Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Île-de-France > Bien vieillir, bien manger, bien sourire
Île-de-France
6 décembre 2013

Bien vieillir, bien manger, bien sourire

Objectifs
L’objectif général a été d’améliorer l’état de santé de la population âgée en agissant sur la nutrition et la santé orale

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

REGIES-95

12 Bd Gambetta- BP 33

MARINES 95640

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

LORENTZ Françoise

Qualité : COORDONNATRICE

Téléphone professionnel : 01 30 39 65 10

Courriel : regies95@orange.fr

Fax : 0134670537

Le contexte

L’origine
Dans le cadre du Réseau Gérontologique Inter établissements et Services du Val d’Oise (REGIES-95), nous avons créé en 2005 un Comité de Liaison pour l’Alimentation et la Nutrition (CLAN)départemental qui vaut pour l’ensemble des 70 structures médico-sociales.Garant de la bonne prise en charge nutritionnelle et bucco-dentaire, un des axes de travail est l’amélioration de la santé bucco-dentaire.Pour cet axe bucco-dentaire, nous nous sommes appuyés sur l’étude réalisée par le Dr Baillon-Javon, chirurgien dentiste conseil dans le Val d’Oise, qui mettait en évidence l’état buccal déplorable de nombre de résidents. Nous avons mené une recherche-action en partenariat avec l’Université Paris Descartes, l’INSERM et la CPAM du 95 pour valider scientifiquement un modèle de formation des soignants.

La finalité
Améliorer la santé orale chez les résidents en EHPAD. La préservation d’une santé orale minimale est cruciale en EHPAD dans ce chemin de la vie où l’absence d’infection, l’absence de gène fonctionnelle et la qualité de la vie sociale sont des éléments du maintien d’un bien-être et d’un confort. Pour promouvoir une authentique refondation des pratiques et instaurer une vraie culture de santé orale, nous formons des référents formateurs en santé et confort oral parmi les soignants qui sont les personnes les plus proches des résidents au quotidien. Une formation à destination des médecins coordonnateurs et des chirurgiens dentistes complète le dispositif.

La description du dispositif
Pour préparer ces acteurs à ce nouveau rôle :
les soignants suivent une formation complète programmée sur 8 jours. Un premier séminaire de 3 jours permet d’acquérir des connaissances en odontologie et des compétences en tant que soignant. Un second séminaire de 3 jours permet de renforcer des compétences et de développer leur rôle de formateur. 2 ateliers d’une journée à distance de la formation initiale viennent renforcer les pratiques, résoudre les questions posées en retour par le terrain et valider les actions entreprises par les soignants dans les établissements.
Conjointement, et pour soutenir le soignant référent, les médecins coordonnateurs suivent une journée de formation spécifique. Celle-ci est un exposé des thématiques bucco-dentaires centrales du vieillissement.
Une soirée scientifique est aussi élaborée pour les chirurgiens-dentistes.

Les acteurs
Le REGIES-95 : groupe de travail pluridisciplinaire (médecins, directeurs, infirmières, psychologues, ergothérapeute, aide-soignantes…, en partenariat avec l’Université Paris Descartes,l’Inserm et la CPAM du 95.

Les axes prioritaires :

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (télésanté, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers) ;

renforcer et préserver l’accès à la santé y compris à la prévention pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables, fragiles (mineurs, majeurs protégés, personnes en perte d’autonomie, personnes souffrant de troubles psychiques, personnes déficientes intellectuelle…), étrangers, personnes placées sous main de justice.

La réalisation

La mise en oeuvre
L’association REGIES-95 a pour but de favoriser les échanges entre les professionnels et d’engager une réflexion critique dans le domaine de la gérontologie. C’est dans ce cadre que le groupe de travail pluridisciplinaire bucco-dentaire a inscrit sa dynamique pour mettre en place de façon pérenne les bonnes pratiques en santé orale.

Le calendrier

Projet initié en :
01. avant 2010

Projet mis en œuvre en :
2011

Comment et combien ?
Depuis 2011, 5 sessions de formation de 12 soignants référents et 4 journées de formation de 12 médecins coordonnateurs ont été réalisées. Une session de formation pour les chirurgiens dentistes conseils d’Ile de France. Moyens humains : 2 formateurs chirurgiens dentistes praticiens libéraux et universitaires, 1 maître de conférences en pédagogie de la santé, 1 médecin gériatre, un temps de coordination et de secrétariat. L’action a été financée en totalité par le groupe de retraite Réunica.

La communication
en 2009 :
article pour la revue francophone de gériatrie et de gérontologie
poster présenté à l’IAGG en 2012 :
revue CLINIC
EHPAD Magazine
Revue TSA
mémoire AL Lemonnier
Colloque REGIES95
Film de présentation du CLAN REGIES-95
journée de formation à la société odontologique de Paris en 2013 : journée santé publique bucco-dentaire EHPAD Magazine Les pilotes du projet du REGIES-95 font partie depuis 2011 de 2 groupes de travail sur ces problématiques au sein de l’ARSIF.

Et après

Les résultats
Outre le mieux-être et le plaisir retrouvé des résidents, les évaluations ont montré une efficacité spécifique portée sur les principaux objectifs de la formation. Il y a eu une amélioration globale de l’hygiène (des personnes et des prothèses), les maladies parodontales s’expriment avec moins de gravité et la progression de la carie est freinée (effet "parachute").

Évaluation et suivi
L’évaluation repose sur 2 dispositifs principaux : d’abord l’évaluation des formations par les participants et ensuite une évaluation à distance des dispositions instaurées sur le terrain. En fin de formation, au questionnaire d’évaluation (en VRAI-FAUX de 40 questions), les référents obtiennent une note moyenne de 16,9/20. Cet excellent résultat confirme les acquisitions des référents sur les connaissances et pratiques utiles à la santé orale des résidents ; Les soignants formés ont évalué la formation en la notant sur 20 au regard de 9 items. La satisfaction globale est à une moyenne de 16,5/20. Ils soulignent l’utilité pour le métier (18,1/20)et la qualité du contenu de la formation (17/20). L’évaluation à distance de l’action de formation montre que dans 94% des établissements des actions de sensibilisation ou de formation ont été mises en place. Plus de 80% des établissements sont en lien avec un dentiste de proximité.

Quelques conseils et témoignages
Les clés du succès se fondent sur le co-pilotage des différentes étapes par le REGIES-95 et l’équipe des chirurgiens dentistes praticiens, chercheurs et formateurs. En reconnaissant la place centrale des soignants dans le mouvement de l’évolution des pratiques, notre hypothèse était la formation de ces soignants et la trans-professionnalité seraient la clé de voute de toute action en faveur de l’amélioration de la santé bucco-dentaire des résidents. L’expérimentation et le retour sur le terrain nous montrent que cette hypothèse est juste. Sans cela aucun juste soin possible : le dépistage et la prévention resteraient lettre morte, la filière de soins inadaptée et le thérapeutiques seraient vouées à l’échec. Maintenant que cette expérience est validée à l’échelle d’un département francilien et largement identifiée et suivie par l’ARS, se pose l’ambition de son développement à une échelle régionale alors qu’il n’existe pas de financement pérenne pour cet enjeu majeur de santé.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page