Cliquez-ici pour retourner sur Ministère des Affaires sociales et de la Santé - www.sante.gouv.fr

Recherche
Espace usagers du système de santé > En région > Rhône-Alpes > 2 espaces pour une maison des usagers personnalisée
Rhône-Alpes
6 décembre 2013

2 espaces pour une maison des usagers personnalisée

Objectifs
le projet vise 4 principaux objectifs : 1. améliorer l’accueil des familles des patients hospitalisés 2. maintenir le lien pendant l’hospitalisation 3. préparer la sortie d’hospitalisation grâce à la rencontre avec des associations proposant un accompagnement complémentaire 4. créer du lien social et proposer une ouverture sur l’extérieur pendant l’hospitalisation

Le porteur du projet

Coordonnées de la structure :

CHS de la Savoie

89 avenue de Bassens

BASSENS 73000

Type de la structure :
établissements de santé

Coordonnées du contact

GAUDILLIER Mélanie

Qualité : directrice adjointe

Téléphone professionnel : 04 79 60 30 70

Courriel : dag@chs-savoie.fr

Fax : 0479603189

Le contexte

L’origine
un travail conduit par le service Chambéry Sud(EPP sur l’accueil des familles au sein des unités d’hospitalisation) a été présenté à la commission des relations avec les usagers (CRU) qui a fait le lien avec d’autres besoins :

  • préoccupation du collège des assistants sociaux sur les conditions d’accueil des enfants de personnes hosptialisées
  • demande du pôle de pédopsychiatrie d’améliorer les liens pour la prise en charge croisées d’enfants/parents
  • réflexion de la CRU sur l’ouverture d’une maison des usagers (MDU) sur le site du CHS Ces différents éléménts ont été partagés pour personnaliser le projet de maison des usagers.

La finalité
le projet permet la détermination d’un lieu accessible et convivial, identifiant 2 espaces :

  • espace associations : son ouverture répond aux demandes des associations souhaitant faire connaître leurs actions auprès des patients. il s’agit d’associations de patients, de familles ou oeuvrant pour la prévention et la promotion de la santé. Leurs intervenants bénéficient d’une formation sur le CHS. Ce lieu accessible à tous (patients, hospitalisés ou non, proches,…) permet la tenue d’échanges confidentiels, avec l’appui de supports adaptés (documentation, plaquettes, internet…)
  • l’espace familles répond au besoin de maintenir le lien familial pendant l’hospitalisation, notamment pour les enfants en bas âge (pour lesquels l’entrée au sein d’une unité est inadaptée). Une évaluation a été conduite au sein d’un service, complétée par un questionnaire concernant toutes les unités d’hospitalisation, et portant sur les lieux d’accueil des familles. Les patients hospitalisés représentent une file active d’environ 1400 personnes par an. la création de cet espace familles permet d’apporter une réponse institutionnelle à cette situation, dans des conditions respectant l’intimité et la sécurité des personnes.

La description du dispositif
La MDU du CHS s’articule autour de 2 espaces :

  • l’espace associations permet une écoute et/ou orientation de patients ou proches. Une charte en définit les principes de fonctionnement, complétée par une convention signée avec chaque association engagée dans la démarche. Un registre des passages (anonymes) est mis en place. Chaque intervenant est susceptible de parler de l’ensemble des associations, avec l’appui d’une documentation et accès internet.
  • l’espace familles permet aux patients hospitalisés de maintenir ou renforcer le lien avec leurs proches. Une charte en précise le fonctionnement, et un planning partagé entre les services du CHS permet d’optimiser son utilisation.

une coordination des 2 espaces est proposée. une plaquette présente ces 2 espaces de la MDU

Les acteurs
Ce travail, validé en CRU, a été construit avec des représentants des usagers (UNAFAM, GEM), des professionnels des services enfants et adulte (psychiatre, psychologue, cadre de santé, assistant social, secrétaire, infirmier…) et coordonné par la direction du patient. Le projet a été validé par les instances et intégré au projet d’établissement 2012-2017. le fonctionnement proposé pour l’espace associations a été présenté et ajusté avec les associations pressenties pour s’engager dans le dispositif.

