Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Pays de la Loire > Brochure "Désigner une personne de confiance - Une aide pour vous et un droit"
Pays de la Loire
3 décembre 2012

Brochure "Désigner une personne de confiance - Une aide pour vous et un droit"

Objectifs
Permettre une meilleure appropriation par les usagers de ce droit en leur offrant une information éclairée et accessible sur ce qu’on entend par la personne de confiance._ L’objectif est de mieux les informer pour leur offrir la possibilité de décider ce qu’il semble pour eux le plus approprié et d’avoir accès à tous les outils mis à disposition par le législateur pour contrebalancer leur état de fragilité et préserver leur autonomie.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

INSTITUT DE CANCEROLOGIE DE L’OUEST

2 RUE MOLL

ANGERS CEDEX 9 49933

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

PICHON Joëlle

Qualité : Responsable du service des affaires juridiques, des assurances et des relations avec les usagers

Téléphone professionnel : 02.40.67.99.00 (poste 9504)

Courriel : joelle.pichon@ico.unicancer.fr

Fax : 02.40.67.97.01

Le contexte

L’origine
Volonté de l’Institut d’impulser et d’encourager une dynamique forte d’appropriation par les usagers de leurs droits, dont celui de la possibilité de désigner une personne de confiance.Faible désignation de personnes de confiance.

La finalité
- Promouvoir les droits des usagers auprès du grand public et des professionnels de santé dont celui de la possibilité de désigner une personne de confiance

  • Rendre davantage accessible, lisible et visible ce droit via un outil de communication approprié
  • Souhait d’apporter au patient tous les dispositifs de soutien mis en place par le législateur pour contrebalancer son état de fragilité et préserver son autonomie.

Amélioration attendue : meilleure connaissance de ce droit par tous.

Personnes concernées : usagers, tout professionnel de santé de l’établissement.

La description du dispositif
Définition de la personne de confiance.

Rappel qu’il s’agit d’une aide pour le patient et un droit.La première page a été constituée de manière à donner envie à l’usager d’ouvrir la brochure et de prendre connaissance des informations qui y sont contenues.

Aux couleurs attrayantes, elle explique le rôle et les missions confiées à celle-ci, de façon simple et claire, et évoque sa différence avec la personne à prévenir. Il s’agit d’une décision qui doit être mûrement réfléchie et sa désignation se fait par écrit. En aucun cas, il ne s’agit d’une obligation.

Chaque paragraphe a été rédigé sous l’œil attentif des usagers de manière à rendre compréhensible les informations par tout public.

Les acteurs
Les professionnels de santé ont souhaité homogénéiser leurs pratiques, et retravailler la brochure existante sur le site nantais pour être au plus près des attentes des usagers.

Une réunion s’est tenue le 3 février 2012 regroupant infirmières, cadres de santé, juristes… Un 1er travail de relecture a été fait, suivi de modifications avant d’être adressé aux usagers. Des échanges par mail ont permis d’avancer plus rapidement sur ce projet.

Les membres de la CRUQPC et les comités de patients angevins et nantais : Une 1ère version de la brochure a été adressée pour avis le 16 mars 2012 à la CRUQPC de l’ICO, puis le 19 mars aux comités de patients des 2 sites.

Plusieurs remarques : sur le texte, l’image initiale revue, informations importantes à mettre en gras, les lieux de diffusion…. Celles-ci ont été présentées en séance plénière de la CRUQPC le 3 avril dernier. Les représentants des usagers ont ainsi pu faire part aux membres de la CRUQPC de leurs attentes afin que le document soit adapté à tout public.

Ces modifications ont été intégrées. Une présentation finale a eu lieu en séance plénière de la CRUQPC le 26 juin 2012

Les axes prioritaires :

Mobiliser les professionnels de santé pour la promotion des droits des usagers

Renforcer et préserver l’accès à la santé pour tous par une information adaptée y compris pour les soins de santé transfrontaliers

La réalisation

La mise en oeuvre
Professionnels de santé : La volonté des professionnels de santé de chacun des 2 sites d’homogénéiser leurs pratiques dans l’intérêt des usagers a facilité la mise en œuvre de ce projet. Une proposition est ressortie dès la 1ère réunion de travail.

Autre élément facilitateur : connaissance parfaite des professionnels sur le rôle et les missions dévolues à la personne de confiance. Ils lui accordent un rôle privilégié tout en respectant le choix du patient.

CRUQPC et Comités de patients : leur participation a été déterminante dans l’élaboration et la finalisation de ce projet (Cf.attestation de participation).

Les échanges par voie électronique ont été privilégiés. Les remarques ont permis d’améliorer le contenu en l’allégeant et en le rendant plus lisible (informations importantes en gras, photo plus adaptée, …), et le visuel de cette brochure pour répondre au plus près des attentes des usagers.

L’idée de faire le lien avec l’exposition « Patient et sa personne de confiance » précitée est née à la suite d’une remarque de l’une des représentantes des usagers. Cette photographie est désormais un repère pour les usagers.

Une présentation de la brochure a eu lieu en séance plénière de la CRUQPC en avril et en juin 2012.

Difficultés : pas de difficultés particulières.

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2012

Comment et combien ?
Réalisation pratique :

  • Son format est une feuille A4 pliée en 3, recto-verso.
  • Coût pour 2000 exemplaires (impression + pliage faits à l’extérieur) : maxi 400€ TTC.

Moyen humain :

  • Professionnels de santé de l’établissement, représentants des usagers et comités de patients (création – diffusion).

Partenaires extérieurs :

  • Pour l’impression et le pliage de la brochure.

La communication
Brochure diffusée dans les salles d’attentes des consultations et de radiothérapie, et dans les étages des 2 sites.

Information dans le journal consacré aux droits des usagers de la mise à disposition de cette brochure. Information également relayée par les professionnels de santé et le journal interne de l’établissement.

Et après

Les résultats
L’implication des représentants des usagers et des deux comités de patients : Participation active des représentants des usagers et des 2 comités de patients dans l’élaboration de la brochure. Celle-ci a ainsi été rendue plus lisible, plus agréable à lire et répond aux attentes des usagers.

Perspective de généralisation : mise à disposition des usagers dans les salles d’attente des consultations et en radiothérapie. Les usagers peuvent l’emporter pour la consulter en toute tranquillité à leur domicile.

Cette brochure est aisément reproductible pour tout établissement de santé, et médico-sociaux qui souhaiteraient l’utiliser d’autant que son coût reste peu élevé (maxi 400€ TTC – impression faite à l’extérieur).

Évaluation et suivi
L’évaluation n’a pas encore eu lieu car la brochure vient d’être diffusée.

Cette évaluation de la connaissance par les usagers de leurs droits aura lieu dès 2013. L’objectif étant de finaliser auparavant la mise en place de tous les outils de communication de promotion des droits avant de les évaluer.

Suite à cette évaluation, des ajustements pourront être envisagés. L’objectif étant toujours de répondre aux attentes des usagers.

Quelques conseils et témoignages
Conseils : Importance du regard apporté par les représentants des usagers et les membres du comité de patients, en tant que porte-parole des usagers, sur ce type d’outils d’informations destinés au grand public.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page