitaires afin de participer à la circulation de l’information (notamment CLIC Paris Emeraude sud)

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Association Générations 13

49 rue Bobillot 75013 PARIS

PARIS 75013

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

HAMEL Françoise

Qualité : animatrice du groupe santé social de Générations 13, RU à la CRUQ PC de la SPASM

Téléphone professionnel : 0684982729

Courriel : g13sante@orange.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Générations 13, association loi 1901, association citoyenne, est déjà fortement impliquée dans le réseau santé du treizième arrondissement ;
450 seniors adhérents, 80% issus du 75013, adhérente à la Fédération des Aînés Ruraux, donc agréée sur le plan ministériel pour la représentation des usagers dans le système de santé ;
partenaire de La Société Parisienne d’Aide à la Santé Mentale (SPASM), ESPIC assurant des permanences de personnel médical et social.
l’association propose un état d’esprit, un lieu et des activités diverses toutes impliquées dans le bien vieillir, la création et le maintien du lien social et des valeurs de solidarité (et ce à la suite de l’association de Gérontologie fondée en 1966) ; elle propose aussi des activités plus militantes facilitant l’accès aux prestations médico sociales et l’accompagnement.
Les personnes âgées, plus vulnérables, sont mal armées face au système de santé et aux services sociaux. Elles éprouvent des difficultés pour accéder aux informations dépendantes du net, soit pour elles mêmes soit pour leurs proches.
le projet est venu en complément des actions de prévention organisées par ou en collaboration avec "la SPASM" et le CLIC Paris Emeraude Sud, fortement impulsé par des adhérents retraités du milieu professionnel sanitaire et social.
le développement d’une prise de conscience plus collective et d’une recherche d’actions vers la défense des usagers du système de santé, un renforcement du lien social avec les adhérents isolés du fait de problèmes de santé ou de leur situation sociale (85% de femmes seules adhérentes).
Cette nouvelle orientation naît aussi d’une demande sociale senior et intergénérationnelle (des enfants viennent aussi à l’association pour rechercher des solutions, des occupations possibles dans un milieu compréhensif).
d’un besoin de meilleur repérage des rouages du système de soins et des interactions du secteur sanitaire et du secteur social.
de besoins nés de l’expression d’adhérents confrontés au système de soins : établissements de soins, mutuelles, pour eux-mêmes ou leur conjoint, mais aussi leurs ascendants, descendants ou entourage.
de la crise et des recherches de lieux de soins dont l’efficience est prouvée et les dépassements d’honoraires clairement annoncés.
de situations difficiles ou positives vécues par les adhérents qui mériteraient selon eux un échange ou un prolongement d’action.
de réflexions philosophiques, politiques ou économiques organisées la plupart du temps par des animateurs bénévoles qui renforcent la prise de conscience citoyenne.

La finalité
Rendre les seniors de Paris 75013 actifs dans le parcours de santé et mobiliser en réseau les 450 adhérents et leurs partenaires, afin de développer l’axe citoyen d’implication dans la santé, en particulier :

  • prévention du mal vieillir,
  • veille sur les parcours de santé, particulièrement ceux offerts aux séniors,
  • accroître la représentation des usagers dans les CRUQ PC, les EPHAD…

La description du dispositif

  • Améliorations attendues
  • Faciliter l’accès à l’information et la circulation de l’information sur les parcours de santé, afin que les personnes en connaissent les rouages et se prennent en charge plus de façon plus efficiente
  • Développer des actions avec les institutions et professionnels partenaires pour mieux cibler les besoins, les réponses attendues.
  • Renforcer le maintien du lien social en direction des personnes isolées ou les plus vulnérables.
  • Développer la Représentation des Usagers dans le sanitaire et le médico-social.
  • Développer l’adaptation des locaux et de leurs équipements à l’accueil et à l’accès autonome ou accompagné à l’information (notamment Internet).
  • Développer la circulation de l’information descendante et ascendante en collaboration avec les partenaires des réseaux existants.

Les acteurs
L’initiative est venue d’adhérents retraités du milieu sanitaire, médico social et social.

