Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Picardie > Accès à la vie affective et sexuelle pour les personnes avechandicap mental
Picardie
4 décembre 2014

Accès à la vie affective et sexuelle pour les personnes avechandicap mental

Objectifs
Permettre aux personnes en situation de handicap mental de pouvoir accéder, comme tout être humain, à une vie affective et sexuelle reconnaissant un statut adulte pour ces personnes accueillies en établissements médico-social et la possibilité d’accéder à un mieux-être par l’effectivité de relations affectives et/ou sexuelles. créer des outils permettant de communiquer autour de ces questions difficiles d’accès pour les personnes accompagnées, leur famille et les professionnels.

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

Adapei de l’Oise

64 rue de Litz

Etouy 60600

Type de la structure :
association

Coordonnées du contact

Michel Martine

Qualité : directrice de secteur

Téléphone professionnel : 0344361050

Courriel : martine.michel@adapei60.org

Fax :

Le contexte

L’origine
La sexualité des personnes en situation de handicap mental a très longtemps été occultée, les personnes adultes étant cantonnée dans un statut d’éternel enfant. Au sein des établissements gérés par notre association, nous avions fait le constat que cet interdit était très majoritairement porté par les professionnels qui souhaitaient garder une distance avec ces questions, distance leur permettant de se construire une protection face à ces sujets tabous touchant à l’intime et pour lesquels ils ne se sentaient ni à l’aise ni formés. L’évolution des politiques publiques, et notamment la ratification de la déclaration des droits des personnes handicapées par la France, les lois 2002-2 et 2005-102, l’affirmation par les personnes accompagnées de leurs droits, leur volonté de participer plus à leur projets de vie, nous ont amenés à revoir notre position face à cette délicate question qu’est l’accompagnement de la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap mental.

La finalité
Permettre aux usagers adultes en situation de handicap mental accompagnés au sein des établissements et services de l’Adapei de l’Oise d’accéder à une vie affective et sexuelle dans le respect de leurs demandes et de leur vulnérabilité induite par leur situation de handicap. La meilleure prise en compte de ces demandes par les professionnels, l’intégration de cette question dans les projets d’établissements et dans les organisations permet aux personnes accompagnées de pouvoir accéder à une véritable vie d’adulte en en respectant toutes les dimensions. L’amélioration constatée depuis la mise en place de ce dispositif a été une plus grande cohérence dans le traitement des situations (problèmes ou pas) et dans la prévention par une éducation sexuelle adaptée, l’objectif étant que chaque personne handicapée mentale puisse accéder si elle le désire à une vie sentimentale et puisse disposer de son corps selon ses souhaits, sa maturation, disposant d’une information adaptée.

La description du dispositif
Le dispositif a consisté en la mise en place de formations permettant aux professionnels d’acquérir des outils et des méthodes pour aborder cette question avec les usagers, l’écriture d’une charte associative, d’un référentiel de bonnes pratiques à destination des professionnels, la création de jeux à destination des usagers, la mise en place de groupes de paroles et la création d’un festival théâtre. Le but recherché était la prise de conscience par les professionnels de la nécessité d’accompagner la vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap mental et de permettre l’effectivité de cet accès. Cet accès passe à la fois par une meilleure formation des usagers, mais surtout par la mise en place de dispositifs permettant une libre expression de leurs demandes et la volonté des professionnels de faire évoluer les organisations pour rendre cet accès effectif, dans des conditions respectant l’articulation entre l’intime et le collectif au sein des établissements.

Les acteurs
L’initiative revient, de manière concomitante à plusieurs catégories de personnes. Aux professionnels de l’association qui faisaient le constat de la difficulté pour les usagers accompagnés de se saisir des questions concernant leur vie affective et sexuelle. Des administrateurs de l’association, parents d’enfants handicapés mentaux pour qui il était également difficile d’accompagner cette problématique avec leur enfant, tout en veillant à ne pas être dans la surprotection. La décision a été de s’appuyer sur une approche transversale et globale sur trois cibles : les usagers, les professionnels, les familles, dans un cadre associatif adaptatif et garant de la démarche. Cette approche, ciblée sur les adultes dans un premier temps, s’est ensuite élargie vers les jeunes adultes par des actions concertées IME/Habitat. L’objectif étant de pouvoir intervenir tout le long de la vie par une éducation sexuelle adaptée aux différents niveaux de handicap et d’âge.

