Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Bretagne > Centre bucco-dentaire à destination des personnes de grande dépendance
Bretagne
3 décembre 2015

Centre bucco-dentaire à destination des personnes de grande dépendance

Objectifs
L’accessibilité aux soins dentaires des personnes en grande dépendance est une réelle problématique (les cabinets de ville ne sont pas adaptés et le transport est la principale problématique identifiée comme frein à l’accès aux soins). Le CBD du CH de Janzé permettra une prise en charge bucco-dentaire adaptée des personnes en grande dépendance du sud du territoire de santé n°5, en proposant un transport dédié.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Centre Hospitalier de Janzé

4 rue Armand Jouault CS 80030

JANZE 35150

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

JOUZEL Martine

Qualité : Directrice

Téléphone professionnel : 0299475400

Courriel : m.jouzel@hopital-janze.fr

Fax : 0299475401

Le contexte

L’origine
« Une partie de la population bretonne ayant des difficultés à accéder aux soins dentaires en cabinet de ville en raison de sa dépendance, l’ARS Bretagne a inscrit en tant qu’objectif spécifique du projet régional de santé (PRS), la mise en place d’une organisation hospitalière permettant un prise en charge lourde en odontologie et en stomatologie »(appel à projet ARS Bretagne novembre 2013). Ce projet s’inscrit également tout à fait dans la démarche d’accès aux soins des personnes en grande dépendance.La charte Romain JACOB qui vise à faciliter l’accès aux soins des personnes handicapées (signature de cette charte le 13.10.2015 en Bretagne.

La finalité
La santé bucco-dentaire des personnes âgées dépendantes comme des personnes porteuses de handicap est très souvent négligée, préoccupante et source de maux généraux plus importants. Il est nécessaire de développer une vraie politique de santé publique ciblée sur la cavité buccale dans l’objectif de :

  • prévenir des états infectieux et ainsi réduire la consommation médicamenteuse,
  • préserver la mastication,
  • maintenir une vie sociale avec une image de soi non dégradée,
  • conserver une relation affective avec son entourage.

Le centre bucco-dentaire assurera ainsi cinq missions essentielles :

  • Une mission de contrôle et de bilan systématique lors de l’admission du résident en EHPAD conventionné
  • Une mission de soin et d’hygiène buccodentaire lors des consultations planifiées
  • Une mission de traitement prothétique lorsque c’est nécessaire.
  • Une mission de réponse aux urgences
  • Enfin, une mission de formation à destination des personnels soignants.

La description du dispositif
Le projet est structuré en cinq processus :

  • Le processus administratif(organisation générale depuis la prise de rendez-vous jusqu’aux encaissements)
  • Le processus de soins (protocole détaillé)
  • Le processus d’intervention chirurgicale(accès au plateau technique du CHU pour les prises en charge lourdes)
  • Le processus de transport : faciliter l’accessibilité des résidents vers le centre de soins, facteur majeur d’exclusion des soins dentaires des patients âgés et dépendants. Le CH de Janzé propose l’aménagement d’un processus de transport dédié. Le CH de JANZE assurera également la prise en charge des résidents avant et après la consultation.
  • Le processus de formation : le dentiste assurera la formation continue des personnels soignants des établissements sur le volet de l’hygiène buccodentaire, adapté aux personnes âgées et handicapées. Le projet cible le sud du territoire de santé n°5, ce qui représente un total de 3 183 places parmi les structures médico-sociales du territoire.

Les acteurs
L’équipe du centre bucco-dentaire sera composée d’un chirurgien-dentiste, d’une assistante dentaire et de deux accompagnateurs transports (à hauteur de 50% chacun).

Un partenariat avec le CHU de RENNES : l’accès au plateau technique du CHU de RENNES est prévu pour les patients nécessitant une prise en charge lourde en raison d’une situation diagnostiquée par le chirurgien-dentiste du centre de soins. Un partenariat avec l’université de Rennes (Faculté d’odontologie) : ce projet intéresse la Faculté d’odontologie dans la mesure où il correspond à un souhait de maillage territorial odontologique en constituant un réseau hospitalier autour des soins buccodentaires de la personne en grande dépendance. Une convention de partenariat pour le parcours de soins buccodentaires des personnes en situation de grande dépendance (personnes âgées et handicapées adulte et enfants) sera signée avec chaque établissement partenaire du projet.