Les acteurs sont le bureau et le groupe pilote "santé social" de Générations13 , l’ensemble des adhérents, les partenaires du réseau dont les professionnels de la SPASM, de Paris Point Emeraude sud

Les axes prioritaires :

Faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et des outils adaptés pour l’activité libérale ;

Renforcer l’effectivité des droits des usagers par la mise en place d’outils favorisant le traitement des réclamations et des plaintes comme la prise en compte de ces dernières dans une démarche qualité

Accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (télésanté, télémédecine, maison et centre de santé)

Renforcer et préserver l’accès à la santé pour tous par une information adaptée y compris pour les soins de santé transfrontaliers

La réalisation

La mise en oeuvre
Mobilisation de l’ensemble des acteurs et renforcer la dynamique de réseau.
Les 450 adhérents, nos partenaires et les activités médico sociales représentent un maillage local de circulation de l’information qui doit être stimulée afin de porter ses fruits.
Les personnes âgées en difficultés ont tendance à se replier sur elles mêmes et certaines sont sous informées ou démobilisées pour rester réellement acteur de leur santé.
Le site Internet (generations13.org, tenu bénévolement) et la revue trimestrielle doivent faciliter et encourager l’expression et la dynamique de réseau. Ils doivent encore évoluer dans ce sens.
Développer la représentation des usagers : depuis 2012, création d’un groupe pilote avec des adhérents déjà représentants des usagers.

Le calendrier

Projet initié en :
2010

Projet mis en œuvre en :
2012

Comment et combien ?
Actuellement l’association reçoit une subvention de fonctionnement de la mairie qui a permis d’initier le projet a minima.
Ce projet demande du temps pour convaincre et mobiliser l’ensemble des adhérents moins informés ou impliqués ;
demande aussi des moyens humains et financiers.
Le groupe pilote fonctionne et les orientations sont définies, les réunions sont planifiées. Un plan de communication auprès des établissements de santé pour la représentation des usagers est en cours.
L’instauration d’un "café partage" hebdomadaire, et d’un maintien du lien, au moins téléphoniquement avec les personnes empêchées de venir au local pour raisons diverses fonctionne avec traçabilité.
Les permanences d’accueil, comme tout le secrétariat, sont assurées par des bénévoles seniors et un renfort professionnel d’accueil serait peut-être utile._ Deux retraités de kinésithérapie ont organisé avec le groupe santé un accompagnement à la prévention des chutes (dans des locaux mis à disposition par l’Association Pirandello Isatis)
Être informé et informer demande d’assister à des instances et colloques afin d’échanger, de faire circuler l’information et a souvent un coût.
Les orientations du groupe et notamment la représentation des usagers sont communiquées sur le site, ainsi que dans la dernière revue trimestrielle.
Le partenariat du groupe santé avec le CLIC Emeraude Sud (PPE 13 a fusionné avec PPE14 et est délocalisé à la périphérie du treizième) se poursuit et le réseau s’étend.
La création de postes informatiques et de locaux dédiés à la formation à la recherche d’information santé telle l’utilisation du site AMELI ou d’autres (qui serait accompagné par des bénévoles) est à envisager après la transformation des locaux (projet devant être réalisé en 2013).
Les mailings vers les membres de l’association (complétées par courrier) fonctionnent : un questionnaire sur la perception des structures de santé a été envoyé fin juin, une relance doit être faite en septembre 2012.

La communication
Une visite de 2 membres de l’ARS DT 75 (Dr Alain Brunot, responsable du département prévention et Dr Anne-Nathalie Kellershohn, pôle sanitaire et médicosocial) a eu lieu dans les locaux de l’association afin d’étudier les actions de prévention et les locaux.
Les orientations notamment sur le groupe et la représentation des usagers sont communiquées sur le site de l’association où des liens privilégiés sont proposés._ Une communication faite à l’Université RENAUDOT en 2011, aux Journées d’Etudes FEHAP de Lyon en 2012 en collaboration avec la SPASM.
une action d’information réalisée en collaboration avec l’association Old’up,
un partenariat avec d’autres associations en cours (Petits Frères des Pauvres en vue d’un relais au domicile des personnes isolées, collaboration avec "la Pirandelle Isatis 75013"

Et après

Les résultats
La demande "santé" est certaine, l’engagement des acteurs plus difficile à maintenir dans la continuité. La compréhension du projet et des différents modes d’y collaborer reste à améliorer.
La difficile compréhension de la philosophie du parcours de santé ici comme ailleurs reste délicate.
Ce travail en réseau et l’importance de la circulation de l’information pour que chacun puisse être acteur et relais, est modélisant.
De plus un senior actif et intégré dans un réseau social se porte toujours mieux.

Évaluation et suivi
La mise en œuvre ayant surtout commencé en 2012, il est difficile de faire une évaluation. les acteurs sont les adhérents, retraités donc mobiles !

Néanmoins il semble que l’existence du groupe santé est connu, interroge ; nous sommes passés de l’initiative d’un petit noyau individuelle a un réel projet collectif de l’association.

L’évaluation est faite a chaque rapport moral : nombre de participants aux actions proposées

Quelques conseils et témoignages
Comme toujours la stratégie d’information et de diffusion est essentielle ;
le passage d’un certain intérêt au sujet au statut d’acteur n’est pas évident.
Éviter la fracture numérique
Éviter le double emploi avec d’autres associations ou organisme, se mettre en synergie.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page