Les axes prioritaires :

renforcer et préserver l’accès à la santé – y compris à la prévention – pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables (mineures, majeures protégées, en perte d’autonomie, souffrant de troubles psychiques, intellectuellement déficientes…), étrangères, placées sous main de justice… ;

faire converger les droits des usagers des structures de soins, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des représentants des usagers et des usagers (CRUQPC, CVS) et de la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés aux parcours (organisation territoriale pour l’exercice des droits, impliquant les établissements, les conseils généraux, les ordres et organisations professionnels, les agences régionales de santé,… )

La réalisation

La mise en oeuvre
En 2010, une formation a été entreprise visant à permettre aux professionnels d’ajuster leurs interventions de manière plus adaptée aux personnes porteuses d’un handicap mental. Cette formation a eu pour objet aussi de constituer un groupe de personnes ressource au sein de chaque établissement. En 2012, l’action s’est concentrée sur l’écriture d’une charte concernant l’accompagnement de la vie affective et sexuelle afin de formaliser le cadre d’intervention des professionnels et légitimer leurs actions. Aidé du point de vue méthodologique par un formateur, le groupe constitué de manière pluridisciplinaire et représentatif des 6 établissements du secteur habitat s’est engagé ce travail en 2012 et 2013. Deux documents la charte associative sur la vie affective et sexuelle et le référentiel des bonnes pratiques dans le secteur habitat ont été produits dans le cadre de cette formation. En 2013 et 2014 un festival de théâtre a constitué le point d’orgue de la démarche

Le calendrier

Projet initié en :
2010

Projet mis en œuvre en :
2014

Comment et combien ?
- Mise en place et financement à l’interne d’une formation à la vie affective et sexuelle à destination des professionnels, accompagnement de l’écriture d’une charte et d’un référentiel de bonnes pratiques

  • Accompagnement de l’écriture et de la réalisation des pièces du festival théâtre par des professionnels du métier.

La communication
Communication et réalisation d’événements associatifs visant à sensibiliser et à porter la réflexion de manière à être dans un processus d’évolution des accompagnements Le projet a fait l’objet d’un article édité dans la revue « vivre ensemble » de l’Unapei, le festival théâtre sera de nouveau présenté lors des manifestations du cinquantenaire de l’association au cours de l’année 2015.

Et après

Les résultats
Au-delà des modifications réelles des pratiques professionnelles, de la modification des règlements de fonctionnement intégrant, aujourd’hui, la dimension de la vie affective et sexuelle, la prévision d’y intégrer également la question de la vie de couple, une dynamique plus large s’est imposée d’elle-même au sein des établissements et services. En effet, aujourd’hui, un livret explicitant et imageant le vocabulaire employé couramment dans les groupes de paroles et évoquant les différentes questions de la vie affective et sexuelle à destination des usagers a été élaboré. En 2015ce livret sera traduit en langage Facile A Lire et à Comprendre (FALC) par un groupe d’usagers et de professionnels interne à l’Adapei60 formés à cet effet afin de le rendre accessible à tous.

Évaluation et suivi
Groupes de travail des personnes ressources deux fois par an sur ½ journée : • Rendre compte de l’avancée des actions transversales et par établissement de l’atteinte des objectifs de l’année dernière • Fixation des nouveaux objectifs avec détermination des échéances et des personnes responsables • Rapports d’activités de chaque année pour le secteur et pour les établissements • Plans d’action de l’évaluation interne et externe visant notamment la modification des règlements de fonctionnement sur la vie en couple

Quelques conseils et témoignages
cette question ne peut qu’être traitée globalement, sur toutes les questions concernant les personnes et les professionnels. cette action doit également se concevoir sur une pluriannualité.

Pièces jointes

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page