Les axes prioritaires :

faire converger les droits des usagers des structures sanitaires, sociales et médico-sociales, notamment au travers de la participation des usagers (CRUQPC, CVS) et par la mise en place de dispositifs expérimentaux adaptés au secteur ambulatoire (CRUQ-PC « territoriale » ou « ambulatoire ») ;

mobiliser les professionnels de santé au moyen d’actions de formation aux droits des usagers ;

accompagner les évolutions du système de santé dans le respect des droits des usagers (télésanté, télémédecine, maisons et centres de santé, soins de santé transfrontaliers) ;

renforcer et préserver l’accès à la santé y compris à la prévention pour tous, notamment par une information adaptée aux personnes vulnérables, fragiles (mineurs, majeurs protégés, personnes en perte d’autonomie, personnes souffrant de troubles psychiques, personnes déficientes intellectuelle…), étrangers, personnes placées sous main de justice.

La réalisation

La mise en oeuvre
Les représentants des usagers ont été associés à toutes les étapes du projet. la demande des associations, l’adhésion des professionnels et l’engagement de la dierction ont constitué des éléments facilitateurs majeurs. La récurrence des demandes auxquelles le projet répond explique peut-être qu’il n’a âs rencontré de difficulté significative dans son élaboration.

Le calendrier

Projet initié en :
2012

Projet mis en œuvre en :
2013

Comment et combien ?
le projet nécessite un investissement matériel, et des moyens de fonctionnement (redéployés). L’investissement représente 35000 € : travaux (peinture, huisseries, raccordement réseau eau et internet…), mobiliers, signalétique interne et externe… Un planning partagé de l’occupation des espaces et des supports de communication ont été développés en interne. Un redéploiement de 20% de temps de secrétaire médicale permet la coordination et suivi de la MDU, avec l’appui de l’encadrement soignant et direction du patient. Une demande de subvention est en attente de réponse de la Fondation de France.

La communication
la MDU bénéficie d’une signalétique extérieure, complétée en interne par un affichage institutionnel au sein des vitrines des services de soins et hall d’accueil. une inauguration est programmée, avec invitation de la presse, qui sera l’occasion de diffuser largement la plaquette de présentation. les sites internet du CHS et associations partenaires intègrent la présentation de la MDU. des articles sont prévus dans plusieurs revues locales (IREPS, MDPH…)

Et après

Les résultats
ce projet a déjà permis :

  • espace familles : de fédérer les services autour d’une réponse institutionnelle à des situations difficiles, là où des réponses moins adaptées étaient parfois proposées. La plus value pour l’usager et ses proches est immédiate.
  • espace associations : de renforcer les liens avec les associations locales, engagées dans des permanences (une seule association en proposait avant). Ces liens permettent de mieux faire coïncider projet de vie et projet de soins, et de proposer un accompagnement le plus large possible de nos patients, dès l’hospitalisation. la généralisation de la MDU est déjà effective pour l’espace associations, qui répond aux orientations de la circulaire du 28/12/2006 relative à la mise en place de MDU au sein des établissements de santé. Des échanges pourront être envisagés avec d’autres établissements de santé mentale autour de l’espace familles, et de l’articulation entre plusieurs lieux.

Évaluation et suivi
un comité de suivi, composé des représentants des associations engagées dans le projet, se réunira à trois mois et tous les ans, et transmettra un bilan à la CRU. L’évalution sera construite autour d’indicateurs répondant aux objectifs du projet : objectif 1 (accueil familial) : grille de suivi des rencontres et questionnaire de satisfaction des patients pour évaluer la satisfaction des usagers. Objectif 2 (maintien du lien familial) : nombre de rencontres effectivement tenues (planning de réservation) Objectif 3 (rencontre avec les associations) : nombre de conventions signées et planning des permanences Objectif 4 (créer du lien social) : registre des passages à l’espace associations pour évaluer le nombre des personnes venues et leurs attentes.

Quelques conseils et témoignages
Il est important de disposer d’éléments relatifs à des projets similaires portés par d’autres établissements. Les retours liés à l’ouverture d’autres MDU nous ont permis d’anticiper de nombreuses questions. Il est également important de mesurer les interactions entre les lieux : le choix du site doit permettre à la MDU d’être repérée, facile d’accès et de respecter l’intimité des échanges.

En région

Découvrez les adresses utiles pour faire valoir vos droits, les projets innovants et les actions culturelles.
Alsace Aquitaine Auvergne Basse-Normandie Bourgogne Bretagne Centre Champagne-Ardenne Franche-Comté Haute-Normandie Île-de-France Languedoc-Roussillon Limousin Lorraine Midi-Pyrénées Nord-Pas-de-Calais Provence-Alpes-Côte d’Azur Pays de la Loire Picardie Poitou-Charentes Rhône-Alpes
Recherche
Haut de page