Les axes prioritaires :

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (e-santé, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers…).

La réalisation

La mise en oeuvre
L’établissement a fait appel à un bureau d’études et à un architecte dentaire pour ce projet. Ceux-ci ont été chargés d’élaborer le cahier des charges techniques pour les travaux et équipements. Le centre bucco-dentaire est installé dans les anciens locaux de la médecine du travail. La transformation en un centre bucco-dentaire a nécessité des travaux et des aménagements, notamment pour la radiographie panoramique.

Le calendrier

Projet initié en :
2013

Projet mis en œuvre en :
2015

Comment et combien ?
Comme indiqué précédemment, la création du centre bucco-dentaire a nécessité des travaux (restructuration de locaux existants) Aux travaux s’ajoutent les missions d’un bureau d’études, d’un architecte dentaire, de 2 bureaux de contrôle et d’un coordinateur SSI.

Les frais d’étude et les travaux s’élèvent à approximativement 275 000€.

Ces investissements ont fait l’objet d’une subvention du Conseil Départemental d’Ille et Vilaine dans le cadre d’un "plan de relance" départemental (19 000 euros). Des subventions d’investissement ont également été sollicitées auprès du Comité national de Coordination de l’Action Handicap, de la caisse de retraite complémentaire AG2R La Mondiale, du Fond européen de développement régional (FEDER) et de la fondation handicap Malakoff Médéric.

L’établissement autofinancera une partie du projet.

La communication
Soutien du projet : Le projet a été soutenu par M. FRITZ, Directeur Général du CHU de RENNES ainsi que par le Professeur VULCAIN, chef du pôle odontologie et chirurgie buccale du CHU de Rennes (cf. courriers joints)

Communication : Différents supports de communication sont prévus :

  • contact avec la presse pour la réalisation d’un reportage diffusé sur une chaine régionale,
  • articles de presse dans les journaux locaux,
  • organisation d’une inauguration en présence des élus et des tutelles,
  • plaquette de communication,
  • vidéo de présentation du centre de soins dentaires à destination des partenaires pour diffusion dans leurs structures.

Et après

Les résultats
Le résultat espéré, grâce à l’ouverture du centre, est l’amélioration de l’hygiène bucco-dentaire des personnes dépendantes hébergées en structure. En effet, les affections bucco-dentaires retentissent, parfois gravement, sur l’état général.

L’objectif est d’améliorer les fonctions de mastication et de phonation et plus généralement entrainer une amélioration de la qualité de vie et des relations avec autrui : retrouver le plaisir de manger, ne plus avoir peur de parler, avoir une meilleure image de soi et sourire.

Ce projet pourrait être déployé dans d’autres structures ou régions étant donné que 50% de la population hébergée souhaite avoir recours aux soins dentaires, la généralisation de centres (2 ou 3 par territoire par exemple) permettrait une nette amélioration de l’hygiène bucco-dentaire. (Ce projet est une expérience pilote en Bretagne).

Évaluation et suivi
Un suivi de l’activité sera réalisée, le taux d’occupation sera révélateur de l’attractivité du centre.

Des indicateurs quantitatifs :

  • Nombre de consultations
  • Nombre d’actes
  • Nombre d’établissements partenaires
  • Résultat financier du centre bucco-dentaire

Des indicateurs qualitatifs :

  • Audit sur la santé bucco-dentaire (à travers une grille d’évaluation)
  • Questionnaire de satisfaction sera transmis à chaque patient afin d’évaluer leur satisfaction.
  • Questionnaire de satisfaction auprès des directeurs des structures et médecins coordonnateurs

Quelques conseils et témoignages
Avant de déployer un tel projet il est indispensable d’évaluer l’existant :

  • A partir d’un questionnaire aux différentes structures hébergeant des personnes âgées et handicapées) pour évaluer les besoins et les attentes, et cibler la zone géographique
  • Un état des lieux des structures de soins existantes (cabinets dentaires, cliniques mutualises, CH, CHU)…) assurant ou pouvant développer ce type de prise en charge des personnes en grande dépendance et les délais de prise en charge,
  • Un état des lieux des systèmes de transport existants
  • les partenariats envisageables
  • Identifier les financeurs possibles.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page