Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Pays de la Loire > Charte de bon fonctionnement en institution de personnes âgées dépendantes
Pays de la Loire
6 décembre 2013

Charte de bon fonctionnement en institution de personnes âgées dépendantes

Objectifs
Le projet est de réaliser une charte de bon fonctionnement, adaptée à notre institution de personnes âgées, pour que les familles, les résidents et les soignants puissent trouver leur place.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Centre Hospitalier de Saint-Nazaire

11 Boulevard Georges Charpak
BP 414

SAINT-NAZAIRE 44606

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

DELCHER ANNE

Qualité : Médecin

Téléphone professionnel : 0272278377

Courriel : a.delcher@ch-saintnazaire.fr

Fax :

Le contexte

L’origine
Le projet fait suite à plusieurs problématiques rencontrées au sein de notre institution de personnes âgées dépendantes. Il était retrouvé des relations difficiles et compliquées entre les familles, les résidents et le personnel soignant. Les familles se plaignaient sur la prise en charge globale du résident. Les soignants se plaignaient des différents comportements des familles qui devenaient de plus en plus exigeantes, au sein de l’institution. Il y avait aussi de nombreuses difficultés de communication entre les familles des résidents et les soignants.

La finalité
Le projet est de réaliser une charte de bon fonctionnement, adaptée à notre institution de personnes âgées, pour que les familles, les résidents et les soignants puissent trouver leur place. Elle est issue d’un travail collectif au sein de l’institution suite à plusieurs rencontres avec les familles des résidents, les résidents et le personnel soignant. Cette charte vise à améliorer les relations entre les familles des résidents, les résidents et les soignants pour que chacun se sentent bien au sein de l’institution. Elle complète les documents déjà pré existant de notre institution à savoir un livret d’accueil, un règlement intérieur, un contrat de séjour, une charte des droits et libertés de la personne âgée.

La description du dispositif
Cette charte s’adresse aux résidents, à leurs familles, à leurs proches, aux professionnels et bénévoles de l’établissement. Elle définit les règles générales et permanentes d’organisation et de bon fonctionnement de l’établissement dans le respect des droits et des libertés de chacun. Elle véhicule les droits de notre institution et vise à l’harmonie de la vie collective. Elle présente les droits et les devoirs de chacun. Elle se présente sous la forme d’une plaquette qui est remise à tout résident entrant dans l’institution et elle est affichée dans le lieu de vie des résidents.

Les acteurs
Ce projet est à l’initiative d’un groupe de travail. Il s’agit d’un groupe multidisciplinaire composé de 2 médecins gériatres, 2 cadres de santé et 3 psychologues. Pour l’élaboration de la charte, les familles des résidents, les résidents et le personnel soignant de l’institution ont participé notamment lors d’entretiens avec le groupe de travail.

Les axes prioritaires :

faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et par la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés au secteur ambulatoire (CRUQ-PC « territoriale » ou « ambulatoire ») ;

renforcer et préserver l’accès à la santé y compris à la prévention pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables, fragiles (mineurs, majeurs protégés, personnes en perte d’autonomie, personnes souffrant de troubles psychiques, personnes déficientes intellectuelle…), étrangers, personnes placées sous main de justice.

La réalisation

La mise en oeuvre
Pour établir une charte de bon fonctionnement adaptée à notre institution, il nous a parut important que les familles des résidents, les résidents et le personnel soignants soient impliquées dans l’écriture et l’élaboration de la charte. Il était primordial de connaître leurs points de vue. Nous avons donc réalisé des entretiens semi-directifs d’une durée de 2h auprès des familles des résidents, des résidents et du personnel soignant. 3 grands thèmes étaient abordés : 1- L’accueil des familles à l’admission du résident : car il s’agit d’un moment privilégié pour créer un lien entre familles, résidents et soignants 2- Les relations entre le personnel soignant-les familles. 3- La place des familles au sein de l’institution.

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2013

Comment et combien ?
La charte de bon fonctionnement a été réalisée et écrite par le groupe de travail qui s’est réuni régulièrement. Sur le plan humain, le projet a nécessité la mobilisation de notre groupe de travail qui s’est réuni tous les 2 mois pendant 1 an et demi. Le projet a aussi nécessité l’implication des familles de résidents, des résidents et des soignants qui se sont particulièrement investis et qui ont répondu présent lors des entretiens réalisés auprès d’eux. Sur le plan financier, le projet a été peu couteux hormis l’impression de la charte sous forme d’une plaquette.

La communication
Le projet a été soumis au conseil de la vie sociale de l’établissement et a été adopté.

Le service communication de l’hôpital de Saint-Nazaire a assuré l’impression de la charte et le cadre supérieur de santé la diffusion au sein de l’établissement.

Le 8 juin 2013, Le projet a fait l’objet d’une présentation orale lors du 45è Congrès de la Société de Gérontologie de l’Ouest et du Centre à La Rochelle.

Et après

Les résultats
La charte de bon fonctionnement a été diffusée en septembre 2013. Nous n’avons pas encore suffisamment de recul quand à l’impact auprès des familles de résidents, des résidents et du personnel soignant.

Néanmoins, contrairement à d’autres chartes de fonctionnement que l’on peut retrouver en institution, elle a été réalisée avec le soutien des familles de résidents, des résidents et du personnel soignant. Elle a été établit de façon consensuelle et fait suite à nos difficultés propres et spécifiques de l’institution.

Elle est donc plus adaptée et correspond aux attentes des familles des résidents, des résidents et du personnel soignant.

Évaluation et suivi
L’évaluation du projet est en cours. Après 6 mois de diffusion de la charte, nous allons réunir le personnel soignant, les familles de résidents et les résidents afin de connaître leur avis et voir s’il y a eu des améliorations au quotidien au sein de l’institution.

Quelques conseils et témoignages
La vie en institution de personnes âgées dépendantes peut être compliquée. Les relations famille-personnel soignant peuvent être difficiles entre des familles qui n’arrivent pas à trouver leur place au sein de l’institution et des soignants qui ne savent pas comment aider ces familles. Il paraît nécessaire de créer un dispositif comme une charte de bon fonctionnement qui vise à l’harmonie collective au sein de l’institution, qui permet de définir des règles et des limites, de répondre aux questions du personnel soignant et des familles. Cette charte doit être le plus adaptée possible et répondre aux besoins des familles de résidents, des résidents et du personnel soignant.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page